Facebook : la mobilité, talon d'Achille de son entrée en bourse

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
_facebook_logo

Les revenus publicitaires issus des accès mobiles à Facebook ne suivent pas l'augmentation du nombre d'utilisateurs passant par ces canaux et constituent une difficulté possible pour ses perspectives de croissance.

Les membres du réseau social Facebook utilisent de plus en plus un accès mobile pour interagir avec leurs contacts. Selon un nouveau document remis au gendarme boursier américain, la SEC, en amont de son entrée en bourse, 488 millions d'utilisateurs, soit plus de la moitié de la base de 900 millions d'abonnés, ont accédé au réseau social via leur mobile au mois de mars 2012.

Et si Facebook tire de solides revenus de la publicité affichée sur ses pages Web, il n'en est pas de même pour les accès mobiles, au point que cela devient un sujet d'inquiétude pour la croissance à venir du groupe et un facteur de risque notable dans le cadre de son entrée en bourse.

_facebook_logoConcrètement, la forte augmentation du nombre d'utilisateurs mobiles ne s'est pas accompagnée d'une hausse significative des revenus, d'autant plus que Facebook reconnaît placer peu d'affichages publicitaires sur ses accès mobiles pour des raisons stratégiques ( non élaborées ).

Avec des abonnés accédant à Facebook plus volontiers sur leur mobile que via un ordinateur, cela constitue une tendance dont la société reconnaît qu'elle pourrait avoir impact négatif sur les résultats financiers.

Préparant son entrée en bourse pour le 18 mai, Facebook a débuté son roadshow ( présentation aux investisseurs ) et est tenue de mettre à leur disposition un document listant les facteurs de risque pouvant affaiblir son activité dans les trimestres à venir.

La question est d'autant plus sensible que la publicité en ligne constitue sa principale et presque unique source de revenus. Tout impact négatif sur ce flux ne peut pas être compensé par une autre source, du moins tant que Facebook n'aura pas développé des services pouvant être monétisés.

L'annonce d'un portail App Center centralisant les applications en interaction directe avec le réseau social constitue sans doute un premier pas pour tenter de trouver une issue à cette problématique de stratégie mobile, au coeur des interrogations des investisseurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]