Des utilisateurs de FaceBook qui coûtent chers aux patrons

Le par  |  6 commentaire(s)
facebook-logo.png

En Australie, les salariés surfant sur le réseau communautaire Facebook pourraient coûter aux employeurs des milliards de dollars de perte de productivité.

Facebook logo pngSelon la firme SurfControl, spécialisée dans le monde du Web, Facebook est un des sites les plus en vogue en ce moment et enregistre plus de 100 nouveaux utilisateurs par heure. En Australie, on compte désormais 230 000 utilisateurs adeptes du réseau communautaire et SurfControl estime que les salariés gardant toujours un oeil sur leur page personnelle Facebook engendreraient plus de 4 milliards de dollars de pertes annuelles.

" Les gens aiment être sur Facebook et, en priorité, dire à leurs contacts ce qu'ils sont en train de faire, leurs pensées du moment venant en second " a déclaré le président de SurfControl, Richard Cullen, selon des propos relayés par Reuters. " C'est si interactif que les gens deviennent dépendants de leurs groupes Facebook ".

Facebook permet à des amis de garder contact sur sa plate-forme communautaire. Ils peuvent ainsi poster des photos, les informer de leurs emplois du temps et de se fixer des rendez-vous. D'après Cullen, les résultats de cette étude se base sur l'utilisateur lambda de Facebook qui passe environ une heure par jour sur le portail. Et si un employé par entreprise australienne y passe une heure, les coûts deviennent tout de suite considérables : " Nous avons obtenu le chiffre extraordinaire de 5 milliards de dollars australiens ", a précisé Cullen.

Selon lui, il n'est pas nécessaire pour les entreprises de bannir Facebook des ordinateurs utilisés dans le monde professionnel car le portail, en encourageant la mise en place d'un réseau social, permet aux employés de plus facilement accepter le fait de travailler plus longtemps.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #181011
Comme le souligne le dernier paragraphe, cette "estimation" ne prend pas en compte qu'un salarié qui travaille dans un cadre "agréable", avec des pauses, qui peut se changer l'esprit de temps en temps,... travaille aussi bien mieux qu'une personne qui s'abrutit 8h par jour sans rien faire d'autres.

Y'avait le même genre de "stats" pour les mails, ou encore le téléphone par exemple (ou pire, j'avais déja vu pour le temps passé à parler à ses collègues de truc qui sont pas professionels....)

Alors que tout cela contribue à garder une ambiance sereine, pour bosser correctement.
Le #181016
edit desolé, petite erreur de ma part.
Le #181021
4 milliards de dollars de pertes annuelles!!!!!!!!!!!
La solution:
Délocaliser en Chine, de cette manière on pourra foutre en taule les utilisateurs de FaceBook
Le #181115
et quelqu un va decouvrir que Facebook a commanditer cette enquete bidon ...
Le #181138
anissia: Il est tres clair qu'un employe qui peut prendre le temps de se detendre un peu est nettement plus efficace qu'un employe qui passe ses 8 ou 9 heures devant son ordinateur a pas decoller de son travail.
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #181149
Mouais, le temps de travail (en comptant juste h_sortie - h_entrée), c'est une métrique bien naïve et sujette à pas mal de dérives ... surtout dans le calcul du "manque à gagner" (le concept phare du XXIème siècle on dirait).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]