Commission Copé : les socialistes sur le point de s'en aller

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Reuters
Jean-François Copé

Suite à la récente déclaration de Nicolas Sarkozy excluant une éventuelle hausse de la redevance audiovisuelle pour financer les chaînes de télévision publiques, les socialistes ont fait savoir qu'ils quitteront la Commission Copé si aucune solution de financement valable ne leur est présentée.

Jean-François CopéEn milieu de semaine dernière, la Commission Copé pour la Nouvelle Télévision Publique a rendu ses premières conclusions concernant la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques et les nouveaux moyens de financement à envisager. Parmi les propositions faites, la hausse de la redevance audiovisuelle. La redevance audiovisuelle française étant l'une des plus basses en Europe et n'ayant pas augmenté depuis quelques années déjà, sa révision paraissait ainsi être une solution envisageable. Pourtant, sachant cette hausse très impopulaire auprès des Français, Nicolas Sarkozy a fait savoir, ce mardi, qu'aucune augmentation n'aurait lieu.

L'exclusion catégorique de cette solution par le Président de la République est donc mal vue par certains membres de la Commission qui ont l'impression de se voir mettre des bâtons dans les roues. Suite à la déclaration de Nicolas Sarkozy et si aucune solution de financement valable ne leur est présentée, Patrick Bloche, Michel Françaix et Didier Mathus, les trois députés socialistes membres de la Commission Copé, ont ainsi fait savoir qu'ils pourraient rendre leur tablier le 4 juin prochain, jour où sera abordée la question des contenus et de l'identité des chaînes. Selon l'entourage interrogé par Reuters, " il y a 99 % de chances qu'ils s'en aillent ".

Rappelons enfin que le dossier complet sera remis le 25 juin prochain à Nicolas Sarkozy.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #242021
Pfff... ca sent vraiment le n'importe quoi...
Si jamais la redevance augmente, je vends ma télé cathodique, j'achète un moniteur pc sans tuner, et je ne paierais plus cette redevance, pour ce que je regarde des chaines de la télé... et je passe en freebox v5 avec HDMI.
Le #242061
Ne te "réjouis" pas trop MilesTEG, tu seras aussi bientôt touché par la redevance en faisant cela ... il ne faut pas rêver
Je ne comprends par contre toujours pas pourquoi ils veulent virer ces PUBs sur les chaines publiques - franchement, elles ne me dérangent pas du tout (en plus, je dois dire que je ne regarde pas trop les chaines publiques) et surtout, il n'y a vraiment pas d'abus - cela permet d'aller chercher un coup à boire, ou de faire la vidange ... et une fois par film, c'est raisonnable... il y a pire dans d'autres payes.
Et notre redevance est la plus basse ... OK, mais faut justement voir se que nous proposent ces chaines publiques pour lesquelles on paye quand même pas mal pour se qu'on les regarde (je parle pour moi ....)
@+
Laurent.
Le #242111
Tout a fait d'accord! Les pubs pendant les films c'est toujours l'occasion d'aller aux toilettes
zutnanardestdejapris Hors ligne Héroïque 817 points
Le #242121
la commission tête à claques a du plomb dans l'aile...
Le #242171
sur les chaines publiques, y'a pas de pub pendant les films !! c'est sur les chaines privées ! en revanche, pour la qualité des programmes, c'est pas faux sauf que certaines séries (américaines bien sûr!), elles passent aussi sur des chaines privées. je pense à cold case qui passe sur france2 et canal+.
la ou ils abusent c'est avant que le film ou la série commence, entre la promo de la chaine et la pub, y'en a pour au moins 20 minutes ! avant le film commencé a 20h30 et maintenant c'est 21 h ! et pour les socialistes, c'est pas eux qui, normalement, sont contre les taxes et/ou leurs augmentations ????
Le #242191
Bon débaras s'ils s'en vont !


Le #242311
Pour avoir une télévision publique de qualité, il faut bien un budget qui le permet. Sans pub, il ne reste plus que la redevance. A force de ne plus vouloir payer la moindre taxe ou le moindre impôt, je crains qu'un jour on en viendra à ne plus avoir de secteur public, c'est-à-dire indépendant des intérêts privés. Ah ! l'indépendance du journal de TF1...
Le #242321
vieux_shnok, ben oui, c'est l'idée maitresse du gouvernements. On nous rabache "pourquoi on devrait payer pour les gens malades si on est pas malades soi memes" "pourquoi on devrait payer pour les gens qui travaillent pas alors qu'on travaille dur" etc etc
c'est la primauté de l'individualisime sur la fraternité (oui il parait que dans notre devise nationale, faudra la changer).
Chacun ses principes, les miens ne sont pas en accord avec ca.
Si chacun paie pour ce dont il a besoin et pas plus, ben on supprime tout les trucs qui ont été mis en commun (sécu, chomage, retraites, etc).
Plus de taxe = plus de mise en commun.
Il fautg savoir que lorsque l'impot sur le revenu a été créé (vers 1900) les gens voyaient ca comme un bonne chose, comme un moyen de commonaliser les efforts pour diminuer le gachis.
Il y a un reel travail de sappe ideologique en ce moment, ca fait peur, ca prend des proportions inquiétantes.

En passant, deux ptits liens:

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/10/HOANG_NGOC/15250

http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_National_de_la_R%C3%A9sistance
Le #242351
Papagato a dit : "et pour les socialistes, c'est pas eux qui, normalement, sont contre les taxes et/ou leurs augmentations ????"
---
N'importe quoi, c'est justement tout l'inverse. L'idée du socialisme, c'est que les richesses du pays appartiennent à chaque français, et non pas à un ou deux grands patrons. Le socialisme, c'est Robin des Bois, prendre aux plus riches pour donner aux pauvres, pour que tout le monde soit à égalité. C'est aussi le principe de service publique, une entreprise payé par les français (via les impôts), pour les français, et non pas pour les profits. Bref, c'est un système qui forcément, aura recours aux taxes et impôts, dans l'intérêt commun. Dans une société qui pousserait l'idée de socialisme au paroxysme, chacun de ses habitants seraient en quelques sortes des fonctionnaires, tout l'argent gagné serait donné à l'Etat, qui se chargerait de le distribué équitablement. Le seul problème, c'est lorsque cet Etat devient totalitaire et véreux, et garde tout pour lui... Mais les socialistes n'ont rien contre les impôts
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]