Fin de mission pour Planck, Le télescope qui a photographié l'enfance de l'univers

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Space.com
Planck

Il s'agissait de l'un des projets spatiaux Européens les plus ambitieux de l'histoire, le télescope spatial Planck, lancé en 2009 pour étudier les origines de l'univers a été désactivé ce mercredi.

L'ESA, l'agence spatiale européenne a éteint sa machine à remonter dans le temps ce mercredi. Le télescope spatial Planck a coupé ses émetteurs et prend ainsi la direction du point de Lagrange P2, un point d'orbite stable situé entre la Terre et le Soleil.

Esa Planck photo de l'univers Lancé en 2009 avec le télescope Herschel ( qui a lui-même tiré sa révérence le 17 juin dernier), Planck avait pour mission de détecter le fond diffus cosmologique ( CMB), le rayonnement fossile du Big Bang. Il avait alors permis de réaliser la première photo du rayonnement CMB, la photographie du Big Bang et de la naissance de l'univers.

Alvaro Giménez, Directeur Science et Exploration robotique à l'ESA s'est réjouit du succès de la mission : " Planck nous a éclairés sur l'évolution de l'Univers comme aucune autre mission auparavant."

Planck centre de commande La carte du rayonnement CMB assemblée grâce aux informations collectées par Planck permet de visualiser l'Univers alors qu'il n'était âgé que de 380 000 ans et que sa température était d'environ 3000 °C.

Grâce à ces données, les scientifiques ont ainsi révisé leur connaissance de l'Univers et de son âge, ce dernier serait ainsi né il y a 13,82 milliards d'années, il est donc 80 millions d'années plus vieux que les précédentes estimations.

Si Planck est désactivé, l'ESA dispose encore d'une foule d'informations collectées pendant les 4 ans du programme et aura encore des années de travail pour analyser et comprendre les données. En outre, l'un des axes de travail actuel sera de comprendre l'expansion de l'univers et comment celui-ci est passé de l'infiniment petit à l'immensément grand.

L'ESA ne devrait toutefois pas rester très longtemps sans oeil dans l'espace puisque le satellite Gaia devrait être lancé le 20 novembre prochain. Sa mission sera alors d'étudier la Voie lactée et de dresser un catalogue astronomique d'un milliard d'étoiles avec une précision inégalée à ce jour. L'objectif de fond étant de mieux comprendre la structure, mais aussi la formation et l'évolution de notre galaxie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1539042
Il est libre Max
Le #1539162
A mon avis l'espace doit pas être aussi beau que dans le film gravity avec toutes les merdes qu'on y envoie
Le #1539222
Se séparer du télescope spatial Planck qui a fait un bon boulot, quel dommage !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]