Facebook expulse 7 groupes néo-nazis de sa plate-forme

Le par  |  12 commentaire(s) Source : 01net
Facebook logo

Qu'ils se le disent, les groupes néo-nazis n'ont pas leur place sur la plate-forme Facebook.

Facebook logoCertains groupes, comme celui qui aura permis de trouver un donneur et de sauver d'une mort certaine Iona Stratton, âgée de 22 mois et atteinte d'une leucémie, sont les bienvenus sur Facebook au vu de la bonne image qu'ils véhiculent sur la plate-forme communautaire. D'autres n'y ont en revanche pas leur place.

C'est ainsi que plusieurs groupes ont été supprimés de Facebook, il y a peu. Au nombre de 7, il s'agissait de groupes néo-nazis italiens appelant à la violence avec des titres tels que " Un boulot utile pour les gitans - cobayes de chambres à gaz " ou " Brûlons-les tous ".

Une présence inadmissible pour Martin Schulz, chef du groupe socialiste au Parlement européen qui a alerté Facebook sur la présence de ces pages : " L'existence des ces groupes est répugnante. J'ai exigé de Facebook qu'ils soient immédiatement retirés. "

Prévenus, les responsables de Facebook n'ont pas tardé à réagir et à se fendre d'un communiqué de presse dans lequel ils rappellent la politique de la maison vis-à-vis de ces messages violents : " Facebook soutient la libre circulation de l'information et offre à des groupes des forums pour discuter de sujets importants. Toutefois, Facebook supprimera tous les groupes violents ou menaçants. "
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #360241
Bravo !
Il était temps que ce type de ménage soit fait, à quand la même chose à l'échelle du web? On ne peut pas laisser passer ce genre d'appel pur à la violence!

ps : il n'y a pas que là dessus qu'il y a du boulot, la pédophilie et autre sont des choses à éradiquer du web... mais tout ceci est un autre problème et il ne faut pas trop compter sur nos amis au gouvernement (beh oui, trop occuper à savoir si je télécharger un cd piraté, ils n'ont plus le temps pour éviter qu'une gamine de 4 ans se fasse violer...) c'est donc à nous de nous en occuper
Le #360251
toujours le même problème : jusqu'où va la liberté d'expression?
Le #360291
" Un boulot utile pour les gitans - cobayes de chambres à gaz "
Je vois pas le droit à la liberté d'expression là, je vois juste un appel à la violence, un pousse au crime, une insulte, pas à de l'expression...
Le #360301
kalix>il ya incitation à la violence.
on sort donc du cadre du respect d'autrui.
Le #360321
@verbal "Je vois pas le droit à la liberté d'expression là, je vois juste un appel à la violence, un pousse au crime, une insulte, pas à de l'expression..."

Et pourquoi un appel à la violence, un pousse au crime, une insulte, ... ne ferait pas partie de la liberté d'expression ?

Aussi conne que pourrait être mes idées, pourquoi ne pourrais je pas les exprimer, car ça reste des idées, non des actes ?

Le niveau à partir du quel li faut censurer la liberté d'expression est en faite un choix morale de la société: On n'autorise pas nos taboos, tout simplement.

En europe, de par son passé, tout ce qui touche au néo nazisme est très mal venu globalement.

Alors que c'est pas forcement en bâillonnant les expressions qu'on les combats plus efficacement, mais plutôt en montrant leur limite et leur absurdité de façon posé.

Quand on interdit de s'exprimer un crétin, il gagne d'une certaine façon, car il passe en martyr, en personne censuré (ce qu'il est finalement), et non pas pour ce qu'il a dire: des âneries qui peuvent se démonter en quelques secondes lors d'une vraie conversation.



Le #360371
Ok pour le coté liberté d'expression, mais il n'existe pas un truc aussi qui s'appelle le respect? ou encore la diffamation? ou juste le racisme? le fascisme?
"Brûlons-les tous"... C'est un peu comme dire que les chambres à gaz ne sont qu'un détail de l'histoire...
Un type d'Al-Qaïda qui appellerait à faire exploser une bombe dans le métro parisien, ne serait-il pas pris au sérieux? Le message ne serait-il pas supprimer pour éviter que l'appel soit entendu?
Le #360401
@Chitzitoune : +10 : Le pays des "droits de l'homme" ne se reconnaît guère d'obligations en matière de respect de droit d'expression. La dessus, les américains et les anglais sont trés loin devant nous...

Ceci dit, je modère mon propos pour tout ce qui touche au terrorisme (=attaque de civils)
Le #360441
@verbal "mais il n'existe pas un truc aussi qui s'appelle le respect? ou encore la diffamation? ou juste le racisme? le fascisme?"

La liberté d'expression est ou n'est pas.
A partir du moment où tu mets des limites morales au bien pensant à ce qui doit pas se dire, il n'y a pas plus de liberté d'expression.

Et c'est justement la différence entre la liberté d'expression et la liberté d'agir.

Pour vivre en société, on ne peut pas agir comme on le voudrait, il faut des règles et des contraintes.

Par contre, rien n'empêche de pouvoir penser ou dire ce qu'on veut, à part un esprit moralisateur bien pensant.

Le #360451
Je voudrais rajouter quelque chose sur la lancée de Chitzitoune.
Je vais peut-être me faire mal voir mais on censure le Main Kempf alors qu'on ne censure pas certains écrits beaucoup plus violents (intifada, fatwa ...)

On a tendance a occulté le nazisme mais pas l'islamisme (ici radical bien sur) ... deux poids deux mesures ?

On a la liberté d'expression (on dit tout ce que l'on veut) ou pas (on censure)
Dès qu'on censure il y a une contrainte, même si celle ci est justifiée
Le #360501
@allthew3 "mais on censure le Main Kempf "

Mein Kempf n'est pas du tout censuré, tu le trouve dans toutes bibliothèques universitaires et les municipales d'une certaine taille.

C'est même un livre qu'il est recommandé de lire dans certains cursus, car c'est un ouvrage historique ou hitler y expose tout ce qu'il compte faire

Contrairement à pas mal de légendes urbaines, il n'est pas du tout interdit de publication ou de vente.

Par conte de nombreux livres ont été interdits par le passé. Généralement car considérés comme contraire aux moeurs, à la morale et porno, comme par exemple "Suicide, mode d'emploi : histoire, technique, actualité", ou "J'irai cracher sur vos tombes", le "Protocole des sages de sion" ou encore, pour apporter une pointe d'humour.. Le "recueil d'histoires drôles de Carlos" qui fut interdit de vente aux mineurs en 1997....)

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]