Free : bisbille autour de la téléphonie illimitée

Le par  |  10 commentaire(s)
LogoFree

Le magazine 60 millions de consommateurs ravive la polémique autour de l'utilisation en bon père de famille de la téléphonie dite en illimité pour les abonnés Free.

LogoFreeSur la base du recueil de plusieurs témoignages d'abonnés, 60 millions de consommateurs met à nouveau les pieds dans le plat. Avec leurs box, les opérateurs ont des clauses très particulières pour la téléphonie pourtant présentée comme illimitée et Free cristallise notamment les critiques.

D'après le magazine, les " appels illimités chez Free " sont " parfois limités à une heure par jour ", et d'accuser l'opérateur d'appliquer des restrictions d'appels aux abonnés jugés " trop bavards ". C'est ainsi le cas pour certains abonnés qui ont passé des appels vers des pays à l'étranger ou dans les DOM-TOM.

" Au bout de 45 à 60 minutes de communication, l'appel s'arrête. Et je ne peux plus joindre la Guadeloupe jusqu'à minuit ", raconte par exemple Marie. Kamel a lui constaté que " depuis quelques mois ses appels vers le Maroc sonnent souvent occupés " alors qu'auparavant " il appelait trois heures par jour sans problème ".

Outre une certaine mauvaise foi, 60 millions de consommateurs reproche à Free l'opacité de ses conditions générales de vente ( contrairement aux autres opérateurs ) avec la notion de " bon père de famille " et " d'utilisation non abusive des services ". Sans quoi, des restrictions pour abus peuvent effectivement être appliquées.

Des conditions spécifiques au service de téléphonie ont été mises en place depuis le 1er août 2011 ( PDF ) et paraissent moins restrictives que par le passé avec l'évocation d'une marge de 500 % ( contre 10 % auparavant ).

On peut ainsi lire :

" Est considéré comme une utilisation raisonnable le taux moyen tel qu'issu de l'Observatoire des Marchés publiés par l'Arcep et figurant sur le site www.arcep.fr pour ce qui concerne les communications téléphoniques fixes, avec une marge de plus de 500 %, et constituant le taux d'utilisation normale, pour ce qui concerne les communications téléphoniques, cela dans le cadre d'une utilisation quotidienne non abusive. "

C'est pourtant clair, non ? Selon l'Arcep, le trafic mensuel moyen sortant par abonnement ( téléphonie fixe en IP ) était de 5h23 au premier trimestre 2011. Avec la marge de 500 %, cela équivaut à plus de 32h. Pour ceux qui sont toujours soumis aux CGV d'avant le 1er août 2011, c'est par contre à peine 6h.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #817801
Personellement je suis abonné Free depuis son apparition sur le marché et je n'ai jamais eu aucun problème de limite de téléphonie. Il faut reconnaître que passer 3 heures d'affilée au téléphone relève plus de l'addiction que du bon sens! Il me parait tout à fait normal et justifiable que Free sanctionne ce type de comportement afin de maintenir ses services accessibles à tous.
Le #817831
ouaip, je suis assez d'accord, mais le terme illimité doit néanmoins garder son sens.
Le #817841
Il doit surtout ne plus être utilisé vu que son sens n'est pas respecté.

La langue française est pourtant riche, y'a bien un autre mot que illimité...
Le #817851
@toshni>"Il faut reconnaître que passer 3 heures d'affilée au téléphone relève plus de l'addiction que du bon sens! Il me parait tout à fait normal et justifiable que Free sanctionne ce type de comportement afin de maintenir ses services accessibles à tous."

gardons ton raisonnement jusqu'au bout et changeons dans ta phrase:
"au téléphone" par "sur internet".

fais la relecture de la phrase ainsi modifiée et dis moi ce que t'en penses.
Le #817871
que le free fan boys ouvre les yeux. free tout compris n'est plus ce qu'il était. Certes il a encore jeté un pavé dans la mare. Mais c'est comme les autre : suffit de savoir lire les cgv !
Le #817881
#1 toshni@ Je suis d'accord sur le fait de passer 3h d'affilé dessus.

Par contre n'importe quoi sur le fait de sanctionner ce type de comportement , justifiable et normal ? :?

On te propose de l'illimité et si tu utilises ça on doit te sanctionné ?
Le #817931
@ alucardx

Ce problème a été pointé du doigt en 2004 quand Free a lancé l'illimité via la freebox.

Après je connais des gens qui téléphone beaucoup genre 4h par jour a l'étranger ou DOM Tom et aucun ne m'a parlé de ce problème.

Il faut verifier côté des autres opérateurs si le problème ne viens pas de la.
Le #818021
le but de TOUS les opérateurs est de gagner de l'argent, normal. L'avantage de Free est qu'ils ont souvent des idees (en générales bonnes de mon point de vue) pour faire bouger le marché.
Il est par contre toujours aussi déplorable d'utiliser le terme illimité pour des services limités.
Après il faut voir si les gens qui ont été coupés n'abusaient pas dans le sens où tous les voisins venaient chez eux pour téléphoner gratuit.

Le #818091
1) Encore l'arnaque de l'illimité...limité: "téléphonez sans compter" dit pourtant la pub... et sans compter c'est pas 40 mn ou 1 h.

2) le médiateur des télécoms a donné raison à un abonné de ce FAI concernant cette prétendue limitation =>http://limitefree.doomby.com/

3) le FAI en question prétendait que ce serait en conformité avec des modalités définies l'ARCEP qu'il y avait des restrictions; manque de chance, l'ARCEP ne s'est jamais prononcée sur ça, et vient donc de mettre demeure ce FAI de revoir les messages bidons adressés aux abonnés qui se plaignent =>http://www.zdnet.fr/actualites/free-bride-t-il-arbitrairement-les-appels-illimites-depuis-la-freebox-39762972.htm
Le #819031
@ #4 : techniquement, aucun rapport entre Internet et le téléphone. Autant remplacer des choux par des carottes.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]