Films et musiques toujours téléchargés !

Le par  |  14 commentaire(s) Source : MatinQC
RIAA

  On le sait, le téléchargement d' oeuvres sous copyright grâce à un logiciel de P2P reste illégal et condamnable par la justice sollicitée par un Major.

  On le sait, le téléchargement d' oeuvres sous copyright grâce à un logiciel de P2P reste illégal et condamnable par la justice sollicitée par un Major.

Les studios de cinéma et producteurs de musique continueront de vendre des copies numériques de films et de chansons sur Internet, même s'ils perdent leur cause en Cour suprême des Etats-Unis. 

Celle-ci doit en effet se prononcer sous peu sur le téléchargement gratuit par les internautes de copies de films et de musique.

Pourtant l' équation demeure simple, les internautes souhaitent un accès légal, sans risque et attractif en prix pour leurs films et musique.

Riaa

Les technologies à la dispositions de tout un chacun permettent depuis son domicile de télécharger une diversité d' oeuvres plus grande de jour en jour.

C'est le constat de la Reccording Industry Association of America à l' occasion du procès Metro-Goldwyn-Meyer à Grokster.

Les Major demandent avec force de poursuivre les fabricants de logiciels de P2P dont les internautes usent et abusent pour se faire des collections de musique et de films, sans évidemment s' acquitter des droits relatifs.

Pour l' instant, les Majors ont été déboutées par la justice, sachant que les logiciels en question pouvaient aussi permettre de télécharger légalement une bonne quantité de matériel gratuit, que ce soit de la musique, d'autres logiciels ou des documents provenant du gouvernement.

Les Majors honteux et confus se retournent donc de plus en plus vers l' internaute téléchargeur de titres sous droit d' auteur.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #38584
On fait des films et de la musique pour de l'argent'

Je croyais que s'etait pour le divertissement!!!
On m'aurai menti !!!

Bref tout ca pour dire qu'ils devraient porté plaintes aux fondateurs d'Internet. Il faut régler le problème à la sources.

(Je suis conscient qu'un film, un album ou un jeux a un coût mais faudrai apprendre aux américians de penser avec leurs tetes et non avec leur portefeuille)
Le #38586
ils seront deboutes comme avec le jugement betamax et au fait le magnetoscope devait entrainer un piratage mondial
fuck les majors
Anonyme
Le - Editer #38589
On va arrêter la fabrication des couteaux car certains s'en servent pour tuer
"Les Majors honteux et confus se retournent donc de plus en plus vers l' internaute téléchargeur de titres sous droit d' auteur"
Décidemment ils ne comprennent pas que leurs poursuites ne changeront rien au problème
Qu'ils vendent moins cher
La différence est flagrante entre les Anglo-saxons qui considèrent la culture comme un produit et nous autres qui la considéront comme un droit
Le #38593
Phebus > je suis pour le téléchargement libre et gratuit, mais faut pas pousser, les personnes qui téléchargent sont en général les mêmes qui ont accès à la culture par d'autres biefs (même si ça évolue).

Donc le téléchargement est une chose, mais il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas accès à celui-ci afin qu'ils puissent se procurer des produits culturels librement et gratuitement.
Le #38594
Va falloir te mettre à jour Akerone.

"On le sait, le téléchargement d' oeuvres sous copyright grâce à un logiciel de P2P reste illégal et condamnable par la justice sollicitée par un Major."

On ne peut en aucune manière affirmer cela, en vertue de l'exception de copie privée. La loi ne précise pas si la source de la copie doit être légale ou non.
(cf. verdict du Tribunal de Rodez et de Montpellier)
Le #38601
que la source soit légale ou pas, si tu ne possède pas l'original, tu es en infraction. Exeption pour les médias déjà diffusés sur la télévision publique.
Le #38603


On peut télécharger un fichier audio ou vidéo à la condition expresse d' en posséder les droits par un original.
Le #38604
Oui mais...

Le jeune avait 500cds gravés, mais pas forcément les originaux (sinon on n'en aurait pas fait un pataquès)
Pourtant, il s'en est sorti...
Le #38605
=> Akerone (Pour ton info !)

les articles L.122-3, L.122-4 et L.122-5 du code de la propriété intellectuelle stipulent que lorsqu'une oeuvre a été divulguée l'auteur ne peut interdire les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective.

Ce qui est interdit c'est de le reditribué et non pas de l'acquerir !
En terme de musique tu es libre de telecharger tous les titres diffusé / divulgués par la radio (donc les Radio Edition) !
Le #38608
ricko59 et akerone ce que vous dites est completement faux

quand tu enregistres un titre de la radio c est de la copie privee et tu ne possedes pas l original, c estla radio qui paye des droits de diffusion.figure toi qu avec station ripper c est le cas. Le mythe d avoir l original est completement FAUX
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]