Gartner : les ventes de semiconducteurs en fort recul

Le par  |  0 commentaire(s)
semiconducteurs logo pro

La nouvelle ne devrait pas surprendre mais elle confirme qu'il y a bien un problème économique majeur : les ventes de semiconducteurs sont en recul rapide et devraient se trouver en 2011 au même niveau qu'en 2010, selon le cabinet d'études Gartner.

Gartner logoS'il est un secteur qui peut servir d'indicateur sur les grandes tendances du marché économique mondial, c'est celui des semiconducteurs. En 2008, alors que les effets de la crise financière américaine commençaient à se diffuser à l'ensemble de l'industrie, il a été l'un des premiers à en pâtir, les fabricants réduisant leur demande en composants, en prévision de ventes affaiblies.

C'est aussi le marché des semiconducteurs qui a été l'un des premiers à reprendre de la vigueur une fois l'orage passé, anticipant l'augmentation de la demande des mêmes fabricants, eux-mêmes comptant sur un meilleur climat autant du côté du grand public que des entreprises.

Or, constate le cabinet d'études Gartner, les ventes de semiconducteurs sont en train de fortement se ralentir à nouveau, au point que le marché devrait représenter 299 milliards de dollars en 2011, en recul de 0,1% par rapport à 2010. Le cap des 300 milliards de dollars est décidément difficile à franchir, d'autant plus que les analystes anticipaient jusqu'à présent une croissance de plus de 5% pour 2011.


Incertitudes aussi pour 2012

" Trois facteurs modèlent la perspective à court terme : des surstocks, une surcapacité de production et une demande qui ralentit du fait des incertitudes économiques ", indique Bryan Lewis, analyste Gartner, qui souligne que les projections des fabricants de semiconducteurs pour le troisième trimestre sont beaucoup plus faibles que la prévision habituelle à cette période.

Avec des ventes d'ordinateurs qui ne progresseront que de 3,4% cette année, au lieu de plus de 9% anticipé précédemment, et une projection des ventes de mobiles en léger recul, les ingrédients sont réunis pour les stocks de composants s'accumulent.

Ce ralentissement du second semestre 2011 risque bien de peser sur la croissance du secteur en 2012. Déjà, Gartner revoit sa prévision de croissance à 4,6% au lieu de 8,6%,  sur la base d'un risque de durcissement des difficultés économiques.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]