M2M : vers un abandon de l'OPA de Gemalto sur Wavecom

Le par  |  0 commentaire(s)
Wavecom M2M logo pro

Gemalto, spécialiste des cartes à puce, pourrait mettre un terme à sa proposition d'acquisition de Wavecom si la société valide en conseil d'administration certaines mesures particulières. La porte du marché fructueux du M2M pourrait donc se refermer pour Gemalto.

GemaltoLe marché du M2M ( Machine to Machine ) s'annonce très porteur ces prochaines années. Si la crise économique pourrait modifier les projections de croissance, la demande est telle que les opportunités restent de qualité.

Gemalto, spécialiste des solutions de cartes à puce, se verrait bien prendre pied sur ce marché en pleine expansion en en contrôlant l'un de ses leaders, Wavecom. C'est pourquoi la société a lancé une OPA ( Offre publique d'achat ) au mois d'octobre avec une offre à 7 € par action.

Mais si du côté de Gemalto, on parle d'opération amicale, du côté de Wavecom, on considère plutôt qu'il s'agit d'une offre hostile, inopportune et en dessous de la valeur intrinsèque de la société. Malgré des propositions d'aménagement de l'offre, Wavecom a continuellement refusé de passer sous le contrôle de Gemalto, et cette dernière n'envisage pas d'augmenter son prix par action.


Gemalto, : l'OPA sur Wavecom pourrait être annulée
Wavecom logoPour échapper définitivement au risque d' OPA, Wavecom va tenter de faire voter plusieurs résolutions par son conseil d'administration lors d'une réunion prévue pour le 8 décembre prochain. En réaction, Gemalto a averti l' AMF ( Autorité des marchés financiers ) que si ces dernières sont acceptées, la société pourrait modifier ou annuler son OPA.

Dans un communiqué, Gemalto explique que " la possibilité d'émettre à titre gratuit des bons d'offre ou l'attribution de vote double au profit de certains actionnaires modifierait la consistance de la société Wavecom, avec pour conséquence la renonciation par Gemalto à son offre publique.

Gemalto considère également que l'autorisation donnée au conseil d'administration de Wavecom d'augmenter son capital, ou la distribution d'un dividende exceptionnel, pourrait lui permettre d'ajuster les termes économiques de son offre publique. "

La situation reste donc tendue entre les deux sociétés, et la première grosse volonté d'acquisition de Gemalto depuis sa réorganisation pourrait se solder par un échec, lui fermant temporairement la porte du marché du M2M.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]