Vers la fin de la presse papier ?

Le par  |  23 commentaire(s)
The Independent

Lancé en 1986, le quotidien britannique The Independent a vu son dernier exemplaire sur support papier distribué le 26 mars dernier.

The Independent vient grossir la liste des quotidiens à abandonner le support papier, ce qui confirme un peu plus un véritable tournant dans la presse qui mise en plus en plus sur le support numérique.

Les magazines et journaux papier affichent des ventes en chute libre depuis plusieurs années déjà, le support n'étant plus adapté à un monde numérique dans lequel l'information circule de façon instantanée et dans lequel le lecteur souhaite tout savoir, tout de suite. Le dernier exemplaire papier de The Independent a été publié le 26 mars dernier avec en une, une page blanche marquée d'un message en rouge "Stop Press" accompagné des dates de naissance et de mort du journal (sous ce format) : 1986 - 2016.

The Independent

The Independent qualifie sa mutation comme "un exemple à suivre pour d'autres journaux dans le monde". Nombreux sont les quotidiens qui misent sur le 100 % numérique depuis quelques années déjà, avec toutefois quelques difficultés à trouver des réseaux de distribution aussi populaires que les kiosques traditionnels.

De 420 000 exemplaires vendus à ses départs, le quotidien britannique n'écoulait plus que 40 000 journaux papiers ces derniers temps. Au fil des années et de la montée en puissance d'Internet et l'orientation des publicitaires vers le Web, les journaux papiers ont commencé à connaitre des difficultés, avec les transitions que l'on connait pour certains.

La bascule vers le 100% numérique pour The Independent s'accompagne malheureusement d'un plan social impliquant 150 licenciements. Le site Internet du journal, déjà rentable, espère voir son chiffre d'affaires progresser de 50% sur l'année.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1887421
Hm, j'leur souhaite bonne chance pour la transition au tout numérique

Ça doit pas être évident pour tous ces domaines d'activités qui ont été partiellement ou complètement remis en question avec l'avènement d'Internet
Le #1887423

La bascule vers le 100% numérique
pour The Independent s'accompagne
malheureusement d'un plan social
impliquant 150 licenciements. Le site
Internet du journal, déjà rentable, espère
voir son chiffre d'affaires progresser de
50% sur l'année.



Y a un truc qui m'échappe ...

Ils licencient 150 personnes mais espèrent faire 50 % de chiffres d'affaires supplémentaires sur un an ?!?!?
Le #1887424
Ca va quand même dans le sens de l'avenir ...

Plus de papier/arbres coupés, l'encre, le transport, le recyclage.

La même machine peut maintenant produire et diffuser le même produit sans utiliser de matière première (en considérant qu'on a déjà les PC/Mac).
Le #1887428
FRANCKYIV a écrit :


La bascule vers le 100% numérique
pour The Independent s'accompagne
malheureusement d'un plan social
impliquant 150 licenciements. Le site
Internet du journal, déjà rentable, espère
voir son chiffre d'affaires progresser de
50% sur l'année.



Y a un truc qui m'échappe ...

Ils licencient 150 personnes mais espèrent faire 50 % de chiffres d'affaires supplémentaires sur un an ?!?!?



Y'a besoin de beaucoup moins de monde (et des profils différents) pour imprimer x exemplaire papier et faire x exemplaire numériques.


Sinon volume, dans le même genre, je connais une imprimerie local qui faisait y'a encore une dizaines d'années autant de tirage sur un seul quotidien régional qu'actuellement, avec une douzaine...
Le #1887429
skynet a écrit :

Ca va quand même dans le sens de l'avenir ...

Plus de papier/arbres coupés, l'encre, le transport, le recyclage.

La même machine peut maintenant produire et diffuser le même produit sans utiliser de matière première (en considérant qu'on a déjà les PC/Mac).



L'industrie informatique / électronique est une des plus polluante qui soit.....

Le #1887430
Chitzitoune a écrit :

FRANCKYIV a écrit :


La bascule vers le 100% numérique
pour The Independent s'accompagne
malheureusement d'un plan social
impliquant 150 licenciements. Le site
Internet du journal, déjà rentable, espère
voir son chiffre d'affaires progresser de
50% sur l'année.



Y a un truc qui m'échappe ...

Ils licencient 150 personnes mais espèrent faire 50 % de chiffres d'affaires supplémentaires sur un an ?!?!?



Y'a besoin de beaucoup moins de monde (et des profils différents) pour imprimer x exemplaire papier et faire x exemplaire numériques.


Donc ils espèrent faire plus de bénéfices ...
Le #1887442
Par contre la presse papier, les pubs, qui envahissent et saturent nos boites aux lettres, celle-là, elle n'est pas encore morte

J'sais pas si un jour on aura sa peau à cette dite presse papier ....
Anonyme
Le #1887443
Attention tout de même, parce qu'ils espèrent se rémunérer par la publicité, et comme ils sont de plus en plus nombreux à te dire c'est pas bien, t'as un bloqueur il faut l'enlever, certains risquent d'abandonner aussi ce format.
Le #1887454
FRANCKYIV a écrit :

Chitzitoune a écrit :

FRANCKYIV a écrit :


La bascule vers le 100% numérique
pour The Independent s'accompagne
malheureusement d'un plan social
impliquant 150 licenciements. Le site
Internet du journal, déjà rentable, espère
voir son chiffre d'affaires progresser de
50% sur l'année.



Y a un truc qui m'échappe ...

Ils licencient 150 personnes mais espèrent faire 50 % de chiffres d'affaires supplémentaires sur un an ?!?!?



Y'a besoin de beaucoup moins de monde (et des profils différents) pour imprimer x exemplaire papier et faire x exemplaire numériques.


Donc ils espèrent faire plus de bénéfices ...




Plus de bénéfices / marges, mais aussi plus de "produits" (d'où la hausse du CA prévu)

Ton journal papier, tu le payais et tu avais "tout".
Avec les éditions numériques, on te rajoute des "services prémium" à x € / mois...

En exemple bateau, y'a un journal local, la version numérique est "limitée" aux dernières éditions. Si tu veux relire une version qui a plus de 15 jours, faut remettre la main au porte monnaie (alors que c'est typiquement le genre de service qui coute rien, mais qui est vendu plus cher la version papier complète....)

J'en connais un autre, pour les abonnés papiers, c'est limité à 5 consultations d'articles en ligne... Faut payer la version papier ET la version numérique si tu veux les 2. La encore, niveau commercial, c'est complétement à la ramasse.


Le #1887455
risque pas d'arriver en France quand on vois les subventions que touche par exemplaire les grands journaux.

http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/33224-presse-subventionnee-les-20-journaux-les-plus-aides-par-l-etat
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]