Excès des factures mobiles : les opérateurs prêts à agir

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
Luc-Marie Chatel

En réponse aux critiques qui leur sont faites, les opérateurs mobiles sont prêts à renfrocer leurs dispositifs d'alerte en cas d'explosion de la facture mobile.

Luc-Marie ChatelL' Afutt ( Association française des utilisateurs de télécommunications ) avait noté il y a peu le regain de réclamations envers les opérateurs mobiles pour des factures de téléphonie beaucoup plus lourdes qu'attendues.

L'opacité des conditions d'utilisation de l'Internet mobile, dont le caractère " illimité " ne porte généralement que sur quelques usages, ce qui n'est pas toujours clair pour l'utilisateur, et le manque de mécanismes d'alerte en cas de dépassement, ont incité Luc Chatel, secrétaire d'Etat à la consommation, à demander aux acteurs de se pencher sur la question.

Ceux-ci ont répondu qu'ils sont prêts à renforcer certains mécanismes déjà partiellement mis en place. Luc Chatel demande en effet la mise en place d'un système d'alerte ou de blocage lorsqu'un montant prédéfini est dépassé.


Les réponses des opérateurs
Orange, premier concerné par les réclamations des clients sur les factures data mobiles, indique avoir déjà un tel dispositif : un SMS est envoyé lorsque le forfait est dépassé de 35 € et un conseiller peut appeler directement le client au-delà.

L'opérateur reconnaît que des améliorations sont possibles, notamment en terme de rapidité d'envoi du SMS d'alerte, notamment dans les cas d'itinérance mobile, où l'alerte peut n'arriver qu'au bout de plusieurs jours.

Chez SFR, le mécanisme d'alerte, qui intervient en cas de dépassement du forfait de 20 €, n'est actif que pendant les quatre premiers mois d'abonnement. Cependant, l'opérateur généralisera le dispositif aux possesseurs d' iPhone et de HTC Magic et indique qu'il évalue sa généralisation à tous les mobiles.

Chez Bouygues Telecom, un mécanisme d'alerte n'existe que pour les nouveaux abonnés depuis le 16 mars. Il indique vouloir mettre en place d'ici le mois d'août un plafond de 20 € pour tous ses clients ne disposant pas de l'option " Web & Mail " proposée à 9,90 €.

Cette mesure, au moins dans un premier temps, consistera à ne pas facturer au-delà de ce plafond, et donc à ne pas couper l'accès à l'Internet mobile pour autant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #439641
Vaste scandale que ces coûts cachés, j'ai découvert qu'internet c'est seulement le trafic HTTP pour orange et compagnie ...

Ils prennent les clients pour des truffes de bout en bout : ils facturent par exemple 10€ la configuration d'une boîte mail sur un smartphone ... si c'est pas du vol ...
Le #439741
Beaucoup d'intention mais on est loin du compte. Je pense qu'ils font ça pour éviter qu'une loi ne soit votée ce qui les obligerait à mettre tout ça en œuvre et pour de bon.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]