Facebook : Pas de "Safety Check" pour les Libanais la veille des attentats de Paris

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Slate
Attentat Beyrouth 1

À la suite des attentats terroristes perpétrés à Paris et à Saint-Denis vendredi dernier, Facebook activait sa fonctionnalité Safety Check. Aujourd'hui, la polémique enfle sur le fait que le système n'avait pas été lancé la veille à l'occasion de l'attentat de Beyrouth au Liban.

Vendredi soir, Paris était la scène d'un drame : plusieurs attentats ont entrainé la mort de plus d'une centaine de personnes et d'autant de blessés. Rapidement, Facebook déclenchait alors son Safety Check, un système de notification qui permettait aux personnes géolocalisées dans la " zone de danger" de se déclarer en sécurité afin de rassurer les proches.

Attentat Beyrouth

La veille, le 12 novembre, un premier attentat intervenait à plusieurs milliers de kilomètres de là, à Beyrouth au Liban, le plus meurtrier qu'a connu le pays depuis la fin de la guerre civile en 1990. Pourtant, à cette occasion, aucun système Safety Check n'a été lancé. Une situation qui soulève à la fois des questions, mais aussi la colère et l'indignation chez les internautes libanais qui critiquent deux poids deux mesures chez un réseau social qui met en avant l'égalité chez tous ses utilisateurs.

C'est sur Twitter que les remarques sont les plus nombreuses. Loin de souhaiter diminuer la peine du peuple français pour ses victimes, les internautes libanais sont quelque peu écoeurés de voir comment Facebook a préféré occulter les événements dans leur pays pour les mettre en lumière jusqu'à sortir un module permettant de changer sa photo de profil aux couleurs de la France dès le lendemain.

La remarque s'étend pour l'ensemble des messages de soutien de la communauté internationale, restée presque impassible face au drame libanais alors que tout le monde se tourne désormais vers Paris pour partager son soutien.

Pour sa défense, Mark Zuckerberg explique que jusqu'à présent, le système Safety Check n'était déclenché qu'à l'occasion de catastrophes naturelles. Ce n'est que depuis ce 13 novembre et les attentats de Paris qu'il a été décidé de déployer le module dans le cadre d'événements de ce type.

Zuckerberg Beyrouth

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868011
Ouais mais normal d'un côté s'il ferait ça au Liban il devrait le laisser activé toute l'année. (Je clash pas je suis libanais donc...)
Le #1868054
ben meme en france selon le systeme il y a plein de gens qui n'ont pas la fonction.... tu parles !! au lieu de faire quelque chose de simple qui marche pour tout le monde en france au moins
Le #1868060
Je remarque que les Pays arabes sont moins appréciés par ces Américains, tout de suite on s'attaque à la France, Mark décide donc de déployer les mesures pour rassurer un maximum de familles, par contre, il n'activera pas aux Libanais quelques minutes après les Français. Il y a clairement du favoritisme dans l'air.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]