Game of Thrones : l'auteur dit pourquoi il écrit sous DOS

Le par  |  9 commentaire(s)
Game-of-Thrones

Auteur de l'œuvre à succès " Game of Thrones ", George R.R. Martin écrit avec le logiciel de traitement de texte WordStar fonctionnant sous DOS.

Invité d'un talk-show américain, George R.R. Martin a confessé qu'il n'est pas un adepte des logiciels de traitement de texte modernes bourrés de fonctionnalités. Et c'est peu dire…

WordStar-GoTL'auteur de " Game of Thrones ", dont l'adaptation sur petit écran rencontre un vif succès et consacrée série la plus piratée, a recours au logiciel WordStar dans sa version 4.0 pour écrire son imposante œuvre. Une version d'un autre âge qui fonctionne sur une antique machine équipée de DOS.

Ce n'est donc pas la convivialité que George R.R. Martin recherche avec un tel équipement datant des années 1980 qui n'est pas connecté à Internet. Mais l'homme aime WordStar car il fait tout ce qu'il attend d'un traitement de texte et " pas autre chose. "

" Je ne veux pas d'aide. Je déteste ces systèmes modernes où quand vous tapez une lettre en minuscule cela devient une majuscule. Je ne veux pas une lettre majuscule. Si je veux une majuscule, je tape une majuscule. Je sais comme fonctionne la touche Shift. "

Interrogé sur les correcteurs orthographiques, George R.R. répond avec humour qu'il les déteste également. Et pour cause, ils ne cesseraient de biper compte tenu de l'univers imaginaire qu'il a créé.

Mais rassurez-vous, George R.R. possède également un deuxième ordinateur avec cette fois-ci une connexion à Internet pour lire ses emails et naviguer sur le Web, voire alimenter son journal en ligne.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1741632
ouai je soutiens ce choix, avec staroffice dos, pas d'écran bleu, pas de freeze, pas de correcteur orthographique de merde, pas de bordel affiché partout dont on utilise même pas 10%....

Je me demande combien de bouquin on du être recommencé tout ou partie à cause d'un plantage à la con de word..... lui en tout cas vue les pavés qu'il sort, il a jamais ce soucis
Le #1741742
"Mais rassurez-vous, George R.R. possède également un deuxième ordinateur sous Windows"

Euh... Et en quoi devrions-nous être rassurés qu'il utilise windows ????

Si vraiment il est fan d'outils "qui font une seule chose mais la font bien", qu'il vienne dans le monde unix (Solaris, BeOS, Linux, *BSD), c'est exactement la philosophie !!!!

Et au passage, il existe FreeDOS ou dosemu/dosbox sous linux qui lui permettraient de ne pas rester cantonné à une machine des années 80 (dont les pièces de rechange doivent valoir une petite fortune !!!) et puis il garderait stabilité et possibilité de lire ses mails et surfer sur internet en parallèle... Et si le mec qui lui installe n'est pas trop con, il peut même en 2 temps 3 mouvements mettre le dosemu/dosbox en jail et crypter le directory où y'a les sources du texte, comme ça il n'aurait pas à craindre un piratage de ses textes, comme J. K. Rowling (pour le 4ème volume d'Harry Potter si je me souviens bien)


Le #1741782
LIAR>>"...les pièces de rechange doivent valoir une petite fortune...">>Ben non, à l'époque, une machine était faite pour durer ; pas d'obsolescence programmée et à moins de renverser l'eau du pot de fleur qui est dessus, pas besoin de racheter du matos tous les sans-cesse...

Et vu que le soft n'évolue pas non plus, ce genre de machine est presque intemporelle...
Le #1741802
La tristesse de la new à troll... et la tristesse des trolls qui n'ont pas manqué de suivre.

Perso j'ai pas eu de plantage de Word, comme d'écran bleu d'ailleurs, depuis... des années. Et pour les correcteurs orthographiques, ça se configure (les dicos personnalisés ça existe). C'est comme si l'on disait que pour écrire sous Linux il fallait recompiler le noyau à chaque nouveau texte .

Après, le bonhomme a plus d'imagination et de don de conteur que de réel talent d'écrivain à mes yeux. La traduction française de ses livres par Jean Sola est à ce propos une petite merveille, elle. Ce qui n'a pas manqué d'ouvrir un débat passionnant sur la toile.
Le #1742022
Même les auteurs de roman préfère encore un viel ordi tout pourri avec un Microsoft dessus plutôt que Linux, c'est dire !

Je comprends ce bonhomme, dans le sens ou c'est un outil qui marche, qu'il le connaît par coeur, et qu'il n'a pas besoin de plus. Et qu'il a la sagesse de ne pas aller sur des outils casse gueule de type Linux ou l'on vous vends une prétendue simplicité qui n'en est pas une et une prétendue stabilité qui est un leurre.
Le #1742092
oldjohn a écrit :

Même les auteurs de roman préfère encore un viel ordi tout pourri avec un Microsoft dessus plutôt que Linux, c'est dire !

Je comprends ce bonhomme, dans le sens ou c'est un outil qui marche, qu'il le connaît par coeur, et qu'il n'a pas besoin de plus. Et qu'il a la sagesse de ne pas aller sur des outils casse gueule de type Linux ou l'on vous vends une prétendue simplicité qui n'en est pas une et une prétendue stabilité qui est un leurre.


Tout à fait : "When it's not broken, don't fix it"

Quand une machine et un logiciel marche bien pourquoi en changer ? si le logiciel correspond aux besoins c'est probablement superflu de vouloir la dernière version.

Mais bon plus facile à dire qu'a faire (enfin dans mon cas)


Le #1742152
oldjohn a écrit :

Même les auteurs de roman préfère encore un viel ordi tout pourri avec un Microsoft dessus plutôt que Linux, c'est dire !

Je comprends ce bonhomme, dans le sens ou c'est un outil qui marche, qu'il le connaît par coeur, et qu'il n'a pas besoin de plus. Et qu'il a la sagesse de ne pas aller sur des outils casse gueule de type Linux ou l'on vous vends une prétendue simplicité qui n'en est pas une et une prétendue stabilité qui est un leurre.


Linux est très simple, quand ya une affaire qui marche pas, tu cherches sur internet et tu trouve 56,000 solutions toutes différentes pour régler ton bug.

Le seul hic, la solution qui fonctionne, c'est la 56,001è.

J'ai pas assez de temps pour chercher des solutions. Je le comprends d'utiliser un système basique mais stable pour son travail d'écrivain.
Le #1742352
je le comprends tout à fait!

pour avoir voulu écrire des rapports par forcement dans un but classique lisible je n'arrêtais pas de me prendre la tête avec des fonctions qui prennent la main pour une utilisation "courante". (mire ce que le marketing qui prend tous les gens pour des cons pense )

le grand classique:
-1 truc truc
-2 machin machin
-4 bidule chose
-3 moin moin

ben hop ca loupe pas ca vous le remet dans l'ordre!
oui sauf que si j'ai écrit ca c'est que j'ai une bonne raison bordel!
ben option bien cachée a trouver ...
paragraphe suivant encore une suite "illogique" et rebelote
je parle pas des * ; *+ , **+, *- etc des truc visuels pour obtenir une lisibilité simplifiée "graphique" sans passer par un logiciel spécialisé car pas besoin de rajouter de la lourdeur...

George pousse sans doute un peu loin mais c'est son style et une fois de plus cela nous prouve que quelque soit l'outil utilisé c'est avant tout la personne qui s'en sert qui fait l'oeuvre (ça c'est pour les photographes! )
Le #1760402
Les gens qui maîtrisent Word ne mettent pas 15 ans pour faire un style "puce" ou autre...

Faut arrêter de dire que ça écrit le texte limite tout seul.

Tout se paramètres dans Word (genre l'exemple de la majuscule automatique, la correction orthographique, etc.).

L'argument "c'est trop galère à utiliser" (quelque soit la direction, Win -->Linux ou inversement par exemple) n'est en réalité utilisé (presque) uniquement par ceux qui ont la flemme d'apprendre quelque chose de nouveau de manière récurrente.
Donc effectivement c'est plus facile de rester sous DOS, au moins y'a rien à apprendre de neuf... Sauf que s'il s'était mis sous MS Word à mon avis avec l'habitude il serait largement plus productif (j'ose à peine imaginer la galère que ça doit être pour faire des impressions ou des partages avec un PC sous DOS...).

"- Attends je t'envoie le fichier, je dois d'abord le mettre sur 3/4 disquette 3.4, ensuite tu branches ton lecteur disquette USB et le tour est joué. Il ne te reste plus qu'à dézipper le doc en changeant de disquette à chaque fois."...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]