Facebook affine sa stratégie d'entrée en bourse

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
_facebook_logo

Facebook a pris contact avec les banques d'affaires pour préparer la phase de présentation de sa future entrée en bourse, attendue au printemps 2012.

Le réseau social aux plus de 800 millions de membres entrera bientôt en bourse, ce qui devrait ravir des investisseurs fortement désireux de participer à sa croissance et qui attendent cette évolution depuis un bon moment.

La société a déjà déposé son dossier de présentation au gendarme boursier américain au mois de février 2012 pour une entrée effective d'ici le printemps. L'arrivée sur les marchés publics sera précédée du traditionnel road show destiné à vanter les mérites de l'introduction en bourse aux investisseurs.

Et de la même façon que Facebook se prépare minutieusement à son IPO depuis plusieurs mois, l'entreprise va réunir la semaine prochaine une cohorte d'analystes issus des grandes banques d'affaires à Menlo Park pour préparer ce road show.


Convaincre les analystes pour séduire les investisseurs

_facebook_logoSelon Reuters, Facebook ne dévoilera pas de nouvelles informations financières à cette occasion mais donnera des pistes pour aider les analystes à bâtir les modèles prévisionnels qu'ils présenteront à leurs clients à partir de ses données financières.

De quoi aider à trouver l'angle d'attaque qui servira à séduire les investisseurs. Les analystes invités devraient être en grande partie les représentants des banques qui participent actuellement au pilotage de l'entrée en bourse.

Facebook, qui espère lever 5 milliards de dollars par cette opération et prendre une valorisation proche des 100 milliards de dollars, doit faire oublier les possibles faiblesses de son modèle économique, très largement tourné vers les revenus publicitaires et sous la menace de concurrents comme Google et son services Google+.

Les dernières entrées en bourse des sociétés issues du Web n'ayant pas toujours répondu aux attentes, malgré l'appétit des investisseurs pour ces sociétés à la croissance rapide, Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, semble se montrer très prudent dans le passage de ce cap.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]