Gartner : ventes de mobiles en 2009 comparables à 2008

Le par  |  0 commentaire(s)
Gartner logo

-10% au début de l'année, -6% mi-2009, -3% au troisième trimestre et finalement -0,67%. La crise économique qui devait toucher de plein fouet les ventes de mobiles aura finalement montré les limites du pouvoir de prévision des analystes malgré la dimension macroscopique du ralentissement économique.

Gartner logoLe cabinet d'études Gartner n'en finit plus de corriger à la hausse son estimation des ventes de téléphones portables pour 2009. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on observe un grand écart entre les prévisions alarmistes du début d'année et les ajustements successifs maintenant que l'année touche effectivement à sa fin.

D'un avertissement sur un recul de plus de 10% des ventes, les analystes n'ont cessé de corriger leurs chiffres pour aboutir désormais à un niveau de ventes comparable en 2009 à celui de 2008, correspondant à 1,214 milliard d'unités écoulées, soit 0,67% de recul. Au petit jeu de la lecture de la boule de cristal, Gartner s'attend désormais à une croissance franche de 9% l'an prochain.

" Bien que le marché gris ne soit pas un phénomène nouveau et proviennent de fabricants de terminaux chinois qui ne disposent pas de licence de vente et produisent des mobiles sans numéro international IMEI valide, les ventes liées au marché gris ne sont plus limitées à la Chine ", note Caroline Milanesi, analyste chez Gartner. l' Inde a d'ailleurs fait récemment le grand ménage sur son marché intérieur, bloquant pas moins de 25 millions de terminaux sans numéro IMEI valide en provenance de Chine. Le marché gris serait-il la nouvelle bête noire des fabricants ? Réponse :

" Tous les fabricants de terminaux se voient concurrencés par les acteurs du marché gris à mesure qu'ils étendent leur présence sur les marchés émergents en Asie / Pacifique, Europe de l'Est, Moyen-Orient et Amérique Latine, conduisant à une baisse des prix moyens ( ASP ). Le marché gris affecte en premier lieu la part de marché de Nokia ", poursuit-elle.


Les marchés établis ont bien résisté
Cet aspect sur les marchés émergents et l'extension des cycles de renouvellement des terminaux sur les marchés établis ont contribué à ralentir les ventes de mobiles en 2009 mais un retour à la normale pour le second élément est attendu en 2010.

Les smartphones représentent désormais 14% des ventes mondiales de téléphones portables. Leurs ventes ont progressé de plus de 23% par rapport à 2008. Par ailleurs, le prix moyen des smatphones devait rester relativement stable ( -3% attendu ) l'an prochain.

Le tableau ci-dessous indique les niveaux de ventes par régions géographiques. Gartner note que les marchés d' Europe occidentale et d' Asie / Pacifique ont finalement été plus performants que prévu tandis que la croissance des secteurs émergents comme l' Afrique, l' Amérique Latine et le Moyen-Orient n'a pas suivi le schéma attendu.

Gartner ventes mobiles 2009

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]