Un logiciel de surveillance est-il un espion'

Le par  |  9 commentaire(s) Source : CNET News

Un logiciel de surveillance pour téléphones mobiles pose quelques questions en terme de sécurité.

Un logiciel de surveillance pour téléphones mobiles pose quelques questions en terme de sécurité.

FlexiSpy est une application commercialisée par l'éditeur thaïlandais Vervata, au prix de 49,95 dollars US, et qui, une fois implantée sur un téléphone mobile, garde une trace de tous les appels téléphoniques et messages courts (SMS) passés, ainsi que des URL que vous entrez dans le navigateur Web de votre smartphone. Le but avoué des concepteurs de FlexiSpy est de donner aux parents anxieux une meilleure connaissance des faits et gestes de leurs enfants, mais il peut bien entendu aussi servir à surveiller sa moitié, si l'on a des doutes sur sa fidélité...

Sur le principe, FlexiSpy est assez simple : développé pour les plate-formes Symbian (des versions pour Windows Mobile PocketPC et Blackberry seront bientôt disponibles), il enregistre dans un fichier protégé les données évoquées plus haut, avant de les transmettre au serveur de l'éditeur thaï. L'acheteur du logiciel—qui est rarement l'utilisateur du téléphone mis sous surveillance—peut y accéder, en entrant un mot de passe, consulter le registre des appels, des SMS et des URL, et déterminer si trahison il y a eu. Une future version "Pro" ajoutera à la liste des évènements pris en compte les MMS (MultiMedia Messaging Service) et les e-mails, et incluera aussi une fonction "écoute à distance", grâce à laquelle il sera possible d'appeler le téléphone sous surveillance de façon furtive, et d'entendre les conversations en cours sans trahir sa présence ! Une sorte de moniteur pour bébé à la sauce GSM, en quelque sorte...

Malgré ses indéniables qualités technologiques, FlexiSpy ne s'est pas fait que des amis. Plusieurs éditeurs de solutions de sécurité informatique, dont le Finlandais F-Secure, le classent dans la catégorie des chevaux de Troie, et peuvent donc l'éradiquer des smartphones sur lesquels il est installé.

Sur une note plus grave, des associations américaines de lutte contre la violence domestique reprochent à FlexiSpy d'encourager les maris jaloux à espionner davantage leur conjoint, avec les conséquences fâcheuses que l'on peut imaginer.

Du strict point de vue de la sécurité informatique, Vervata insiste sur le caractère inoffensif de son logiciel, qui, rappelle-t-il, doit être "consciemment installé et paramétré par un utilisateur pour fonctionner".

Pour ce qui est de la paix des ménages, c'est une autre histoire. Les Américains emploient souvent l'expression "Ce dont je n'ai pas connaissance ne peut pas me faire de mal", mais tous ne partagent pas ce sentiment. Et c'est à double tranchant...




Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #96901
PAs de doutes possibles ce soft est bel et bien un troyen... et outre la possibilité d'écouter ce qui se passe de l'autre coté du combiné et de consulter les logs et autres info tapées sur le clavier cela s'appel un keylogger qui lui aussi fonctionne via un serveur... sans compter que les serveurs de la boite sont en thaïlande et sont eux aussi exposé à une éventuelle compromission par un hacker...ou simplement a l'expoloitation des données par l'éditeur du soft...bref une belle conchonerie
Le #96907
Sans aucun doute a eviter,de toute facon nos jeunes sont aussi au courant et parfois avant nous de toutes nouveautés des NT tu pense bien que là y doivent se marrer :

une carte une cabine et hop le Mobil(seulement pour)Home
Anonyme
Le #96914
Pou rrépondre ai titre d ela new...C'est simple.

Lorsque l'on surveille, la personne est informée de la chose.

Lorsque l'on espionne, la personne n'est pas informée.



Le #96958
Je reprends à la volée la maxime soit-disant américaine pour l'appliquer au DAVSI :
"je n'ai pas conscience de me faire ...... cela ne peut donc pas me faire de mal."
Effectivement ça marche aussi.
db
Le #97036
Faut pas que ma femme trouve ce produit, interdisons-le!!!
Le #97103
Faudra jamais que ça vienne au Québec cette merde, les parents d'ados vont suivre leurs jeunes partout ce qui est très mauvais parce que ça brime les droits et libertés de la personne et le droit fondamental a la vie privée.
Le #97116
"d'encourager les maris jaloux à espionner davantage leur conjoint, avec les conséquences fâcheuses que l'on peut imaginer."

conjointE. On est pas tous homo! :P
Le #97123
Ca tombe meme sur le coup de la loi sur la protection de la vie privé, comme le faite de planquer une camera ou un micro, comme la lecture des mails, ou du courrier, ou encore l'ecoute du telephone. En plus y'a le fait qu'il est interdi de penetrer ou de rester sur un reso informatique ou telematique, sans autorisation etc: bref la loi interdit d'espionner !
Le #807991
Maintenant y a plus besoin de depenser des centaines d'euros pour espionner un telephone portable. c'est a la porte de n'importe qui. Il y a des logiciels gratuits qui circulent a la vitesse grand V sur internet.

Il suffit de taper SPYTIC dans google et on trouve la panoplie parfaite de gadgets dignes de James Bond.

plus de verite pour plus de justice ou plus de controle pour moins de liberte ?

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]