Facebook : un prof d'anglais poursuivi pour diffamation

Le par  |  6 commentaire(s) Source : AFP - SudOuest
Facebook_Logo

Un professeur est poursuivi par ses anciens collègues pour les propos qu'il a tenu à leur égard sur un groupe Facebook.

Facebook_LogoAu départ, rien de vraiment choquant pour le proviseur du lycée Jean Monnet de Cognac et les cent vingt enseignants sous sa gouverne. Créé au mois de décembre 2008 et intitulé " Les profs mythiques de Jean-Monnet ", il s'agissait juste d'un groupe Facebook sur lequel quelques élèves échangeaient des propos " potaches " sur leurs professeurs.

Mais les choses ont clairement changé lorsque un ancien professeur d'anglais de l'établissement, parti il y a deux ans pour l'Université de Poitiers, est venu prendre part à la discussion, s'exprimant à son tour sur certains de ses anciens collègues.

Jacques Auffray, le proviseur du lycée charentais, parle de propos qui " ne relevaient plus de la plaisanterie ", " homophobes et diffamants " et incitant les élèves à " la débauche et à la violence ". Il n'y a pas de motif apparent selon lui. L'ancien professeur n'aurait en effet jamais posé de problème durant ses six années de service dans l'établissement.

Malgré ses deux e-mails d'excuses envoyés au proviseur, le professeur trentenaire fait l'objet de cinq plaintes, celles du proviseur, celles de trois enseignants et celle d'un conseiller d'orientation. Elles ont été déposées en fin de semaine dernière.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #438891
on va voir si facebook est aussi libéral qu'il le prétend.
Anonyme
Le #438971
"Fesses Bouc" reste responsable de son contenu. A la place des plaignants je poursuivrais également le site.


Le #439011

petitlutinmalin



Absolument pas ! Je vois que tu parles sans vraiment connaitre

Facebook n'a rien à voir là dedans et ne propose que l'hébergement de contenu, et en qualité d'hébergeur, il ne peut être tenu pour responsable des propos tenus par les utilisateurs (de même que pour les commentaires forums, les chats etc...).

Cependant Facebook a un devoir de correction et d'effacement du contenu une fois que le préjudice lui a été rapporté (s'il ne le fait pas, il s'expose là à des poursuites judiciaires).
Le #439481
Fesse-bouc c'est pas en France non ? Qu'est ce qu'ils en ont à foutre de la loi française ?!
Anonyme
Le #439511

Vous devriez revoir les différentes jurisprudences mes "amis"
Le #439921
vous voyez, c'est ça la dérive d'internet, un prof tranquille sans histoires pendant 6 ans et là, a la vue du clavier il devient un voyou ! mais le gouvernement va nous sortir de ces dérives en imposant des listes blanches, des certifications et après ( c'est prévu dans le futur un passeport internet, comme pour le permis, si on est apte, on peut surfer ) internet éveille des instincts les plus primitifs ( haine, homophobie, sexe ), il faut le modérer, le filter, ça sera fait avec la révision 2 du logiciel sécurité du gouvernement. Déjà le service pack 1 est prévu( ça sera un dispositif couplé a un keylogger (de clavier donc), des que tu veux taper des insultes ou vas sur des sites pas su lal liste blanche, ça met l'écran en veille
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]