Gandi a été racheté

Le par  |  10 commentaire(s)

Le gestionnaire français de noms de domaine, Gandi, a trouvé acquéreur.

Le gestionnaire français de noms de domaine, Gandi, a trouvé acquéreur.


Pour rappel, le gestionnaire français Gandi fut fondé en 1999 par quatres collaborateurs qui, après 5 ans de succès non-stop, ont décidé aujourd’hui de fermer boutique suite à des dissensions entres les fondateurs.
En fait, tout est venu du fait que cette société faisait des bénéfices, ce qui n'était pas du goût de certains des fondateurs (!). En effet, à l'origine, cette entreprise avait vocation de ne pas faire de profit, ce qui explique les bas prix. L'appât du gain aura donc eu raison d'eux.

Laurent Chemla, un des fondateurs, a ainsi déclaré dans le journal Le Monde :

"Je suis un voleur. Je vends des noms de domaine. Je gagne beaucoup d'argent en vendant à un public qui n'y comprend rien un simple acte informatique qui consiste à ajouter une ligne dans une base de données".


Le prix exigé pour la reprise de l’affaire était de 12 à 13 millions d’euros, il a finalement été vendu 10 millions.

Pour le moment, l'acquéreur a tenu à garder l'anonymat, mais il ne s'agirait pas du géant OVH.

A priori, il n'y aura aucun changement, l'activité sera conservée, les salariés également, ainsi que les tarifs pratiqués.
En ce qui concerne les quatre fondateurs, ils resteront quelques temps au sein de l'entreprise, histoire d'assurer une transition en douceur.


Dommage pour cette entreprise militante qui disparaît à cause d'un, classique, problème lié à l'argent.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #50185
Donc un gars qui se plaint d'avoir créé une boite qui marche, lui fait gagner de l'argent et lui permet d'empocher environ 2,5 millions d'euros sur la vente.

Il n'avait qu'à laisser sa place à l'un des nombreux chômeurs de notre pays si cela lui pesait tant...
Le #50186
C'est clair. S'il ne voulait pas faire de profits il n'avait qu'à monter une association à but non lucratif
Le #50187
Ouais, quand on a des opinions originales on passe regulièrement pour un con aux yeux des autres ...
Ben, parfois, percevoir du fric démesurément fait réfléchir quand on s'est fixé comme objectif de contourner ceux qui en gagnent autant.
L'appat du gain n'est pas une valeur universelle on n'est pas obligés de comprendre mais les convictions sont à respecter. A méditer.
Le #50190
ya une différence entre l'appat du gain et avoir honte que l'entreprise qu'on a créé marche quand même!

De plus, comme le dit BaratHope, les associations a but non lucratif existent pour ça...
Le #50195
"Je gagne beaucoup d'argent en vendant à un public qui n'y comprend rien"

Et si c'était Bill Gates... !

"Dommage pour cette entreprise militante qui disparaît à cause d'un, classique, problème lié à l'argent."
+1
Des propos qui m'étonnent !!!
Le #50213
L'argent, c tout caca bouh !
Le #50217

john<



Voilà un post constructif
Le #50240
Il n'a pas honte que l'entreprise marche, il a honte que le service et son prix soient décorrelés car basés sur l'ignorance du client.

Il y a beaucoup de domaines où ça s'applique, l'ignorance entretenue du client.
Pour moi c'est la base d'un système de tensions plutot que celle d'un système sain.
Chacun tire vers soit, au lieu de comprendre qu'une attitude honnête profiterait à tout le monde.
Le #50245
D'un autre côté, avec une approche du style "moi ça me coute zéro, donc je suis obligé de vous le facturer zéro", c'est pas sûr qu'ils aient réussi à la faire marcher cette entreprise...

La règle c'est de vendre au prix que le client est prêt à mettre.
Sinon l'ipod couterait 30 euros.
Le #50421
Ah ' parce que cette m... avec des batteries non changeables coute plus que 30? '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]