Musique en ligne : 28% des Français prêts à payer

Le par  |  10 commentaire(s)
Forrester Research logo

Selon une étude Forrester, 28 % des Français sont disposés à payer pour accéder à de la musique en ligne alors que 11 % l'ont déjà fait.

Forrester Research logoForrester vient de rendre publics quelques résultats d'une récente étude menée auprès de 14 000 consommateurs en Europe. Ces résultats tendent à prouver que pour l'heure, la mode du gratuit sur Internet est encore bien ancrée mais l'institut semble plutôt optimiste pour le devenir du payant. Tout est affaire d'interprétation des chiffres, mais nul doute que ce relatif optimisme ne sera pas partagé par tous.

Alors que la mission Zelnik qui fait suite au vote de la loi Hadopi doit prochainement rendre ses conclusions afin de notamment rendre l'offre de musique en ligne plus attractive, l'étude Forrester indique que 11 % des Français ont déclaré avoir déjà payé pour un tel contenu. Dans le futur, seulement 28 % des Français se disent prêts à mettre la main à la poche. C'est certes largement plus du double, mais les personnes interrogées estiment que le manque d'attrait du catalogue musical actuellement proposé est un frein.

Moins développé que le marché de la musique, celui des films en ligne n'a convaincu que 8 % des Français qui ont déjà payé pour télécharger une œuvre. À l'avenir, 30 % se déclarent prêts à payer. Pas véritablement en crise avec une fréquentation des salles au plus haut, le marché du film génère une forte attente pour sa transposition en ligne selon Forrester d'après qui les consommateurs sont demandeurs d'une réelle variété.

Tous contenus confondus ( musique, films, ebooks, jeux, vidéos ), 26 % des internautes Français ont affirmé avoir déjà payé pour au moins un contenu sur le Web. 55 % des consommateurs Français restent encore totalement réfractaires à cette idée à l'avenir. Une proportion qui tendrait à se réduire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #557861
Ben c'est pas gagné pour les majors
Ils vont encore accuser le piratage
Le #557871
C'est pas le problème que c'est pas gagné. Le vrais problème c'est que c'est la faute des majors !
Ils ont raté le train du numérique donc normal que ce ne soit pas dans les habitudes des consommateurs. Il faut du temps pour que le model migre.
Mais gourmant comme ils sont, ils veulent absolument tout, tout de suite. Ben non ! Du coup, ils cherchent des pigeons pour payer à leurs places le retard qu'ils ont pris.
Le #557881
en meme temps quel est l'interet de payer pour ecouter de la musique quand tu as des chaines de TV ou de radio qui passe des clip en boucle toute le journee ou des sites de streaming legal comme Deezer.
Surtout avec ce qu'il nous sort comme musiques depuis quelques annees, dans 3 mois tu as deja plus envie de l'ecouter donc pourquoi acheter un titre que tu n'ecouteras plus
Personnellement, ca va faire pres de 10ans que je n'ai plus acheter de CD ou musiques, et ce n'est pas pour autant que je telecharge illegalement ceux ci.
Le #557901
donc 72% sont des pirates
Le #557951
Bêêêêêêêêêêê (<-- mouton)
Le #557991
Je suis prêt à payer, mais certainement pas pour une offre proposant de la compression destructive.
Le #558001
Le chiffre d'affaire de l'ensemble du secteur musical en France est approximativement égal à celui d'un hypermarché d'une grande ville.
En effet, selon l'observatoire de la Musique : "...au premier semestre 2008, le chiffre d'affaire du secteur musical s'élevait a 484,8 millions d'euros."

Ramené au niveau de l'internaute (nous sommes près de 32,6 millions de personnes selon l’Institut Mediamétrie), cela représente à peu prés 15€ par internaute soit moins de 1,25 € par mois

Est-ce vraiment la peine de se poser encore la question alors qu'il suffirait de taxer les internautes, via leurs fournisseurs d'accès, pour assurer la pérennité de l'industrie musicale ?
Le #558021
@Babelou

Tu a raison taxons les FAI donc leurs abonnés !!
Belle découverte que les taxes

Une taxe sur les FAI pour les producteurs de lait, de vin, les pêcheurs, les routiers et taxis, les chômeurs, les RSA, les RMistes, les pauvres

Bref faisons payer toute l'économie qui ne marche pas aux internautes

Tu a beaucoup d'idées comme ça ?
Le #558081
Moi je suis prêt à payer pour ne plus avoir à ecouter toutes ces merdes à la radio.
Le #558301
@Babelou "Est-ce vraiment la peine de se poser encore la question alors qu'il suffirait de taxer les internautes, via leurs fournisseurs d'accès, pour assurer la pérennité de l'industrie musicale ? "

Et pourquoi ça serait aux internautes de payer et d'assurer une rente à vie à des entreprises privées ?

En quoi les internautes auraient se devoir ?

Sinon, moi en ce moment le boulot, a va pas trop, je propose qu'on te taxe, afin d'assurer ma pérennité, plutôt que devoir me sortir les doigts du cul pour proposer des produits qui intéressent mes clients.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]