Free Mobile : Orange se dédouane pour les pannes

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Challenges
Orange logo pro

Alors que le contrat d'itinérance 3G entre Free Mobile et Orange vient de faire l'objet d'une plainte, Jean-Luc Vuillemin, directeur Réseaux d'Orange, donne des explications sur l'origine des pannes du réseau Free et écarte une responsabilité d'Orange.

Pannes d'équipement du réseau Free Mobile, problèmes d'interconnexion des réseaux Free et Orange...Les causes des problèmes de qualité de service du quatrième opérateur, vus de l'extérieur, sont difficiles à cerner, de même que le partage des responsabilités.

Free Mobile a bien promis d'augmenter ses capacités d'interconnexion sous une quinzaine de jours pour faire disparaître les problèmes réguliers de perte d'appel en fin de journée mais la suspicion d'un blocage voulu par Orange plane toujours dans l'air.

A l'heure où le contrat d'itinérance 3G entre les deux opérateurs est dénoncé et où Orange semble mettre la pression sur son partenaire par la menace de suspension du contrat pour l'obliger à réagir et à communiquer, Jean-Luc Vuillemin, directeur Réseaux d'Orange, donne des explications sur le fonctionnement de l'itinérance et dédouane Orange de toute responsabilité dans les pannes rencontrées par Free Mobile.

Il affirme que les difficultés rencontrées ont toujours été le fait de Free Mobile, soit liées à une panne d'équipement soit du fait du dimensionnement de l'interconnexion, c'est à dire des échanges d'information entre les deux réseaux ( identification de l'appelant et de l'appelé, authentification des accès aux services, etc ).

Orange logo proOrange fournit à Free Mobile les passerelles en fonction des prévisions de trafic données par ce dernier. Mais " le dimensionnement de ce lien d'interconnexion est donc de la seule responsabilité de Free qui a sous-estimé ses prévisions, ce qui explique les désagréments ", indique Jean-Luc Vuillemin, d'où le fait qu'Orange a régulièrement réfuté toute responsabilité à la suite des déboires du réseau Free.

Il souligne également que la situation est très différente par rapport au cas de l'hébergement de MVNO et que si le réseau Orange est capable d'accueillir jusqu'à 30 ou 35 millions de clients, encore faut-il qu'ils soient répartis de façon à peu près homogène sur l'ensemble du réseau, sans quoi certains points très sollicités peuvent connaître des difficultés.

Les soucis de Free Mobile seraient donc liés à une interconnexion sous-dimensionnée et non à une difficulté qu'aurait le réseau Orange à absorber le trafic voix, data et signalisation des abonnés Free Mobile. C'est du moins la version d'Orange sur cette problématique, en attendant ( peut-être ) une explication différente des causes de la part du nouvel entrant.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #933191
---
Il souligne également que (...) si le réseau Orange est capable d'accueillir jusqu'à 30 ou 35 millions de clients, ***encore faut-il qu'ils soient répartis de façon à peu près homogène sur l'ensemble du réseau[***, sans quoi certains points très sollicités ***peuvent connaître des difficultés.***
---


mais à part ça c'est juste un probleme de dimensionnement prévisionnel chez free
Le #933211
"C'est pas moi M'sieur, c'est lui qui a commencé !"

Le terme de "prendre ses responsabilités" est très à la mode et pourtant c'est ce qu'on fait de moins en moins.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]