Canada : Facebook doit renforcer le respect de la vie privée

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
Facebook logo

Suite aux négociations amorcées au Canada mais qui prendront effet dans le monde entier, Facebook s'engage à détruire les données personnelles des utilisateurs lorsque ces derniers suppriment leur compte.

Facebook logoC'était un sujet épineux qui pouvait mettre à mal le concept de respect de la vie privée. Jusqu'à présent, le service de réseau communautaire Facebook considérait comme siens les éléments publiés dans les pages personnelles de ses membres et les conservait visibles même lorsque les utilisateurs demandaient la suppression de leur compte.

Cette disposition a déclenché au Canada une enquête de la part de la commissaire canadienne à la protection de la vie privé, Jennifer Stoddart, car elle est contraire à la loi canadienne. Après négociation avec les représentants de Facebook, elle a obtenu que le réseau social ne conserve pas les données des utilisateurs après suppression de leur compte, mesure qui sera appliquée non seulement au Canada mais aussi dans le reste du monde.

C'est notamment la durée de conservation des données personnelles qui est montrée du doigt par les régulateurs, et pas seulement au Canada, cette durée ne devant pas être supérieure aux besoins qui ont nécessité leur collecte.


Vers plus de contrôle de la part de l'utilisateur
D'autres points ont fait l'objet de modifications. Il ne sera ainsi plus possible de créer des jeux ou des quizz à partir des données personnelles des utilisateurs sauf si ces derniers ont donné leur accord explicite. D'autre part, les utilisateurs devront être clairement informés que la désactivation de leur compte n'entraînent pas la destruction de leurs données personnelles. S'ils ne souhaitent plus laisser aucune trace sur Facebook, il faudra supprimer le compte.

Enfin, les adresses email de non-membres ne pourront être diffusées sur Facebook qu'avec leur consentement tandis qu'il devra être possible de préserver les pages Facebook de personnes décédées, de manière à ce que leurs proches et amis puissent continuer de leur rendre hommage.

Cependant, tous ces changements prendront du temps et seront étalés sur un an.  A terme, " les usagers auront un contrôle complet " de la diffusion de leurs données personnelles sur Facebook, explique un représentant du réseau communautaire, accompagné d'une meilleure information.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #510971
"Après NÉGOCIATION avec les représentants de Facebook, elle a obtenu que le réseau social ne conserve pas les données"

En France on aurait tenté une loi a la con, qui au final aurait bouffé des fonds public et gaspillé du temps et de l'énergie, mais n'aurait rien donné...

La seule chose que nous offre nos politiques ce sont des tentatives vaines de créer des contraintes, mais aucune protection ou presque de nous autre, ils préfèrent nous combattre que nous sauver.

Aucun de nos décideur ne comprend quoi que ce soit aux enjeux du net, pourtant si déterminant a notre époque. Ce n'est pas des bâtons mais des troncs d'arbre qu'ils nous mettent dans les roues.


Le #511511
Et là dessus on donne deux mois à microsoft pour supprimer une technologie d'un produit réel, chose dont on a rien à foutre. Alors qu'une simple manipulation sur une base de données qui permet de respecter la vie privé de chacun va mettre un an.

Comment se fait-il que des sites aussi populaires que facebook n'ait pas eu ce contrôle depuis le début ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]