Semiconducteurs : la crise économique va coûter cher en 2009

Le par  |  0 commentaire(s)
Gartner logo pro

Le cabinet d'études Gartner prévoit que la crise économique va affecter durement les fabricants de semiconducteurs, effaçant complètement leur croissance. Après avoir été relativement épargnés, ils devront s'attendre à des difficultés tout au long de 2009.

La crise économique mondiale étant maintenant bien installée, le cabinet d'études Gartner revoit ses prévisions de croissance pour le secteur des semiconducteurs. Alors que les analystes prévoyait 7% de croissance du chiffre d'affaires de ce marché en 2009, ils abaissent leurs prévisions à seulement 1% d'augmentation.

On a vu que les fabricants de téléphones portables, qui comptent avec les ordinateurs pour un tiers du chiffre d'affaires de ce secteur, sont également dans une passe difficile, ce qui va contribuer à réduire leurs commandes de composants, et certains fondeurs, comme Texas Instruments, se réorganisent déjà sur d'autres pôles d'activité.

Sans la crise, Gartner prévoyait pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires global de 307,7 milliards de dollars en 2009, en hausse de 7,8% par rapport à l'année en cours. Le cabinet d'études a abaissé cette prévision à 282 milliards de dollars, soit 1% de mieux qu'en 2008.


Gartner : les semiconducteurs entrent dans la crise

La crise pourrait donc pénaliser le marché de pas moins de 25 milliards de dollars en 2009. Si le secteur s'est comporté selon les attentes des analystes au troisième trimestre 2008, progressant de 5%, le dernier trimestre de l'année sera plus difficile.

En conséquence, Gartner estime que le chiffre d'affaires 2008 sera de l'ordre de 279 milliards de dollars, en progression de seulement 2% par rapport à 2007. " La croissance du marché des semiconducteurs s'est montrée particulièrement solide jusqu'à récemment, malgré le contexte économique qui se durcissait, mais les difficultés seront là au dernier trimestre ", prédit Bryan Lewis, de Gartner.

" Les arguments se multiplient pour signaler que ce secteur va tomber en croissance négative dès le dernier trimestre 2008 et tout au long de 2009 ", poursuit-il. Et, en situation de crise, il faut prendre en compte le fait qu'il y aura moins de ventes, mais aussi qu'on assiste à une migration des achats vers des produits meilleur marché mais contenant moins de composants évolués.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]