Cloud computing :les entreprises craintives sur la sécurité

Le par  |  1 commentaire(s)
cloud computing logo pro

Dans le cadre d'enquêtes menées auprès de 2200 décideurs IT dans plusieurs pays, dont la France, le cabiet d'études Forrester note que l'adoption du cloud computing est freinée dans les entreprises par les incertitudes autour des aspects de sécurité.

Forrester Research logoLe cloud computing ( ou informatique dans les nuages ) est en vogue dans le monde industriel, poussé par plusieurs grands fournisseurs de solutions qui mettent en avant les nombreux avantages en termes de coûts et de flexibilité des infrastructures informatiques.

Si certains observateurs mettent en garde contre le fait que le cloud computing n'est pas forcément avantageux dans toutes les situations, notamment si son déploiement n'est pas mûrement réfléchi et adapté à certaines activités de l'entreprise, les perspectives de ce secteur sont annoncées comme florissantes.

Pourtant, il est un aspect qui lequel les entreprises se montrent inflexibles et qui constitue un frein à l'adoption de cette architecture, c'est celui de la sécurité. Selon deux enquêtes menées par le cabinet d'études Forrester Research sur les tendances d'équipement pour 2009 / 2010 auprès de 2200 décideurs IT dans de grandes entreprises et des PME dans plusieurs pays ( Etats-Unis, Canada, France, Royaume-Uni, Allemagne ), la question de la sécurité est en tête des raisons pour lesquelles les entreprises n'ont pas fait appel au cloud computing ( pour 49% des grandes entreprises et 51% des PME ).

Sur les 231 sociétés françaises ayant répondu aux enquêtes, 39% des grandes entreprises et 50% des PME mettent en avant les incertitudes en matière de sécurité et de confidentialité comme principaux freins à leur adoption du cloud computing.


Oui à la virtualisation des serveurs x86
En revanche, la virtualisation de serveurs x86 est une possibilité appréciée des grandes entreprises,qui sont 72% à l'avoir pratiqué ( 52% des grandes entreprises françaises interrogées ). De même, le Green IT est un sujet pris au sérieux par les entreprises, avec une vraie volonté daméliorer la consommation énergétique des datacenters.

60% des sociétés interrogées indiquent vouloir faire des efforts en ce sens ( et 60% des entreprises françaises ) alors qu'elles étaient 51% à s'y intéresser l'an dernier ( et 52% des entreprises françaises ).

" 2009 a été une année difficile pour les fournisseurs d'infrastructure et de matériel, mais les plans d'investissement 2010 des entreprises montrent que le marché va reprendre l'année prochaine "
, commente Tim Harmon, analyste Forrester. " En dépit des hésitations pour le cloud computing,  la virtualisation demeure une priorité claire pour les décideurs IT, guidés par la volonté d'améliorer la maîtrise des infrastructures IT, les coûts, la continuité d'activité , et dans une moindre mesure, leur intérêt croissant pour l'efficience énergétique. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #557601
"le Green IT est un sujet pris au sérieux par les entreprises, avec une vraie volonté daméliorer la consommation énergétique des datacenters." D'autant plus prise au sérieux que c'est une source d'economie non négligeable, de green il n'y a en réalité que le nom.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]