Festival du Jeu Vidéo 2006 : le bilan

Le par  |  0 commentaire(s)
Festival Jeu Vid

Venu pour la toute première fois nous rendre visite en région parisienne, le Festival du Jeu Vidéo 2006 a convié le public à venir à la rencontre des professionnels mais surtout des jeux.

Festival jeu vidVenu pour la toute première fois nous rendre visite en région parisienne, le Festival du Jeu Vidéo 2006 a convié le public à venir à la rencontre des professionnels mais surtout des jeux. Nous y étions nous aussi invités et notre statut privilégié nous a permis de passer outre la longue et massive queue formée à l'entrée. Accéder à des avant-premières attire le chaland, c'est bien connu.


Des jeux dans les moindres recoins
Il fallait être de ceux qui se lèvent tôt pour pouvoir accéder tranquillement aux différentes bornes laissées à disposition du public en libre service (et accessoirement avoir des consoles en état de fonctionner aussi). Les éditeurs étaient bel et bien au rendez-vous et tous les stands ont proposé des versions jouables de leurs jeux.
Les avant-premières ont connu sans surprise un très gros succès et il était de plus en plus difficile d'approcher des stands comme Microsoft qui proposait Pro Evolution Soccer 2006 et Need for Speed Carbon, des jeux dont nous aurons l'occasion de reparler prochainement.

Le festival aura placé le genre du MMO au cœur de l'évènement, c'est du moins l'impression que nous avons ressenti. GOA a sans doute été l'un des stands qui aura marqué les visiteurs et pas seulement par le décor médiéval, l'écran géant et les différents pôles de jeux installés ici et là. GOA présentait également deux de ses nouveautés en matière de MMORPG, à savoir la nouvelle extension de Dark Age of Camelot : Labyrinth of the Minotaur et Warhammer Online: Age of Reckoning. Les joueurs n'ont bien évidemment pas boudé leur plaisir et ont allègrement testé des versions d'essai mise à disposition.
De même pour les titres bientôt disponibles sur le portail de GOA, Gunbound et Pangya, dont nous prévoyons d'ores et déjà de vous présenter plus en avant.

 
Le bilan
De cette première édition parisienne, on retiendra la bonne ambiance, le nombre de jeux et de bornes mis à disposition des joueurs, la présence de nombreux acteurs du marché et notamment de certains gros éditeurs très avenants envers leur public.
Le Festival du Jeu Vidéo 2006 a été un gros succès a tel point qu'il était difficile de circuler sur la petite surface du salon à heure d'affluence. Pour les prochaines éditions, peut-être serait-il bon d'envisager un autre lieu de rendez-vous ? Cet évènement mérite d'avoir plus de place pour mieux s'exprimer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]