Fukushima : le Japon souhaite remplacer la centrale par une ferme éolienne

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Dvice
parc éolien fukushima

Alors que le monde entier ne se préoccupe plus vraiment de l'incident nucléaire intervenu sur le site de la centrale de Fukushima en 2011, le Japon continue de souffrir de sa dépendance au nucléaire. Pour ne plus dépendre de cette technologie, le gouvernement vient d'annoncer son orientation vers les fermes éoliennes.

Le tremblement de Terre et le Tsunami amenant l'explosion de l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima a véritable traumatisé le Japon. Dans l'espoir qu'un incident de la sorte ne se produise plus à l'avenir, mais également dans le but de se rendre indépendant vis-à-vis de l'énergie nucléaire, le Japon vient d'annoncer un plan d'envergure visant à la création de fermes éoliennes.

D'ici 2020, le Japon compte ainsi mettre en place le plus grand parc éolien offshore au monde, et ce, à côté même des restes de l'usine de Fukushima.

La ferme éolienne devrait ainsi rassembler 143 turbines sur des plateformes flottantes fixées au fond marin. Le parc assemblé, la production devrait être de l'ordre d'un gigawatt.

fukushima Bien qu'à première vue, le positionnement du parc ne soit pas idéal quant à d'éventuels Tsunamis futurs, le groupe d'étude en charge du projet assure que des mesures de sécurité seront implantées pour parer à ce type d'éventualité. Le chef de projet Takeshi Ishihara de l'Université de Tokyo a ainsi affirme que " toutes les conditions extrêmes ont été prises en considération dans le projet ".

En outre, la destruction du parc telle que prévue dans la vision la plus pessimiste ne provoquerait qu'une chute de production énergétique, mais aucune menace radioactive contrairement à une centrale nucléaire.

Pendant ce temps, bien que les informations soient peu relayées sur les conditions actuelles du site de Fukushima, des poissons pêchés dans la zone de contamination ont révélé des taux de radiation 2540 fois supérieure à la limite légale. L'élevage bovin et la pêche ont été interdits dans une zone de plus de 10km autour de la centrale, néanmoins les Japonais se méfient toujours des produits provenant de l'est du Japon étant donné le manque de transparence et de communication de la part de TEPCO mais également du gouvernement ayant tenté de minimiser les risques dans les heures et les jours suivants l'incident.

La ferme éolienne qui s'installera au large de Fukushima ne devrait être que l'une des étapes d'un plan plus large qui vise à rendre le pays totalement autonome en terme d'énergie d'ici 2040.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1157972
"Dans l'espoir qu'un incident de la sorte ne se produise plus à l'avenir"

Dommage qu'on doivent toujours attendre que quelque chose de grave se produise pour changer nos plans. Sur la route c'est pareil, une route dangereuse n'ai pas modifié t'en qui a pas de morts...

En tout cas beau projet pour le japon
Le #1158042
La centrale délivrait combien de gigawatt? Beaucoup plus il me semble.
Le #1158462
"Alors que le monde entier ne se préoccupe plus vraiment de l'incident nucléaire intervenu sur le site de la centrale de Fukushima en 2011"

Rien d'extraordinaire vu le poids du lobby nucléaire. Comment voulez vous que nos journaux parlent d'un sujet aussi sensible, situé à l'autre bout de la planète, alors qu'il n'a même pas été foutu de dire la vérité sur Tchernobyl dans notre propre pays ?

Quoiqu'il en soit, simaginer que les courants marins vont gentiment rester cloisonner dans les filets autour de la centrale ou dans une zone de 10km, ça me fait franchement marrer...

Plus proche de nous sur le nucléaire, je trouve très surprenant qu'aucun membre du CEA ne prenne position sur les remarques de J.P. PETIT concernant les disruptions attendues au sein du projet ITER... On est en train de construire une machine qui coûte des milliards d'Euros, sera inapprochable une fois en route pour cause de tritium radioactif, et tout ça, bâti sur un concept non finalisé et maîtrisé dans des petits tokamaks... Bref : "on" a vendu un concept d'énergie propre au milieu politique, alors que la technologie n'est pas au point.

Alors : ils sont où ces braves media qui sont sensés nous informer ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]