Fibre optique : Londres Tokyo sous les 170 ms

Le par  |  0 commentaire(s) Source : extremetech
Fibre optique Arctique (1)

Un nouveau projet de fibre optique pourrait voir le jour entre Londres et Tokyo avec l'installation d'un câble sous-marin, permettant de gagner en temps de latence.

Vous ne le savez peut-être pas mais l'actuel câble reliant Londres à Tokyo parcourt la distance de 21 000 kilomètres et subit les affres des déplacements des plaques terrestres. Avec un temps de latence avoisinant les 238 ms, l'actuelle fibre optique ne répond plus à la demande, le réseau est saturé. Il est donc nécessaire de prévoir une nouvelle solution et l'installation d'une nouvelle fibre, plus courte en termes de distance.

Le projet lancé est de relier Londres à Tokyo en passant un câble arctique. La distance sera non seulement réduite, mais le temps de latence pourra passer sous la barre des 170 ms. Cette nouvelle installation dispose de quelques avantages en plus de gagner en temps de réponse. Dans un premier temps, les régions reculées situées du côté du pôle pourront disposer aussi de la fibre optique, permettant ainsi à des entreprises de venir s'installer. Par ailleurs, le câble sera en sécurité dans cette région puisque peu propice aux mouvements des plaques.

Mais tout ceci a un coût : le projet est pour le moment estimé à 1,5 milliard de dollars, par câble. Les travaux sont d'ores et déjà prévus pour cet été, pour profiter d'une présence moins importante des glaces. Le projet compte l'installation de trois câbles.

Fibre optique Arctique (1)

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]