Facebook Messenger franchit le demi-milliard d'utilisateurs

Le par  |  5 commentaire(s)
Facebook-Messenger-logo

Le service de messagerie instantanée de Facebook compte désormais plus de 500 millions d'utilisateurs actifs dans le monde.

Une idée du nombre d'utilisateurs de Messenger ? C'est plus de 500 millions d'utilisateurs actifs par mois pour le service de messagerie instantanée de Facebook qui confirme son succès dans la mobilité.

Responsable Product Management chez Facebook, Peter Martinazzi rappelle que Messenger a été la première des applications autonomes proposées par le réseau social et se concentre sur un seul usage : la messagerie.

Facebook-Messenger" Avec Messenger, vous pouvez joindre des personnes instantanément. C'est tout aussi rapide que les SMS mais vous donne la possibilité de vous exprimer d'une manière que les SMS ne permettent pas. " L'homme souligne ainsi les vidéos, selfies, discussions de groupe, appels gratuits et indique que des mises à jour de Messenger sont diffusées toutes les deux semaines.

À titre de comparaison, Facebook fédère sur mobile 1,124 milliard d'utilisateurs par mois. Pour 456 millions, c'est même un accès exclusivement mobile. L'année dernière, Facebook a racheté la messagerie mobile WhatsApp pour 19 milliards d'euros. Celle-ci compte plus de 600 millions d'utilisateurs. L'application de partage de photos et de vidéos Instagram - également propriété de Facebook - en rassemble pour sa part 200 millions.

Messenger avait été au cœur d'une polémique cet été suite à la décision de Facebook de rendre obligatoire le téléchargement de cette application séparée pour les utilisateurs sur mobile voulant converser avec leurs contacts sur le réseau social. Une messagerie instantanée dès lors perdue dans l'application mobile de Facebook.

Récemment interrogé sur ce point, Mark Zuckerberg, le PDG et cofondateur de Facebook, a légitimé ce choix par celui de proposer une " meilleure expérience pour la messagerie " qui devient de " plus en plus importante ". Il présente Messenger comme une application plus rapide et dédiée à la messagerie.

Il reconnaît que certains peuvent trouver " pénible " de devoir télécharger une application séparée, mais c'est selon lui une gêne de courte durée qui permet d'offrir un service optimal pour la messagerie. L'autre conséquence est qu'avec l'application mobile de Facebook, les utilisateurs se concentrent sur le fil d'actualité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1816995
Y a encore des gens qui utilisent Facebook en 2014 ?!?!?


Quoi ? ... on est pas dredi ?
Le #1817006
J'ai lu un article stipulant qu'un grand nombre d'espèces d'oiseaux disparaissent, de manière alarmante, ces dernières années ... Pas chez les pigeons, c'est certain
Le #1817031
500 millions de lobotomisés espionnés et consentants !
Le #1817034
BlackPixel83>>>Pas sûr que les 6;5 milliards qui restent soient vraiment différents...
Le #1817038
lebonga a écrit :

BlackPixel83>>>Pas sûr que les 6;5 milliards qui restent soient vraiment différents...


C'est sûr que si on compte aussi Google ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]