Free Mobile : 3,6 millions d'abonnés mobiles, 5,4% du marché

Le par  |  7 commentaire(s)
Iliad - Logo

Le groupe Iliad a présenté ses résultats financiers pour le premier semestre 2012 et annoncé que Free Mobile représentait fin juin 5,4% du marché mobile français, soit 3,6 millions d'abonnés.

Quand les autres opérateurs se félicitent d'avoir pu limité la fuite de leurs clients sur la deuxième partie du semestre, le groupe Iliad peut annoncer le succès de l'offre du nouvel entrant Free Mobile qui lui permet de revendiquer 3,6 millions de clients à la fin du mois de juin 2012.

L'opérateur a ainsi capté 5,4% du marché mobile français en l'espace de six mois, quand d'autres opérateurs rentrés tardivement sur d'autres marchés européens ont mis des années à obtenir cette présence.

Iliad - LogoL'activité ayant également été solide dans le fixe, le groupe Iliad annonce un chiffre d'affaires de 1,44 milliard d'euros, en progression de 39% par rapport à l'an dernier à la même période. Cependant, la rentabilité ne suit pas encore, avec un Ebitda stable à 417 millions d'euros ( 416 millions en 2011 ) et un bénéfice net ramené à 80 millions d'euros, contre 145 millions d'euros en 2011 ( -45% ).

Cela reste malgré tout largement au-dessus des attentes des analystes. L'activité de Free Mobile a généré 320 millions d'euros de chiffre d'affaires, avec une perte opérationnelle de 44 millions d'euros qui là aussi surprend positivement les observateurs.


Résultats encourageants pour la suite
Logo Free Mobile Le groupe ne donne pas la composition du mix entre abonnés au forfait à 19,99 € / mois et abonnés à 2 € / mois, mais le directeur financier Thomas Reynaud a indiqué à Reuters que la répartition était équilibrée. Si les prix bas et l'effet nouveauté ont favorisé les recrutements de Free Mobile au premier semestre, la concurrence a depuis réagi et proposé des offres alternatives.

Sans révéler ses attentes, il a souligné que l'effet Free Mobile devrait perdurer dans le temps au niveau du recrutement, prolongeant la migration massive des clients qui a effondré le chiffre d'affaires de ses concurrents.

Free Mobile espère toujours capter 15% du marché mobile français à moyen terme, et un quart du marché dans la durée ( soit le même objectif que dans le haut débit fixe ), comme l'a plusieurs fois signalé Xavier Niel.

L'activité du haut débit fixe a elle aussi solidement progressé avec un chiffre d'affaires de 1,13 milliard d'euros ( +8;5% ) et 298 000 nouveaux abonnés comptabilisés sur la période, soit plus de la moitié des recrutements du secteur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1012992
je suis chez free que soit ADSL ou mobile je suis très satisfait , aucun soucis de panne

sur ADSL c'est nickel rien a dire c'est fluide (sauf youtube....ou autre qui pompe la bande passante )

pour le mobile le gros point négatif c'est son internet sa manque de vitesse...quand je vois j’étais chez orange je suis passer de 5mega a 1mega voir en dessous ...
Le #1013022
Moi aussi je suis chez FREE pour le mobile et internet pas de soucis sauf un manque de vitesse en 3G.
Le #1013312
39% d'augmentation du chiffre d'affaires, 45% de diminution du bénéfice net.

FreeMobile est un gouffre financier.
Le #1013332
Legros69 a écrit :

39% d'augmentation du chiffre d'affaires, 45% de diminution du bénéfice net.

FreeMobile est un gouffre financier.


Si FreeMobile est un gouffre financier, demande aux trois autres concurrents combien ils ont perdu...

En outre, si tu étais bien informé, sache qu'à l'exception d'Orange/France Telecom, les autres opérateurs sont systématiquement déficitaires sur l'internet fixe, d'où leurs marges exorbitantes sur le mobile avant l'arrivée de Free (SFR et Bouygues pour ne pas les citer).

Pour finir, je préfère soutenir un opérateur (un vrai, pas un support pour actionnaires) qui forcément essuie quelques plâtres au départ plutôt qu'engraisser trois autres qui ont suffisamment abusé de la crédulité (et des ressources financières) des gens, comme chez SFR qui du jour au lendemain (l'arrivée de FreeMobile) descend son abonnement haut de gamme de 120 € à 30 €... cherchez l'erreur
Le #1013342
SFR n'a jamais descendu son abonnement haut de gamme de 120€ à 30€, faut arrêter de raconter n'importe quoi. Et dire que Free est un vrai opérateur c'est un peu osé, Free est plus proche du full mvno que de l'opérateur. Ils n'investissent pas suffisamment dans le réseau et sans l'itinérance Orange ne pourrait rien faire.
Le #1013432
Je fais partie des 5,4% des heureux utilisateurs de Free qui font tellement crier "au loup" les autres opérateurs. Je ne pensais que 5,4% pouvaient entrainer également les dits opérateurs à licencier et réclamer l'abrogation de la loi Chatel ...
Ce serait bien d'avoir également un opérateur "Pétrolier" en plus ...
Le #1013782
Legros69 a écrit :

39% d'augmentation du chiffre d'affaires, 45% de diminution du bénéfice net.

FreeMobile est un gouffre financier.


Quand on sait qu'il à plus de 150 millions d'euros investis par an dans le développement du réseau mobile et qu'ils arrivent à faire du bénéfice, moi je trouve qu'ils s'en sortent pas trop mal....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]