Free Mobile : une véritable impréparation au démarrage ?

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Rue89
Logo Free Mobile

Un journaliste, embauché au service technique de Free Mobile à son démarrage en janvier, raconte l'envers du décors et la fébrilité des débuts.

Un article paru sur le site Rue89 raconte le témoignage d'un journaliste entré au service technique de Free Mobile au lancement de son offre en janvier 2012. Ce dernier évoque l'état de fébrilité et quasi-improvisation qui y a régné, avec une politique du secret vis-à-vis des clients concernant les divers problèmes rencontrés.

Formation hasardeuse, impréparation des outils de relation client (CRM) un mois avant le lancement, puis problèmes techniques et bugs en série sur lesquels il ne faut pas communiquer avec les clients et identification des dysfonctionnements par les remontées des utilisateurs dans les forums sur Internet, qui font pour le coup réellement office de béta-testeurs involontaires.

Logo Free MobileLe témoignage poursuit sur les conseillers placés en première ligne sans formation préalable et laissés sans encadrement, sans compter des documents internes erronés. Le journaliste évoque également une ambiance de travail particulière, avec beaucoup de suspicion et de surveillance, prétexte à des brimades et la menace permanente de se voir signifier la fin de la période d'essai pour des motifs futiles, sans prise en compte de la situation difficile du moment.

Et lorsqu'elle tombe, c'est de façon relativement humiliante, avec la remise de son équipement et badge à un responsable devant tout le monde et accompagnement vers la sortie, une attitude déjà rapportée dans d'autres témoignages.

Au final, le démarrage, vu de l'intérieur, s'est avéré tout aussi compliqué que de l'extérieur, avec le détail de l'ampleur des insuffisances en plus, alors que rien ne filtrait vers l'extérieur. Anticipant le risque d'une diffamation, Rue89 affirme avoir vérifié l'identité du journaliste ( non révélée ) et son embauche chez Free Mobile.

Et conclut par une réponse de l'intéressé : Free a " émis les plus grandes réserves sur la méthode utilisée, d'un journaliste qui signe sous pseudo ", a affirmé " ne pas reconnaître le service client de Free " décrit dans l'article et tient à rappeler que Free Mobile a créé 1000 emplois dans la région parisienne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #943351
incroyable ces journaux qui essayent de démonter une des avancées majeures dans la démocratisation de la téléphonie mobile !!!!! Une intransigeance digne du niveau de leurs approximations quasi systématique et nauséabondes !!
Rue89, médiapart, le nouvelobs, libé sont à mettre au rebut un peu comme les anglais ont eu le courage de le faire avec les journaux nauséeux aux méthodes dignes des services de l'ex Allemagne de l'est ou Russes.
Il faudrait qu'ils lâchent Free un peu et leur laissent quelques mois pour faire leur preuve, c'est tout bénéf pour les consommateurs et on est libre de quitter à tout moment si on estime que c'est incompatible avec notre usage ... bref la vraie liberté.
Le #943371
C'est pas faux... Je ne crois pas qu'il y ait une intention "organisée" de démonter, comme tu dis... mais alors, faire des articles sur Free, qu'est-ce que ça rapporte comme audience !!! Et quand je dis "faire", c'est surtout "recopier"...

Depuis que je lis des articles sur les multiples rebondissements Free, c'est finalement ce que j'en retire :
- incroyable de ce que les médias du net sont capables d'écrire sans être réellement informés
- incroyable la somme de commentaires de "messieurs-je-sais-tout" de tout bord (les pro Free aussi bien que les antis)...

Mais est-ce qu'on ne pourrait pas enfin nous lâcher la grappe avec ça ???
(ah ben, non, ça fait de l'audience, je viens d'le dire... )
Le #943381
De toute manière c'est comme ça dans les boites de ce genre, compétitivité, rigueur, stress à donf, qui finit en suicide chez certains, rien de neuf, bien qu'en ce moment tout est bon pour surfer sur les déboires du nouvel entrant, j'ai pas le souvenir d'enquêtes sur sfr, ou bouygues, oui forcément, certains sont inattaquables, où avais-je la tête
Le #943401
Certes, mais free n'a pas besoin de ca pour faire de la merde. Il les a ses quelques mois, déja 3 si je ne m'abuse et même sans les enquêtes, un peu d'objectivité suffit à constater que ce mvno like n'est pas au point.
Le #943601
newworld666 a écrit :

incroyable ces journaux qui essayent de démonter une des avancées majeures dans la démocratisation de la téléphonie mobile !!!!! Une intransigeance digne du niveau de leurs approximations quasi systématique et nauséabondes !!>Rue89, médiapart, le nouvelobs, libé sont à mettre au rebut un peu comme les anglais ont eu le courage de le faire avec les journaux nauséeux aux méthodes dignes des services de l'ex Allemagne de l'est ou Russes.>Il faudrait qu'ils lâchent Free un peu et leur laissent quelques mois pour faire leur preuve, c'est tout bénéf pour les consommateurs et on est libre de quitter à tout moment si on estime que c'est incompatible avec notre usage ... bref la vraie liberté.


Non mais faut arrêter le délire là. Pour vous, le seul critère c'est le prix??? La disponibilité du service et les conditions de travail des salariès du secteur des télécoms vous vous en foutez?

Parce que pour vous la "démocratie" c'est juste une histoire de prix? C'est effroyable!!!

Que le prix soit élevé pour ce que c'est globalement, je suis d'accord mais dire que c'est l'idéal le prix... Si vos enfants vont à la cantine "démocratique" car low cost est meurent d'une intoxication, ce sera "démocratique"?! Ce sera "révolutionnaire" parce que "pas chère"? Je prend exprès un exemple aussi grossier.

Si vous parlez de démocratiser les télécommunications, je vous invite alors à revendiquer ces choses:
- la disponibilité des services ET des réseaux.
- la qualité des services ET des réseaux.
- le prix d'accès égal pour tous et abordable pour les usagers (préréquation tarifaire).
- l'égalité d'accès (toujours au même prix) quelque soit l'emplacement sur le territoire.

Et c'est possible! Ce n'est pas anti-démocratique! C'est justement la démocratie de l'accès. Les libéraux répondront par un mensonge que seul la "concurrence libre et non faussé" peut apporter le progrès: C'est faux et ARCHI FAUX. Les ententes entre opérateurs, les régulations de l'ARCEP sur l'opérateur historique rien que pour le secteur des télécoms le prouve. Il y'a d'autres secteurs à citer (les banques, et autres usines). On nous vente le marché libre et non faussé mais on paie plus cher (normal: actionnaires, marketing, procés, achat de mauvais produits qui coûtent plus cher, etc.) et en même temps ça vous titille pas quand nos impôts sont utilisés pour en plus leur filer de l'argent? Je ne parle pas que des télécoms!

Bref... si la démocratie ce n'est qu'une histoire d'argent pour un consommateur, si en gros ça se résume à "pouvoir d'achat == démocratie" c'est qu'on est bien dans la m****...
Le #943621
Grokik a écrit :

newworld666 a écrit :>>incroyable ces journaux qui essayent de démonter une des avancées majeures dans la démocratisation de la téléphonie mobile !!!!! Une intransigeance digne du niveau de leurs approximations quasi systématique et nauséabondes !!>Rue89, médiapart, le nouvelobs, libé sont à mettre au rebut un peu comme les anglais ont eu le courage de le faire avec les journaux nauséeux aux méthodes dignes des services de l'ex Allemagne de l'est ou Russes.>Il faudrait qu'ils lâchent Free un peu et leur laissent quelques mois pour faire leur preuve, c'est tout bénéf pour les consommateurs et on est libre de quitter à tout moment si on estime que c'est incompatible avec notre usage ... bref la vraie liberté.>Non mais faut arrêter le délire là. Pour vous, le seul critère c'est le prix??? La disponibilité du service et les conditions de travail des salariès du secteur des télécoms vous vous en foutez?>>Parce que pour vous la "démocratie" c'est juste une histoire de prix? C'est effroyable!!!>>Que le prix soit élevé pour ce que c'est globalement, je suis d'accord mais dire que c'est l'idéal le prix... Si vos enfants vont à la cantine "démocratique" car low cost est meurent d'une intoxication, ce sera "démocratique"?! Ce sera "révolutionnaire" parce que "pas chère"? Je prend exprès un exemple aussi grossier.>>Si vous parlez de démocratiser les télécommunications, je vous invite alors à revendiquer ces choses:>- la disponibilité des services ET des réseaux.>- la qualité des services ET des réseaux.>- le prix d'accès égal pour tous et abordable pour les usagers (préréquation tarifaire).>- l'égalité d'accès (toujours au même prix) quelque soit l'emplacement sur le territoire.>>Et c'est possible! Ce n'est pas anti-démocratique! C'est justement la démocratie de l'accès. Les libéraux répondront par un mensonge que seul la "concurrence libre et non faussé" peut apporter le progrès: C'est faux et ARCHI FAUX. Les ententes entre opérateurs, les régulations de l'ARCEP sur l'opérateur historique rien que pour le secteur des télécoms le prouve. Il y'a d'autres secteurs à citer (les banques, et autres usines). On nous vente le marché libre et non faussé mais on paie plus cher (normal: actionnaires, marketing, procés, achat de mauvais produits qui coûtent plus cher, etc.) et en même temps ça vous titille pas quand nos impôts sont utilisés pour en plus leur filer de l'argent? Je ne parle pas que des télécoms!>>Bref... si la démocratie ce n'est qu'une histoire d'argent pour un consommateur, si en gros ça se résume à "pouvoir d'achat == démocratie" c'est qu'on est bien dans la m****...


Je suis tout à fait d'accord avec toi.

Le plus marrant c'est que tous ces gens qui voient le prix avant toute chose et qui ne se préoccupent en aucune façon des conditions de production et de travail vont aller voter comme "un seul homme" pour Hollande ou Mélenchon à la prochaine présidentielle !!!

Baisser les prix à forcément des conséquences. Allez voir en Chine et autres pays producteurs à bas prix la condition des ouvriers et ensuite vous pourrez venir parler de prix ici. Il en est de même pour Free Mobile : il n'y a pas de secret.
Le #943791
C'est comme ça que ça fonctionne maintenant...

On finance 20% d'une nouveauté, on fait une annonce fracassante, le public achète en masse et on finance le reste de la nouveauté avec l'argent des acheteurs ; ce qui peut prendre un certain temps.....


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]