Gartner : un tiers des données personnelles stockées en cloud en 2016

Le par  |  1 commentaire(s)
Gartner logo pro

Le stockage des données en cloud a de beaux jours devant lui. Le cabinet d'études Gartner estime qu'un tiers des données des utilisateurs y sera stocké d'ici 2016.

Dans la nouvelle ère post-PC (ou supposée telle), les utilisateurs vont de plus en plus avoir recours au cloud computing pour stocker leurs données, alors qu'elles étaient principalement stockées sur les disques durs de leurs ordinateurs jusqu'à présent.

Les nouvelles habitudes de consommation, les nouveaux appareils mobiles et nomades, les contenus que l'on peut pouvoir récupérer quel que soit le terminal, tous ces éléments contribuent à une migration massive des contenus dans le cloud.

Le cabinet d'études Gartner estime ainsi que le volume total ( local et en cloud ) de données stockées par le grand public va passer de 329 exaoctets ( 329 milliards de gigaoctets ) en 2011 à 4,1 zettaoctets à l'horizon 2016 ( 4100 milliards de gigaoctets ).

Gartner logo proSi 7% des contenus des utilisateurs étaient stockés en cloud en 2011, cette proportion passera à 36% en 2016. A court et moyen terme, ce sont d'abord les réseaux sociaux qui fourniront les capacités de stockage en cloud, nécessaires pour faciliter les interactions entre les membres, même s'il existe par ailleurs une multitude de services de stockage en ligne.

Gartner estime également que le stockage moyen par foyer était de 464 Go en 2011 et qu'il passera à 3,3 To sous cinq ans. La pénurie de disques durs provoquée par les inondations en Thailande fin 2011 a donné un coup de fouet au stockage cloud par rapport au stockage traditionnel.

Les analystes notent que le point d'entrée de l'accès au stockage en cloud sera souvent la mise à disposition d'un service de base gratuit sur les appareils mobiles ou les TV connectées et des tarifs adaptés pour des espaces de stockage plus volumineux.

Les possibilités de synchronisation des contenus entre les appareils connectés au cloud constituent la première étape de la constitution d'un cloud personnel par les utilisateurs. Les plus fortes croissances sont attendues en Amérique du Nord et en Europe, tandis qu'en Asie, Japon et Corée du Sud seront à la pointe du mouvement, favorisant les modèles " direct-to-cloud " ( où les données sont directement stockées en cloud, sans passer par un stockage local ) tandis que le stockage local restera un élément surtout associé aux réseaux domestiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #979091
Pour la confidentialité des données, plutôt que de se fier au cryptage sur le serveur, et donc pas sous mon contrôle, je préfère la solution de la société française http://www.DotSpirit.com qui permet de crypter mes fichiers automatiquement et en local, avant de les transférer. Comme ça, je suis le le seul détenteur de la clé de cryptage !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]