Free Mobile détaille son hébergement des MVNO

Le par  |  0 commentaire(s)
Logo Free Mobile

En tant que détenteur d'un réseau cellulaire, Free Mobile s'est engagé à héberger des opérateurs virtuels. Le nouvel entrant détaille ses offres pour les MVNO simples et les MVNO dégroupés.

Ce sont sans doute des informations que les opérateurs mobiles virtuels attendaient depuis quelque temps. Free Mobile vient en effet de publier les informations concernant l'hébergement des MVNO sur son réseau cellulaire.

En obtenant le droit d'exploitation de fréquences mobiles, l'opérateur s'est engagé à soutenir les opérateurs mobiles virtuels. Et si l'offre mobile du nouvel entrant ne leur facilite pas l'existence et risque bien d'entraîner une phase de consolidation dans le secteur, ne laissant que les plus endurants, il peut aussi représenter une nouvelle opportunité d'hébergement par rapport aux trois opérateurs historiques.

Les MVNO ont longtemps eu du mal à exister au-delà de quelques points de pourcentage sur le marché, du fait de contraintes techniques et économiques lourdes, mais les décisions de l'Arcep ont peu à peu ouvert le secteur, l'Autorité demandant régulièrement des garanties d'hébergement dans ses processus d'enchères de fréquences.

Logo Free MobileL'arrivée des premiers statuts de MVNO dégroupés ( ou Full MVNO, SFR étant le premier à proposer ce type d'hébergement élargi ), qui dispose d'équipements en propre ( mais pas du réseau mobile ) et du droit de gestion directe de leurs clients contribuent aussi à renforcer leur présence, les conduisant à une part de marché désormais supérieure à 11% fin 2011.


Le réseau 3G, rien que le réseau 3G
Free Mobile détaille donc ses conditions et la grille tarifaire applicable pour les MVNO simples comme pour les Full MVNO. L'opérateur souligne que son offre est limitée au réseau 3G directement exploité, en terme de couverture ( sans doute autour de 30% actuellement ) et de capacité, sans aucun engagement pris sur le rythme d'extension de sa couverture.

Les candidats MVNO ne pourront donc en aucun cas compter sur l'accord d'itinérance 3G signé avec Orange ni sur des accords de roaming. Ils ne pourront pas non plus accéder aux femtocell Free Mobile ou aux hotspots FreeWiFi, pas plus qu'à son futur réseau 4G.

Free Mobile Full MVNO
L'interconnexion entre Free Mobile et un Full MVNO

Les accords signés sont valables trois ans, soumis à un cahier des charges et les informations échangées restent confidentielles. On notera que si les tarifs sont révisables, Free se garde le droit de les modifier unilatéralement pour refléter une évolution du cadre légal ou une décision de justice.

A voir maintenant quel opérateur virtuel sera le premier à s'appuyer sur le réseau de Free Mobile. Certains avaient tenté leur chance dès l'ouverture du réseau Free Mobile mais sans recevoir de réponse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]