Gartner : ventes de PC en berne en Europe début 2011

Le par  |  0 commentaire(s)
ordinateur logo pro

Si les ventes mondiales d'ordinateurs ont légèrement décliné au premier trimestre 2011, certaines régions ont été plus touchées, comme l'Europe occidentale qui a vu ses ventes reculer de 18%, selon Gartner. Signe de mutation ?

Gartner logoDans un marché des ventes d'ordinateurs en recul de 1 à 3% selon les analystes au premier trimestre 2011, l' Europe occidentale occupe une position particulière. Dans cette zone géographique, le cabinet d'études Gartner indique que les ventes ont reculé de près de 18%, soit 14,7 millions d'unités.

Ce fort recul est lié aux excès de stock, traditionnels au premier trimestre après la période dense des fêtes de fin d'année, mais aussi aux achats de remplacement retardés chez le grand public...quand ils ne sont pas substitués par l'achat d'autres produits électroniques, comme les tablettes tactiles ( Gartner est un grand fervent de la théorie de l'effet des tablettes influant sur les ventes de PC ).

Résultat, les cycles de remplacement s'allongent, les ordinateurs se vendent moins bien et doivent partager l'espace avec d'autres produits électroniques capables de remplacer une partie de leurs usages.

Sans grande surprise non plus, le segment des netbooks ( qui avait aidé à tenir le marché lors de la crise économique mondiale ) est celui qui souffre le plus avec un ralentissement des ventes de 25%. Même le secteur professionnel a fait marche arrière, de 8%, pour cause de climat économico-politique incertain.


Les fabricants, hors Apple, encaissent le coup

En Europe, HP reste le leader des ventes d'ordinateurs, avec 23,4% de part de marché, suivi d' Acer ( 19,3% ) et de Dell ( 9,6% ). Tous les acteurs voient leurs ventes baisser hormis l'exception notable d' Apple, seul à afficher une croissance de 10% de ses ventes, frôlant le million d'unités éoculées.

En France, il s'est écoulé 2,7 millions de PC, en recul de 15,5% par rapport à l'an dernier. Si le marché professionnel ne concède que 1,3%, la chute est lourde côté grand public avec une décroissance de 22,9%.

Là aussi, allongement des cycles de remplacement, attrait des tablettes et chute des ventes de netbooks expliquent cette évolution. Les ventes d'ordinateurs mobiles, qui représentent les deux tiers du volume, ont reculé de près de 20% tandis que les ordinateurs de bureau perdent 6,3%.

Le trio de tête des fabricants d'ordinateurs en France est constitué de HP, Acer et Asus. Acer, qui il y a un an était en passe de prendre la tête du marché français, a fortement perdu du terrain depuis, permettant à HP d'en profiter pour prendre le large du côté des parts de marché.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]