Facebook : érosion autour du berceau des utilisateurs

Le par  |  6 commentaire(s)
facebooklogo

À l'approche de ses 700 millions d'utilisateurs, Facebook semble connaître une perte de vitesse en Amérique du Nord avec des utilisateurs en moins.

facebooklogoLes rumeurs d'une entrée en Bourse de Facebook continuent d'aller bon train. Selon la chaîne CNBC, un tel projet serait dans les tuyaux pour 2012 avec une valorisation à plus de 100 milliards de dollars. En attendant, ce sont les utilisateurs que le réseau social engrange.

Les statistiques affichées par Facebook n'ont pas été mises à jour depuis un petit moment déjà et font valoir plus de 500 millions d'utilisateurs actifs. Un chiffre qui selon comScore se rapproche actuellement de 700 millions. Le but de Mark Zuckerberg est néanmoins d'atteindre le milliard dans un avenir relativement proche.

Pour cela, le PDG et co-fondateur de Facebook table sur croissance en Russie, Japon, Corée du Sud, voire en Chine si jamais le réseau social finit par y être autorisé. Des perspectives ambitieuses alors que Inside Facebook révèle un coup de mou pour Facebook, principalement en Amérique du Nord, marché où le réseau social a bâti son succès. Un phénomène peu visible dans la mesure où la croissance de Facebook enfle dans de nouveaux marchés ( Brésil, Mexique, Indonésie... ).

Selon Inside Facebook, Facebook a perdu 6 millions d'utilisateurs aux USA entre avril et mai pour un total de 149,4 millions. C'est la première fois qu'une telle perte est enregistrée. Au Canada, elle se chiffre à 1,52 million d'utilisateurs en moins ( total de 16,6 millions ). Pour l'Europe, une petite érosion également, mais beaucoup moins sensible.

Inside Facebook se garde toutefois bien de toute conclusion hâtive, et souligne quelques incohérences en fonction des sources pour les statistiques. Facebook a notamment réagi pour indiquer que les données extraites d'outils publicitaires n'ont pas pour but de mesurer un trafic Internet.

En dépit de quelques effets de saison, reste que pour Inside Facebook, une fois que le taux de 50 % d'utilisation pour un pays donné a été atteint, la croissance paraît ralentir pour tendre jusqu'à l'arrêt. Un cap qui est peut-être fatidique avec aussi une crainte sur les questions de respect de la vie privée qui divisent, et où Facebook n'est pas toujours exemplaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #791801
C'est sur qu'une fois que tous les gens sont sur facebook ben la croissance s'atténue ...

Bien triste l'incompétence en maths de certains...
Le #791831
50% tu appelles cela "tous les gens" ?
Le #791851
Un milliard, c'est tout de même 1/6ème de la planète !
Un score qui serait impressionnant !
Le #791861
On aime ou on déteste mais en tout cas le succès de ce site est vraiment impressionnant.
Le #791881
comme toutes les bulles spéculatives, ca monte, et ca peut redescendre aussi vite.
Le #792191
Je crois que facebook c'est pour un moment encore. Ca cadre avec le besoin de beaucoup de gens.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]