Logiciels malveillants : beaucoup de nouveaux venus

Le par  |  3 commentaire(s)
G-Data-1

L'éditeur de solutions de sécurité G Data a constaté sur le premier semestre une forte augmentation du nombre de logiciels malveillants.

G-Data-1Au premier semestre 2010, l'éditeur allemand a identifié deux fois plus de logiciels malveillants par rapport au premier semestre 2009. Une " croissance forte " selon G Data qui anticipe une année 2010 riche en nouveaux nuisibles avec l'apparition de plus de 2 millions de codes.

Dans cette famille de logiciels malveillants, la croissance n'est toutefois pas forte pour tout le monde et diverses tendances sont observées. Les adwares ou logiciels publicitaires n'ont plus la cote et sont remplacés par les sypwares ou logiciels espions, ce qui n'est pas forcément plus plaisant pour les victimes potentielles, d'autant que la hausse des spywares s'accompagne de celle des enregistreurs de frappes et chevaux de Troie bancaires.

G-Data-2La collecte et le vol de données apparaissent donc comme les principales motivations des cybercriminels qui peuvent aussi user de chantage pour des retours sur investissement encore plus rapides. C'est le champ d'action des ransomwares qui chiffrent les données d'un utilisateur et l'incite à payer pour un déchiffrement.

L'immense majorité des nouveaux logiciels malveillants identifiés sont écrits pour le système d'exploitation Windows, soit 99,4 %.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #685531
Il serait temps d'expliquer le problème rencontré. Ce n'est pas forcement des nouveaux virus, mais des virus existant qui ont été crypté afin de les rendre indetectable. la méthode de propagation, le piratage de logiciels. Une fois crypté, il suffit de binder le virus avec un programme (par exemple SETUP.EXE) qui une fois lancé, le virus et l'installation du logiciel se lance. Evidemment, on ne vois pas l'installation du virus et en général, c'est des troyens qui sont assez discret. celà se pratique sur toutes les plateformes.
Si les systèmes Microsoft sont plus touché que les autres, c'est parcequ'il y a plus d'ordi sous windows que sous mac ou linux, si la tendance s'inverse, par exemple 90% des pc sous mac, il y aura forcemment plus d'attaque sous mac.
De plus, il suffit de prendre un site warez et de regarder le nombre de post de logiciels piraté sous windows et sou mac, il y a une belle différence.
Si les utilisateurs utilisent leur matériel avec les outils (logiciels) dont ils ont vraiment besoin (en achetant ou en téléchargeant directement sur le site de l'éditeur), il y aurait moins de pc infectés.
@+
Le #685551
"Si les systèmes Microsoft sont plus touché que les autres, c'est parcequ'il y a plus d'ordi sous windows que sous mac ou linux, si la tendance s'inverse, par exemple 90% des pc sous mac, il y aura forcemment plus d'attaque sous mac."

Argument de facilité qui est contredit en partie par les faits.

La part des macs a explosé, gagnant plusieurs % en quelques années. Or, la proportion de logiciel malin n'a pas suivi la même pente.

Le problème n'est pas la part de marché, mais la qualité du code de l'OS.

Cf le problème de chargement de DLL, bug de Microsoft, contourné dans VLC 1.1.4, ou encore Mozilla Thunderbird 3.1.3.

Le #685571
JolinFire
on atteind globallement les 5%
MS est toujours à 91% (source JDN/netmarketshare juin 2010)

Et je confirme (si tu va voir sur les sites underground de sécurité informatique) que le nombre de techniques visant le système OSX a monté proportionnellement.
C'est une valeur montante.

La qualité du code de l'OS... Si tu crois encore que sous OSX il est impossible de faire une élévation de privilège en plusieurs lignes de commandes... ben tu es a coté de la réalité :-)

Pour l'instant c'est surtout des "exploits" (le terme anglais, pas francais) qui sont réalisés. On attend que les virus se multiplient, mais je crois qu'il faut encore attendre que les parts montent.

En dehors de ce débat "interminable" la vrais problématique se situe sur la politique de sécurité et la réactivité des groupes à corriger une faille. On la sait trés rapide pour linux, pour microsoft ca a été aléatoire mais ca semble s'améliorer, pour Apple ca n'est pas forcément "brillant"...

A bon entendeur.
Sheep

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]