Arrivée de Free Mobile : Bouygues et Vivendi en recul

Le par  |  0 commentaire(s) Source : L'Expansion
Free Mobile logo pro

Si chacun essaie de faire bonne figure depuis l'annonce de l'offre de Free Mobile, certains cours en bourse ont moins bien résisté que d'autres, pendant que le groupe Iliad grimpe de 3%.

mobile.free.frLa conférence de presse de lancement de l'offre Free Mobile a débuté par un petit film humoristique reprenant la plupart des critiques du style " ça ne marchera jamais " qui ont émaillé le parcours de la création du quatrième opérateur mobile, et donc la stratégie du groupe Iliad.

C'est que lorsque ce dernier a affiché son intention d'entrer sur le marché de la téléphonie mobile, les réactions ont été vives tandis que les actionnaires se sont inquiétés de ce nouveau front alors qu'il y avait déjà celui de la fibre optique à gérer.

Les importants investissements à consentir, les questions techniques et réglementaires, les problématiques d'installation des antennes-relais dans un contexte défavorable, le passage des procédures d'attribution...les défis n'ont pas manqué et à chaque étape, les oiseaux de mauvais augure n'étaient pas loin pour anticiper un échec.


Les investisseurs prennent acte de l'arrivée de Free Mobile
Si Free Mobile se lance seulement aujourd'hui et doit encore faire ses preuves face à des concurrents qui ne laisseront rien passer, Xavier Niel ne cachait pas sa satisfaction ce matin d'être déjà arrivé à ce stade, au terme d'une agitation médiatique paroxystique la semaine dernière qui lui a donné une large visibilité.

Maintenant que les offres sont annoncées, les réactions des opérateurs concurrents sont prudentes, saluant l'arrivée d'un nouvel acteur mais n'oubliant pas d'indiquer qu'elles sauront réagir vite. Du côté des investisseurs, on prend acte de ce rééquilibrage à venir des forces en présence.

Les cours en bourse de Bouygues et de Vivendi ( détenteur à 100% de SFR ) sont partis à la baisse, respectivement de 1,33% et 0,55%, dans une tendance haussière du marché. France Télécom a pour sa part légèrement progressé, gagnant 0,43% du fait de son statut de principal opérateur, avec une clientèle moins volatile que ses concurrents...mais aussi peut-être parce qu'il est l'opérateur hôte d'un accord d'itinérance 3G avec Free Mobile.

Le succès du nouvel entrant ne sera donc pas complètement une mauvaise nouvelle pour cet opérateur. De son côté, le cours du groupe Iliad a gagné 3%. Les opérateurs vont avoir maintenant fort à faire pour endiguer une éventuelle migration de leurs abonnés vers Free Mobile et tenter de riposter au forfait "idéal" du nouveau venu.

Celui-ci parviendra-t-il à instaurer un prix standard à 19,99 € / mois dans la téléphonie mobile, comme il l'a déjà fait sur le marché de l'Internet fixe ? La réponse ne devrait pas tarder.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]