Facebook : 8,7% de comptes fake ?

Le par  |  10 commentaire(s) Source : CNet.com
_facebook_logo

Fort de 955 millions de comptes, le réseau social Facebook estime à un peu moins de 9% le nombre de comptes dupliqués, en violation des règles d'usage ou atypiques. Ce qui représente tout de même 83 millions de comptes Facebook.

Lors de la dernière présentation de ses résultats financiers, le réseau social Facebook a revendiqué 955 millions de clients actifs, dont 543 millions d'utilisateurs utilisant leur mobile pour accéder au service ( ce qui ne fait pas ses affaires du point de vue des revenus publicitaires ), sur lesquels 102 millions passent uniquement par un terminal mobile.

Sur cet ensemble, certains comptes ne sont pas légitimes et leur proportion sur l'ensemble de la base fait débat. Dans un effort de clarification, Facebook a donné sa propre estimation et évalue à 8,7% le taux de comptes atypiques ou ne respectant pas la charte du réseau.


Officiellement moins de 9% de pollution de la base
_facebook_logo Cela représente 83 millions de comptes, en augmentation sensible par rapport aux 5 à 6% évalués précédemment en mars mais qui correspond en fait à un affinement des mesures. Les 8,7% de comptes fake sont détaillés par Facebook comme suit :

  • 4,8% de comptes dupliqués ( qui s'ajoutent à un compte principal )
  • 2,4% de comptes atypiques ( comptes représentant une entité non humaine ou un animal )
  • 1,5% de comptes indésirables ( comptes créés pour diffuser du spam, par exemple )

Attaqué sur son modèle économique, avec la problématique de la part grandissante des utilisateurs mobiles ne passant plus par le site Web Facebook.com et la remise en doute du décompte des clics publicitaires qui seraient l'oeuvre de bots plus que d'humains, le réseau social veut montrer qu'il dispose d'une solide base d'utilisateurs " réels " et aptes à générer les revenus de l'entreprise.

A l'heure où son cours est malmené en bourse ( désormais sous la barre des 21 dollars ), Facebook doit absolument rassurer les annonceurs sur les perspectives que représentent ses abonnés et sur le fait que leurs publicités sont vues par des personnes bien réelles.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #999891
FB n'arrête plus de dévisser et ce n'est pas fini...
L'introduction en bourse s'est faite trop tard et à un cours bien trop élevé ce qui risque encore d'accélérer la chute du n°1 du réseau social.
Pas mal de mes contacts ont résilié ou cessé de se servir de FB depuis quelques semaines et le mouvement semble s'accélérer (aux USA ce sont plusieurs millions de personnes qui ont fermé leur compte).
Twitter a le vent en poupe et Google+ commence à faire le buzz dans le bon sens.
Anonyme
Le #999901
Si je comprends bien ce que tu dis, certains ferment leur compte parce que l'action en bourse baisse ?? Je ne vois pas trop le rapport !
Le #999921
Mike-63>>>Ca démontre, d'une certaine manière, que c'est plus dans le moove...
Le #999961
Mike-63 a écrit :

Si je comprends bien ce que tu dis, certains ferment leur compte parce que l'action en bourse baisse ?? Je ne vois pas trop le rapport !


Non c'est un ensemble. Beaucoup n'aiment pas les nouveaux choix de FB et notamment la timeline et il y a aujourd'hui des alternatives crédibles à Facebook qui pour pas mal de gens était plus ou moins imposé par l'entourage.

Si je reprends mon exemple, j'ai fait ouvrir au moins 5 comptes FB à mon entourage pour faciliter la prise de contact (c'est plus sympa et moins contraignant qu'un email).

Le gros avantage de Facebook, c'est sa base d'abonnés, aucun réseau social ne pouvait jusqu'à présent rivaliser avec FB qui détenait il y a à peine un an plus de 90% des abonnés aux réseaux sociaux dans le monde. Si cette situation est amenée à changer (et c'est le cas), FB perdra son avantage et verra le début d'une migration qui risque d'être plus rapide que certains ne le pensent.

Il faut bien voir que Zuckerberg n'est pas vraiment populaire et que les utilisateurs de Facebook ne sont pas tous des fans du réseau social.

Twitter est plus un complément qu'un concurrent car le principe n'est pas le même et l'outil est clairement orienté news mais il prend malgré tout du temps de connexion à FB et surtout il montre qu'il existe des alternatives.

Google+ se veut beaucoup plus complet que les deux premiers puisqu'il permet en théorie de faire tout ce qu'on peut faire sur FB et Twitter et même beaucoup plus mais n'a qu'un an et doit se faire une base d'abonnés avant de voir sa partie réseaux sociaux se développer rapidement.

Si Facebook perd trop d'abonnés (notamment aux USA) le numéro un mondial risque de perdre énormément d'argent et de chercher des solutions de plus en plus contraignantes pour les utilisateurs qui n'accepteront pas tous ces changements.

Bref, ça n'est pas fini...
Le #1000091
FB est une mode. Ca faisait très "chébran" au début et on passait pour une personne à la page lorsqu'on était dessus. Maintenant ca devient tellement commun que les gens s'en lassent. Surtout que de plus en plus de personnes se rendent compte des effets néfastes d'étaler leur vie privée sur le Net. Les investisseurs et les spéculateurs financiers l'ont très bien compris. Il n'y a aucun espoir à voir "prospérer" son investissement en plaçant de l'oseille dans ce type d'activité. Certes, il y aura toujours les irréductibles et les accros à ce genre de site mais à moyen terme (pour ne pas dire à court terme), FB disparaîtra de la scène médiatique voire du Net. Pour Twitter et Cie, ca se passera exactement de la même manière.

J'étais @dmin sur un canal IRC pendant quelques années. On refusait des membres sur notre room (serveur Undernet) tellement il y avait de l'engouement pour ce nouveau sport qu'on a appelé le "chat". Les gens découvrait l'Internet Relay Chat et c'était la folie Maintenant des canaux IRC existent toujours mais c'est "morne plaine" à côté de ce que j'ai connu car... Messenger est arrivé ... ensuite FB ... etc ...
Le #1000101
Il manquerait plus qu'on leur donne notre vrai nom !
Le #1000311
Ceux qui crient à la fin de Facebook (et s'en réjouissent) et dans le même temps encensent Google+ me font Un peu de cohérence dans ce monde de beaufs... Apprécier les 2, ok; détester les 2, ok; apprécier FB et pas G+, ok; mais l'inverse, n'importe quoi...
Le #1000662
Je ne déteste pas FB mais je n'apprécie pas du tout Zuckerberg pour plein de raisons liées à sa biographie. Avant de confier des données personnelles, on a besoin d'un minimum de confiance et je n'ai AUCUNE confiance en Facebook. Google a au contraire toujours joué la carte de la bienveillance dans ses produits et sa communication et ne trempe pas à ma connaissance dans des histoires de trahison multiple ou de relations mafieuses comme d'autres énormes sociétés par le passé.

J'ai connu personnellement et surtout par ma famille des situations très délicates où une navigation privée à priori s'est retrouvé sur le mur de personnes qui n'en avaient pas la moindre idée, ce qui peut carrément nuire à ces personnes.

Je prends mon exemple pour l'illustrer : j'ai cliqué il y a quelques mois sur un lien envoyé par un ami (enfin c'est ce que FB me disait, aujourd'hui je sais que c'est à l'insu de l'expéditeur) qui disait simplement : "votre ami a regardé cette vidéo" sans plus de précision. Je clique donc sur le lien et je me retrouve rapidement sur une page qui me demande de m'inscrire et de télécharger un plugin pour voir la vidéo. Je referme la page sans plus y penser. Deux jours plus tard, je me reconnecte sur mon compte et je vois sur mon mur une photo des seins énormes avec un commentaire du type "spamnco a regardé cette vidéo hot". Ai-je besoin d'aller plus loin dans les explication qui me font me méfier de ce réseau social ?

Ceux qui ont essayé google+ savent que c'est le jour et la nuit par rapport à FB dans ce domaine.

Maintenant, désolé de te faire vomir
Le #1000882
liberal a écrit :

Ceux qui crient à la fin de Facebook (et s'en réjouissent) et dans le même temps encensent Google+ me font Un peu de cohérence dans ce monde de beaufs... Apprécier les 2, ok; détester les 2, ok; apprécier FB et pas G+, ok; mais l'inverse, n'importe quoi...


Bon, je vais me chercher un café serré et 3 cachets d'aspirine car à cette heure j'ai du mal à te comprendre ... C'était quoi encore ta question ? Ha oui, ce n'était pas une question ... Ben reste sur Face-de-Bouc si tu aimes ca. Ca sera comme l'acné ... ca te passera
Le #1001522
spamnco a écrit :

Je ne déteste pas FB mais je n'apprécie pas du tout Zuckerberg pour plein de raisons liées à sa biographie. Avant de confier des données personnelles, on a besoin d'un minimum de confiance et je n'ai AUCUNE confiance en Facebook. Google a au contraire toujours joué la carte de la bienveillance dans ses produits et sa communication et ne trempe pas à ma connaissance dans des histoires de trahison multiple ou de relations mafieuses comme d'autres énormes sociétés par le passé.

J'ai connu personnellement et surtout par ma famille des situations très délicates où une navigation privée à priori s'est retrouvé sur le mur de personnes qui n'en avaient pas la moindre idée, ce qui peut carrément nuire à ces personnes.

Je prends mon exemple pour l'illustrer : j'ai cliqué il y a quelques mois sur un lien envoyé par un ami (enfin c'est ce que FB me disait, aujourd'hui je sais que c'est à l'insu de l'expéditeur) qui disait simplement : "votre ami a regardé cette vidéo" sans plus de précision. Je clique donc sur le lien et je me retrouve rapidement sur une page qui me demande de m'inscrire et de télécharger un plugin pour voir la vidéo. Je referme la page sans plus y penser. Deux jours plus tard, je me reconnecte sur mon compte et je vois sur mon mur une photo des seins énormes avec un commentaire du type "spamnco a regardé cette vidéo hot". Ai-je besoin d'aller plus loin dans les explication qui me font me méfier de ce réseau social ?

Ceux qui ont essayé google+ savent que c'est le jour et la nuit par rapport à FB dans ce domaine.

Maintenant, désolé de te faire vomir


C'était sans doute un phishing, non ? Google+ n'intéresse pas les phishers pour la même raison que Linux n'intéresse pas les créateurs de virus...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]