Gemalto : résultats du premier semestre 2016

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

Le chiffre d'affaires ressort à 1,5 milliard d'euros, en hausse de +1% à taux de change constants et stable à taux de change courants La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants dans les activités Programmes gouvernementaux ...

  • Le chiffre d'affaires ressort à 1,5 milliard d'euros, en hausse de +1% à taux de change constants et stable à taux de change courants
  • La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants dans les activités Programmes gouvernementaux (+25%), Entreprises (+12%), Paiement (+11%) et Machine-to-Machine (+9%) compense pleinement la baisse des ventes aux opérateurs de téléphonie mobile
  • Le taux de marge brute augmente de +92 points de base, confirmant les perspectives 2016
  • La génération de flux de trésorerie disponible progresse fortement de +128 millions d'euros par rapport au premier semestre 2015
Pour permettre de mieux apprécier les performances financières passées et futures, le compte de résultat est présenté sur une base ajustée ; les variations du chiffre d'affaires ci-dessus et dans le présent document sont à taux de change constants sauf indication contraire (cf. page 2 « Base de préparation de l'information financière »). Les agrégats non GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants et doivent être analysés conjointement aux états financiers consolidés. L'Annexe 1 présente le tableau de passage vers l'information financière IFRS. L'état de la situation financière est préparé selon les normes IFRS et le tableau de variation de la position de trésorerie est dérivé du tableau de financement établi selon les normes IFRS. Tous les chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont non audités.

Amsterdam, le 26 août 2016 - Gemalto (Euronext NL0000400653 - GTO), leader mondial de la sécurité numérique, publie aujourd'hui ses résultats pour le premier semestre 2016.

Chiffres clés du compte de résultat ajusté

    Variation annuelle

(en millions d'euros)
Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 1 495 1 499 = +1%
Marge brute 586 574 +2%  
Charges d'exploitation (415) (414) =  
Résultat des activités opérationnelles 172 160 +8%  
Marge opérationnelle 11,5% 10,6% +84 pb  

Olivier Piou, Directeur général et Philippe Vallée, Directeur général adjoint, déclarent : « Gemalto poursuit sa belle progression au premier semestre. Le segment Paiement & Identité a de nouveau enregistré une croissance significative, de +14%, avec toutes ses activités affichant des taux de croissance à deux chiffres. Cette progression compense totalement la réduction des ventes du segment Mobile. Les Plateformes logicielles & Services ont également affiché une excellente performance, avec un chiffre d'affaires en progression de +20% en glissement annuel, en bonne voie pour atteindre avec un an d'avance, l'objectif de 1 milliard d'euros en base annuelle que nous nous étions fixé en 2013. Ces évolutions confirment la réussite de la stratégie de diversification de Gemalto et l'accélération de sa transformation structurelle. Nous allons continuer à concentrer nos efforts et investissements sur les activités en forte croissance, et sommes confiants dans notre capacité à poursuivre l'amélioration de notre taux de marge brute. Gemalto entre désormais dans la dernière phase de son plan de développement pluriannuel, et s'apprête à démarrer les processus de planification qui définiront les prochaines étapes de son évolution».

Bases de préparation de l'information financière 

Analyse sectorielle

Le segment Mobile désigne les activités liées aux technologies de télécommunication mobiles cellulaires, incluant le Machine-to-Machine, les éléments de sécurité mobiles (SIM, éléments sécurisés embarqués) et les Plateformes logicielles & Services mobiles. Le segment Paiement & Identité rend compte des activités liées aux interactions personnelles sécurisées, notamment pour les Paiements, les Programmes gouvernementaux et les Entreprises. L'acquisition de SafeNet en 2015 fait partie de l'activité Entreprises.

Outre cette information sectorielle, la Société présente le chiffre d'affaires de ses segments Mobile et Paiement & Identité par type d'activité en distinguant l'activité Logiciels embarqués & Produits (E&P) et l'activité Plateformes logicielles & Services (P&S).

Taux de change courants et taux de change constants

La Société vend ses produits et services dans un très grand nombre de pays et les règlements sont en général effectués dans d'autres devises que l'euro. Les fluctuations monétaires de ces autres devises ont un impact sur la valeur en euros du chiffre d'affaires publié de la Société. Les comparaisons exprimées à taux de change constants visent à neutraliser les effets de ces fluctuations sur les résultats de la Société, en réévaluant le chiffre d'affaires de l'année précédente au taux de change moyen de l'année courante. Sauf indication contraire, dans ce document, les variations du chiffre d'affaires sont à taux de change constants et intègrent l'impact du programme de couverture des variations de change. Tous les autres chiffres figurant dans le présent communiqué de presse sont à taux de change courants, sauf indication contraire.

Compte de résultat ajusté et résultat des activités opérationnelles non GAAP

Les états financiers consolidés ont été établis selon les normes comptables internationales (IFRS).

Afin de mieux évaluer ses performances passées et futures, la Société élabore également un compte de résultat ajusté dans lequel le résultat des activités opérationnelles constitue la valeur de référence permettant d'évaluer l'activité et de prendre les décisions relatives à l'exploitation de la période de 2010 à 2017.

Le résultat des activités opérationnelles est un indicateur non GAAP correspondant au résultat d'exploitation IFRS retraité (i) de l'amortissement et de la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions, (ii) des coûts liés aux restructurations et aux acquisitions, (iii) de tous les éléments de rémunération fondés sur des actions et des coûts afférents ; et (iv) des ajustements de juste valeur découlant de l'acquisition d'entreprises, qui se définissent, respectivement, comme suit :

  • Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions : charges d'amortissement et de dépréciation liées aux immobilisations incorporelles reconnues dans le cadre de l'allocation de l'excédent de la contrepartie transférée par rapport à la valeur de l'actif net acquis.
  • Coûts liés aux restructurations et acquisitions : (i) coûts supportés dans le cadre d'une opération de restructuration telle que définie par la norme IAS 37 (cession ou cessation d'activité, fermeture d'usine.) et coûts afférents ; (ii) charges de réorganisation correspondant aux coûts supportés au titre de la réduction des effectifs, de la consolidation de sites de production ou administratifs, de la rationalisation et de l'harmonisation du portefeuille de produits et services, ainsi que de l'intégration des systèmes informatiques, suite à un regroupement ; et (iii) coûts de transaction (comme les honoraires versés dans le cadre des processus d'acquisition).
  • Éléments de rémunération fondés sur des actions : (i) décote accordée aux salariés se portant acquéreurs d'actions Gemalto dans le cadre des plans Gemalto de souscription d'actions ; et (ii) amortissement de la juste valeur des options d'achat d'actions et des unités d'actions restreintes accordées par le Conseil d'administration aux salariés ; ainsi que les coûts afférents.
  • Ajustements de juste valeur des actifs nets acquis : reprise, en compte de résultat, des ajustements de juste valeur constatés suite à un regroupement d'entreprises, conformément à la norme IFRS 3 R. Ces ajustements concernent principalement : (i) les charges d'amortissement liées à la réévaluation des travaux en cours et des produits finis comptabilisés à leur valeur de réalisation lors de l'acquisition et (ii) l'amortissement de la marge commerciale sur les soldes de produits constatés d'avance, annulée lors de l'acquisition.

Ces agrégats non GAAP ne sont pas destinés à être utilisés isolément ni à remplacer les agrégats IFRS correspondants, ils doivent être analysés parallèlement aux états financiers consolidés, établis conformément aux normes comptables internationales (IFRS).

Dans le compte de résultat ajusté, les charges d'exploitation correspondent à la somme des frais d'étude et recherche, des frais commerciaux et de marketing, des frais généraux et administratifs, et des autres produits (ou charges) nets.

L'EBITDA est égal au résultat des activités opérationnelles retraité des dotations aux amortissements. Il n'inclut pas les dotations aux amortissements ci-dessus relatifs aux actifs incorporels résultant des acquisitions.

Information financière ajustée 

Les états financiers semestriels consolidés résumés ont été préparés conformément aux normes comptables internationales (IFRS) telles qu'adoptées par l'Union européenne. Pour permettre de mieux apprécier ses performances financières passées et futures, le Groupe établit également un compte de résultat ajusté.

  Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 Variation annuelle
Extrait du compte de résultat ajusté en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires à taux de change
courants
à taux de change
constants
Chiffre d'affaires 1 495,2   1 499,1   = +1%
Marge brute 586,3 39,2% 574,0 38,3% +92 pb  
Charges d'exploitation (414,6) (27,7%) (414,4) (27,6%) (9 pb)  
EBITDA 239,3 16,0% 219,6 14,6% +1,4 ppt  
Résultat des activités opérationnelles 171,7 11,5% 159,6 10,6% +84 pb  
Résultat net 107,2 7,2% 105,7 7,1% +12 pb  
Résultat par action (€)            
avant dilution 1,20   1,21   =  
après dilution 1,19   1,19   =  

Le chiffre d'affaires total du premier semestre 2016 ressort à 1 495 millions d'euros, en hausse de +1% à taux de change constants et stable à taux de change courants.

Au premier semestre 2016, les effets de change ont eu un impact négatif d'un point de pourcentage sur le chiffre d'affaires avec une évolution trimestrielle contrastée. L'impact a été positif d'un point de pourcentage au premier trimestre 2016 et négatif de (3) points de pourcentage au deuxième trimestre 2016 sous l'effet conjugué de la dépréciation en glissement annuel du dollar américain, du yuan chinois, de la livre sterling et du real brésilien par rapport à l'euro. Le programme de couverture de change, qui vise à neutraliser l'effet des fluctuations des taux de change sur le résultat des activités opérationnelles de la Société, a compensé cet effet à hauteur de 0,2 point de pourcentage du chiffre d'affaires comparé à la même période de l'année précédente.

La marge brute ressort en augmentation de +12 millions d'euros à 586 millions d'euros, correspondant à un taux de marge brute de 39,2%. Cette hausse de + 92 points de base par rapport au premier semestre 2015 constitue une bonne progression vers les perspectives 2016 de la Société. La hausse du taux de marge brute provient principalement du segment Paiement & Identité, et en particulier des activités Paiement et Entreprises.

Les charges d'exploitation augmentent légèrement de +0,2 million d'euros, à 415 millions d'euros. Les ressources internes sont prioritairement affectées aux activités de la Société dont la croissance est la plus rapide.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles s'élève à 172 millions d'euros, en hausse de +12 millions d'euros en glissement annuel, soit une marge opérationnelle de 11,5% et une amélioration de +84 points de base par rapport au premier semestre 2015.

Le résultat financier de Gemalto se solde par une charge de (23) millions d'euros contre une charge de (14) millions d'euros au premier semestre 2015 sous l'effet conjugué de l'accroissement des frais financiers, des transactions de change et autres éléments financiers. La charge d'impôts ajustée s'établit à (29) millions d'euros au premier semestre 2016, ainsi, le résultat net ajusté de la Société est de 106 millions d'euros, stable en glissement annuel.

En conséquence, le résultat par action ajusté avant dilution s'établit à 1,20 euro et le résultat par action ajusté après dilution à 1,19 euro, stables par rapport au premier semestre 2015.

Résultats IFRS 

L'amortissement et la dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions ont augmenté de (6) millions d'euros en glissement annuel, à (29) millions d'euros, principalement en raison de l'acquisition de Trüb et de SafeNet. Les coûts liés aux restructurations et acquisitions ont diminué de 5 millions d'euros à (14) millions d'euros ; ils sont principalement imputables aux frais d'intégration des systèmes informatiques et des locaux de SafeNet et de Trüb ainsi qu'à la mise en place d'un nouveau système d'information (ERP) pour l'harmonisation des systèmes financiers et comptables. La charge associée aux éléments de rémunération fondés sur des actions est passée à (19) millions d'euros contre (17) millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. Une charge de juste valeur de (2) millions d'euros sans incidence sur la trésorerie, principalement liée à la réévaluation aux normes IFRS des produits constatés d'avance de SafeNet pré-acquisition, a été enregistrée au titre du premier semestre 2016 contre une charge de (67) millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent.

Gemalto a donc enregistré une augmentation de +75 millions d'euros de son résultat d'exploitation IFRS (EBIT), à
108 millions d'euros au premier semestre 2016 contre 33 millions d'euros au premier semestre 2015. Cette progression provient à la fois d'une meilleure rentabilité opérationnelle et de l'effet désormais marginal des ajustements IFRS de juste valeur, relatifs aux produits constatés d'avance provenant de l'acquisition de SafeNet. Ainsi, le résultat net IFRS a été multiplié par quatre, s'établissant à 58 millions d'euros au premier semestre 2016 contre 14 millions d'euros au premier semestre 2015.

En conséquence, les résultats IFRS par action avant dilution et après dilution, ont été multipliés par quatre au premier semestre 2016, à 0,65 euro et 0,65 euro, respectivement, contre 0,16 euro et 0,15 euro au premier semestre 2015.

État de la situation financière et tableau de variation de la position de trésorerie

Au premier semestre 2016, les opérations d'exploitation ont généré un flux de trésorerie positif de 177 millions d'euros avant variation du besoin en fonds de roulement, contre 199 millions d'euros en 2015, une baisse principalement due à l'accroissement du montant d'impôt payé. La variation du besoin en fonds de roulement a réduit la trésorerie de (43) millions d'euros, soit moins qu'au premier semestre 2015, à (57) millions d'euros.

Les acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles ont reculé de 29 millions d'euros à (75) millions d'euros, soit 5,0% du chiffre d'affaires total de la Société contre 6,9% pour la même période de l'exercice 2015.

Les immobilisations corporelles ont baissé de 18 millions d'euros à (34) millions d'euros, par rapport au niveau élevé de l'exercice précédent qui était lié aux investissements initiaux consentis pour soutenir le lancement de l'activité Paiement aux États-Unis. La trésorerie utilisée au titre de l'acquisition et de la capitalisation d'actifs incorporels s'élève à 41 millions d'euros contre 52 millions d'euros au premier semestre 2015, les coûts de développement capitalisés représentant 1,9% du chiffre d'affaires.

La Société a ainsi généré, au cours des six premiers mois 2016, un flux de trésorerie disponible de 64 millions d'euros contre une sortie de trésorerie de (64) millions d'euros pour le premier semestre 2015, soit une progression de +128 millions d'euros en glissement annuel.

Les acquisitions ont absorbé 3 millions d'euros de trésorerie au cours du premier semestre 2016, contre 888 millions d'euros pour la même période de 2015 au cours de laquelle les opérations de rachat de SafeNet et de Trüb ont été finalisées.

La trésorerie utilisée au titre des programmes de rachat d'actions et de liquidité des titres Gemalto ne représente que (0,3) millions d'euros au premier semestre 2016. Au 30 juin 2016, la Société détenait 861 474 actions en autocontrôle, soit 1,0% de son capital. Le nombre total d'actions Gemalto émises a augmenté de 886 199 au cours de ce semestre à 89 893 908 actions. Après déduction des 861 474 actions détenues en autocontrôle, le nombre d'actions en circulation s'élevait à 89 032 434 au 30 juin 2016.

Le 26 mai 2016, Gemalto a versé un dividende en numéraire de 0,47 euro par action au titre de l'exercice 2015, soit une hausse de +12% par rapport au dividende payé en mai 2015 (0,42 euro par action). La distribution de mai 2016 a absorbé 42 millions d'euros de trésorerie. Le remboursement net d'instruments financiers a généré une sortie de trésorerie de 22 millions d'euros, correspondant principalement au remboursement de la dette.

Les disponibilités, déduction faite des découverts bancaires, s'élèvent à 400 millions d'euros au 30 juin 2016.

Compte tenu des emprunts d'un montant total de 734 millions d'euros au 30 juin 2016, la dette nette de Gemalto a baissé, passant à 334 millions d'euros contre 490 millions d'euros au 30 juin 2015. Cette amélioration notable de 156 millions d'euros est dûe à l'importance des flux de trésorerie disponible générée par la Société au cours des 12 derniers mois.

Analyse sectorielle 

Les variations du chiffre d'affaires sont exprimées à taux de change constants, sauf indication contraire.

Variations en glissement annuel
et effets de change

(en millions d'euros)
Paiement &
Identité
Mobile Total des deux principaux segments Brevets &
Autres
Total
Deuxième trimestre          
Chiffre d'affaires 504 299 803 1 804
À taux de change constants +11% (5%) +5% (94%) +3%
À taux de change courants +7% (7%) +1% (94%) (1%)
Premier semestre          
Chiffre d'affaires 937 557 1 494 1 1 495
À taux de change constants +14% (13%) +2% (92%) +1%
À taux de change courants +12% (13%) +1% (92%) =
En % du chiffre d'affaires total 63% 37% 100% 0% 100%

Au cours du deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a augmenté de +3% à taux de change constants et était moindre de (1%) à taux de change courants. Dans le segment Paiement & Identité la forte croissance du chiffre d'affaires, en hausse de +11% à taux de change constants, s'est poursuivie au deuxième trimestre, portée par toutes les activités : Paiement, Programmes gouvernementaux et Entreprises. Dans le Mobile, le chiffre d'affaires était plus bas de (5%) à taux de change constants au deuxième trimestre 2016, suite au repli notable de (20%) en glissement annuel enregistré au premier trimestre 2016. L'évolution favorable du chiffre d'affaires dans le segment Mobile au deuxième trimestre tient à la réduction plus faible des ventes de cartes SIM, à la progression constante des recettes de l'activité Machine-to-Machine et à la croissance en glissement annuel de l'activité Plateformes logicielles & Services.

Dans l'ensemble, la diversification de la Société s'est renforcée sur le semestre, sous l'effet de la croissance de +14% à taux de change constants du segment Paiement & Identité, qui a compensé la baisse des ventes de (13%) dans le Mobile. Le segment Paiement & Identité, représente désormais près des deux tiers du chiffre d'affaires de la Société à 63% contre 56% au cours de la même période de 2015.

Contribution par activité
Premier semestre 2016
Logiciels embarqués & Produits Plateformes logicielles &
Services
Total des deux principaux segments Brevets &
Autres
(en millions d'euros, variations à taux de change constants)
Chiffre d'affaires 1 010 484 1 494 1
Croissance du chiffre d'affaires en glissement annuel (4%) +20% +2% (92%)
En % du chiffre d'affaires 68% 32% 100% 0%

Le chiffre d'affaires de l'activité Logiciels embarqués & Produits est moindre de (4%) suite à la baisse des ventes de cartes SIM aux opérateurs de téléphonie mobile et au repli des recettes générées par les cartes de paiement en Chine. La transformation structurelle de la Société s'est accélérée : l'activité Plateformes logicielles & Services a notamment enregistré une croissance robuste de +20% au premier semestre 2016, et représente 32% du chiffre d'affaires total de la Société, contre 27% il y a un an. L'expansion à taux de change constants du chiffre d'affaires de cette activité est portée par les deux segments Paiement & Identité et Mobile. Dans le segment Paiement & Identité, la contribution à la croissance du chiffre d'affaires provient des trois lignes métier, avec une progression des services d'émission pour le Paiement, des services d'e-gouvernement et des ventes de solutions de cyber-sécurité de l'activité Entreprises.

Résultat des activités opérationnelles
(en millions d'euros)
Total
(dont Brevets & Autres)
Paiement &
Identité
Mobile
Premier semestre 172 118 59
En % du résultat total des activités opérationnelles 100% 69% 34%
Variation annuelle +8% +53% (17%)

Au premier semestre, le résultat des activités opérationnelles a augmenté de +8% en glissement annuel. En conséquence à l'amélioration du taux de marge brute, le résultat des activités opérationnelles du segment Paiement & Identité a progressé de +41 millions d'euros, en hausse de +53% par rapport au premier semestre 2015. Cette expansion a largement compensé la moindre contribution des segments Mobile et Brevets & Autres. L'activité Paiement a été le principal contributeur à la hausse du résultat des activités opérationnelles ; bénéficiant de l'optimisation des opérations EMV aux États-Unis après la montée en puissance particulièrement rapide enregistrée au cours des semestres précédents. La contribution du segment Paiement & Identité représente désormais 69% du résultat total des activités opérationnelles de la Société, illustrant clairement le profil équilibré de la Société.

Paiement & Identité

  Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change
courants
à taux de change constants
Chiffre d'affaires 936,8   840,2   +12% +14%
Marge brute 374,0 39,9% 310,5 37,0% +3,0 ppt  
Charges d'exploitation (255,8) (27,3%) (233,1) (27,7%) +0,4 ppt  
Résultat des activités opérationnelles 118,2 12,6% 77,5 9,2% +3,4 ppt  

Au premier semestre, le chiffre d'affaires du segment Paiement & Identité ressort à 937 millions d'euros, en hausse de +14% à taux de change constants par rapport à la même période de 2015. Les ventes dans les Logiciels embarqués & Produits sont en hausse de +7% à 576 millions d'euros et elles ont augmenté de +27% à 361 millions d'euros dans les Plateformes logicielles & Services.

Le Paiement a enregistré une croissance de +11%, à 503 millions d'euros. Les Amériques affichent la plus forte croissance du chiffre d'affaires, grâce au dynamisme des ventes de cartes de paiement EMV et à l'expansion rapide des services d'émission aux États-Unis, qui a compensé la baisse des ventes en Asie. Les cartes à double interface de Gemalto ont également commencé à susciter un intérêt aux États-Unis, avec la livraison particulièrement rapide d'un projet de grande envergure pour un client. Au total, dans le Paiement, les ventes de Logiciels embarqués & Produits sont stables et celles des Plateformes logicielles & Services ont progressé de +60% par rapport au premier semestre 2015.

Le chiffre d'affaires de l'activité Entreprises s'inscrit à 217 millions d'euros au premier semestre 2016, en hausse de +12%. L'amélioration du chiffre d'affaires provient des trois lignes métier : protection des données, authentification et protection et monétisation des logiciels. Pour répondre à la demande grandissante du marché pour des solutions de cyber-sécurité, l'activité Entreprises s'emploie à renforcer sa couverture commerciale, à développer son écosystème de partenaires technologiques et accélérer ses investissements en R&D afin d'étoffer rapidement l'offre de la Société dans ce secteur en expansion.

Le chiffre d'affaires des Programmes gouvernementaux ressort en hausse de +25%, à 217 millions d'euros. Outre la contribution de Trüb au premier trimestre, la croissance des ventes provient essentiellement du démarrage des livraisons des contrats précédemment remportés dans toutes les régions, avec, en parallèle, un développement constant du carnet de commandes. Le chiffre d'affaires des Logiciels embarqués & Produits a augmenté de +23% et celui des Plateformes logicielles & Services, de +30% par rapport au premier semestre 2015.

Pour l'ensemble du segment Paiement & Identité, le taux de marge brute s'est amélioré de +3,0 points de pourcentage à 40% par rapport au premier semestre 2015. La plus forte contribution à cette performance provient de l'optimisation de l'activité Paiement.

Les charges d'exploitation ont augmenté à (256) millions d'euros au premier semestre 2016, contre (233) millions d'euros au premier semestre 2015. Cette hausse est en grande partie due à l'accroissement des investissements dans l'activité Entreprises, à l'addition des dépenses de Trüb au premier trimestre 2016, ainsi qu'à l'affectation de ressources internes de l'activité SIM (segment Mobile) au segment Paiement & Identité afin de répondre à la croissance rapide de ses différentes activités.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles du segment Paiement & Identité ressort à 118 millions d'euros au premier semestre 2016, en hausse de +53%, contre 77 millions d'euros au premier semestre 2015. La marge opérationnelle a progressé de +3,4 points de pourcentage à 12,6%, contre 9,2% au premier semestre 2015.

Mobile

  Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change
 courants
à taux dechange constants
Chiffre d'affaires 556,8   641,3   (13%) (13%)
Marge brute 212,0 38,1% 246,2 38,4% (0,3 ppt)  
Charges d'exploitation (153,1) (27,5%) (175,2) (27,3%) (0,2 ppt)  
Résultat des activités opérationnelles 58,9 10,6% 71,0 11,1% (0,5 ppt)  

Le chiffre d'affaires du segment Mobile ressort à 557 millions d'euros au premier semestre 2016, en baisse de (13%) à taux de change constants par rapport à la même période de 2015.

Dans ce segment, les ventes de Logiciels embarqués & Produits s'élèvent à 434 millions d'euros, en retrait de (16%) à taux de change constants. Les ventes de cartes SIM reculent de (26%) à 282 millions d'euros au premier semestre, avec une baisse de (16%) en glissement annuel au deuxième trimestre, en raison des derniers effets au premier trimestre 2016 liés à la fermeture du service de paiement mobile par les opérateurs américains et d'une diminution de la demande en Amérique latine et en Asie. Le chiffre d'affaires généré par les produits SIM représente désormais moins d'un cinquième du chiffre d'affaires total de la Société. À l'inverse, l'activité Machine-to-Machine (M2M) a poursuivi son expansion à 153 millions d'euros, soit +9% en glissement annuel, soutenue par l'accroissement de la demande mondiale d'appareils connectés et d'éléments sécurisés embarqués pour l'Internet des objets. Les certifications de modules LTE M2M de Catégorie 1 par plusieurs opérateurs de téléphonie mobile, le premier lancement mondial de modules « voix sur LTE » (VoLTE) de catégorie 1, ainsi que les nombreux projets remportés au premier semestre continuent de soutenir la croissance de cette activité dans les différents secteurs et régions adressés.

Le chiffre d'affaires des Plateformes logicielles & Services a progressé de +15% au deuxième trimestre 2016 par rapport à la même période de l'exercice précédent, d'où une croissance de +3% du chiffre d'affaires en glissement annuel au premier semestre, à 123 millions d'euros, compensant pleinement les effets défavorables liés à la fermeture du service de paiement mobile par les opérateurs américains en 2015. Depuis l'adoption des spécifications GSMA relatives aux cartes SIM embarquées et à l'activation et la gestion de la connectivité à distance dans le domaine du Machine-to-Machine et pour les appareils appairés destinés au marché grand public, Gemalto a sensiblement développé ses services aux abonnés mobiles (Mobile Subscriber Services) remportant plusieurs grands projets. Gemalto a ainsi été retenu pour fournir à KDDI, opérateur leader au Japon, sa solution de gestion des abonnements et de cartes SIM embarquées pour une connectivité à la demande (On-Demand Connectivity), destinée aux voitures connectées et aux applications dans l'Internet des objets (IoT) au niveau mondial. Gemalto a également annoncé récemment fournir son service de connectivité à la demande à Orange pour la montre connectée Samsung Gear S2, permettant aux utilisateurs de se connecter en toute sécurité à leur réseau cellulaire. Gemalto joue un rôle déterminant dans cet effort mondial d'interopérabilité, mettant son expertise technique et sa neutralité au service des fabricants d'équipements et des opérateurs de téléphonie mobile en vue d'aider à harmoniser les objectifs de tous les acteurs de l'écosystème.

Le taux de marge brute du segment Mobile a légèrement diminué à 38,1% ce semestre contre 38,4% au premier semestre 2015, principalement en raison de l'expansion de l'activité Machine-to-Machine, dont le taux de marge brute est traditionnellement moins élevé.

Les charges d'exploitation ont sensiblement diminué à (153) millions d'euros au cours du semestre contre (175) millions d'euros au premier semestre 2015 suite à l'affectation d'une partie des ressources du segment aux activités Paiement et Identité en forte croissance.

En conséquence, le résultat des activités opérationnelles au titre du premier semestre 2016 s'établit à 59 millions d'euros, contre 71 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. La marge opérationnelle a progressé à 10,6%, contre 11,1% au premier semestre 2015.

Brevets & Autres

  Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 Variation annuelle
  en millions d'euros en % du chiffre d'affaires en millions d'euros en % du chiffre d'affaires  à taux de change courants à taux de change constants
Chiffre d'affaires 1,5   17,7   (92%) (92%)
Marge brute 0,4 24,6% 17,3 97,7% -  
Charges d'exploitation (5,7) - (6,1) (34,6%) -  
Résultat des activités opérationnelles (5,4) - 11,1 63,0% -  

Le segment Brevets & Autres, dont le niveau d'activité peut varier sensiblement d'un trimestre à l'autre, a généré un chiffre d'affaires d'un million d'euros au premier semestre 2016, contre 17,7 millions d'euros au premier semestre 2015. Les charges d'exploitation sont plus faibles de 0,4 millions d'euros et le résultat des activités opérationnelles ressort à (5) millions d'euros au premier semestre 2016.

Informations supplémentaires 

Ci-après quelques-uns des nouveaux contrats et événements annoncés par la Société au premier semestre 2016 :

Paiement & Identité  
19 janvier 2016 La Finlande choisit Gemalto pour son nouveau passeport et sa nouvelle carte d'identité électroniques sécurisés
2 février 2016 Le Gabon choisit Gemalto pour son système intégré de contrôle aux frontières et des visas
23 février 2016 Gemalto publie les résultats du Breach Level Index 2015
24 février 2016 Le Pérou sélectionne les solutions technologiques du Groupe Imprimerie Nationale et de Gemalto pour son nouveau passeport électronique
25 février 2016 Gemalto élargit le plus grand écosystème de protection des données du secteur de la sécurité
7 avril 2016 La solution eBanking de Gemalto augmente la sécurité en ligne de BBVA Bancomer au Mexique
10 mai 2016 JETCO choisit Gemalto pour déployer les paiements mobiles sécurisés P2P à Hong Kong
16 mai 2016 L'État du Colorado s'associe à MIDS, une société de Gemalto, pour proposer une solution complète pour des documents d'identité en polycarbonate sécurisés
7 juin 2016 La Colombie choisit la solution d'e-Passeport électronique de Gemalto
  
Mobile  
8 février 2016 Verizon certifie la première solution LTE M2M de Catégorie 1 de Gemalto pour l'IoT
16 février 2016 Gemalto lance un module d'avant-garde LTE Cat 1 M2M permettant un repli vers la 2G et la 3G
18 février 2016 Gemalto et Bridge Alliance, groupement de 35 opérateurs de premier plan en Asie, présentent une solution conforme aux normes GSMA pour le déploiement de l'IoT dans plusieurs pays
23 février 2016 Gemalto et Jasper s'associent pour simplifier le déploiement de l'Internet des objets
24 février 2016 PROSA et Gemalto partenaires pour le paiement mobile au Mexique
24 avril 2016 Gemalto et Worldline unissent leurs forces pour accélérer et faciliter le déploiement des paiements mobiles par les émetteurs de cartes bancaires
3 mai 2016 Verizon choisit la nouvelle génération de plateformes Over-The-Air de Gemalto pour ses services 4G LTE
30 juin 2016 Au Japon, KDDI choisit la solution voitures connectées et IoT de Gemalto
  
Distinctions au sein du secteur  
6 janvier 2016 La solution de connectivité LTE Cat 1 de Gemalto remporte le Most Innovative Application Award
18 janvier 2016 Le projet de recherche sur le passeport électronique, dirigé par Gemalto, remporte l'European Innovation Award
15 mars 2016 Gemalto lauréat du prix « Meilleure plateforme de gestion des identités » lors des Homeland Security Awards 2015 de GSN
25 mai 2016 Gemalto remporte le Cybersecurity Excellence Award 2016 pour la meilleure solution d'authentification multi-facteurs
21 juin 2016 Les passeports électroniques de Gemalto en pole position pour leur vitesse de lecture lors des derniers tests de l'industrie
   

Perspectives

Pour 2016, Gemalto anticipe une augmentation de +1,5 point de pourcentage de son taux de marge brute, accélérant la progression de son résultat des activités opérationnelles vers ses objectifs 2017.

Diffusion audio en direct sur Internet et conférence téléphonique 

La présentation des résultats de Gemalto pour le premier semestre 2016 sera diffusée en direct sur internet en anglais aujourd'hui à 15h00, heure d'Amsterdam et de Paris (14h00, heure de Londres et 9h00, heure de New York).

La diffusion audio en direct de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur le site Communication financière de Gemalto :

www.gemalto.com/investors

Les questions seront posées par téléphone. Les investisseurs et analystes financiers souhaitant participer à la séance des questions-réponses devront composer le :

(UK) +44 203 367 9453     ou     (US) +1 855 402 7761     ou     (FR) +33 1 7077 0942

La présentation peut également être téléchargée depuis le site Communication financière de Gemalto.

La diffusion audio de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur internet en différé environ trois heures après la fin de la présentation sur le site Communication financière de Gemalto. Ces enregistrements pourront être écoutés pendant un an.

Le rapport semestriel, qui comprend les états financiers semestriels consolidés résumés au 30 juin 2016, est disponible sur le site Communication financière de Gemalto (www.gemalto.com/investors).

Calendrier financier

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2016 sera publié le vendredi 28 octobre 2016, avant l'ouverture d'Euronext Amsterdam.

Cotation en Bourse

Gemalto N.V. fait l'objet d'une double cotation sur Euronext Amsterdam et Paris, dans le compartiment A (Grandes capitalisations).

Symbole GTO
Marchés de cotation Double cotation sur Euronext Amsterdam et Paris
Marché de référence Euronext Amsterdam
Code ISIN NL0000400653
Reuters GTO.AS
Bloomberg GTO:NA

Gemalto a mis en place aux États-Unis depuis novembre 2009 un programme d'American Depository Receipt (ADR) sponsorisé de niveau I. Chaque action ordinaire de Gemalto est représentée par deux ADR. Les ADR de Gemalto se négocient en dollars des États-Unis et donnent accès aux droits de vote et aux dividendes attachés aux actions Gemalto sous-jacentes. Les dividendes sont versés aux investisseurs en dollars des États-Unis, après avoir été convertis par la banque dépositaire dans cette devise au taux de change en vigueur.

Structure ADR sponsorisé de niveau I
Marché de cotation De gré à gré (over-the-counter, OTC)
Ratio (ORD:DR) 1:2 ADR
DR ISIN US36863N2080
DR CUSIP 36863N 208

  

Communication financière Communication Corporate Agence Relations Media
 

Winston Yeo 
 

Isabelle Marand
 

Catherine Durand-Meddahi
M. : +33 6 2947 0814 M. : +33 6 1489 1817 M. : +33(0) 6 08 14 49 70
winston.yeo@gemalto.com isabelle.marand@gemalto.com   c.meddahi@agence-influences.fr
 

Sébastien Liagre 
M. : +33 6 1751 4467
sebastien.liagre@gemalto.com
   

 

À propos de Gemalto

Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO) est le leader mondial de la sécurité numérique, avec un chiffre d'affaires 2015 de 3,1 milliards d'euros et des clients dans plus de 180 pays. Nous apportons la confiance dans un monde de plus en plus interconnecté.

Nos technologies et services permettent aux entreprises et aux gouvernements d'authentifier les identités mais également de protéger les données afin qu'elles restent en sécurité et assurent des services dans les appareils personnels, les objets connectés, le cloud et sur les réseaux.

Les solutions de Gemalto sont au coeur de la vie moderne, du paiement à la sécurité de l'entreprise en passant par l'internet des objets. Nous authentifions les personnes, les transactions ainsi que les objets, chiffrons les données et créons de la valeur pour les logiciels - permettant ainsi à nos clients d'offrir des services numériques sécurisés à des milliards de personnes et d'objets.

Présent dans 49 pays, Gemalto emploie plus de 14 000 personnes travaillant depuis 118 bureaux, 45 centres de personnalisation et de données et 27 pôles de Recherche et de Développement logiciel.

Pour plus d'informations, visitez

notre site www.gemalto.com ou suivez @GemaltoFrance sur Twitter.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre d'achat ou d'échange
ni la sollicitation d'une offre à vendre ou à échanger des actions de Gemalto.

Le présent document contient des informations qui ne sont ni la publication de résultats financiers audités, ni d'autres données historiques ou d'autres indications concernant Gemalto. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sous-jacentes, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes à l'égard de futures opérations, événements, produits et services et les performances futures. Les déclarations prospectives sont généralement identifiées par les termes « s'attendre à », « anticiper », « croire », « envisager », « estimer », et d'autres expressions similaires. Ces informations, ainsi que d'autres déclarations contenues dans ce document constituent des déclarations prospectives au regard des obligations législatives et réglementaires. Bien que les dirigeants de la Société estiment que les objectifs contenus dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, il est rappelé aux investisseurs et aux actionnaires que les informations et déclarations prospectives sont susceptibles d'évoluer ou d'être modifiées en raison de risques et d'incertitudes.

La plupart de ces risques et incertitudes sont difficiles à prévoir et généralement hors du contrôle de la Société ; leur survenance pourrait avoir pour conséquence que les développements futurs ou avérés soient significativement différents de ceux exprimés, suggérés ou estimés dans les informations et déclarations prospectives, et la Société ne peut garantir les résultats futurs, les niveaux d'activité, les performances de la Société ou la réussite des projets. Les facteurs qui peuvent entraîner un changement significatif des informations ou des résultats avérés par rapport aux informations et déclarations prospectives contenues dans ce document incluent notamment : les tendances sur les marchés de la téléphonie mobile, du paiement et du commerce mobile ; la capacité de la Société à développer de nouvelles technologies, les effets de technologies concurrentes et la concurrence intense généralement rencontrée sur les principaux marchés de la Société ; les contestations ou pertes de droits de propriété intellectuelle ; l'aptitude à établir et maintenir les relations stratégiques dans ses principales activités ; la capacité à développer et à tirer profit de l'utilisation de nouveaux logiciels et services ; la rentabilité des stratégies de développement ; les conséquences des acquisitions et des investissements ; la capacité de la Société à intégrer les entreprises et les activités acquises conformément à ses attentes ; la capacité de la Société à développer les synergies attendues des acquisitions ; et les changements dans le contexte mondial, politique, économique, concurrentiel, de marché et réglementaire. En outre, la Société ni aucune autre personne n'assume la responsabilité de l'exactitude ou de l'exhaustivité de ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues dans ce document n'ont de valeur qu'à la date de publication de ce document et la Société, ou toute autre personne, n'a pas l'obligation, ni ne prend l'engagement, de publier des mises à jour de ces déclarations prospectives après cette date afin de rendre ces déclarations conformes aux résultats de la Société ou de rendre compte de la survenance de résultats attendus ou d'autres prévisions, sauf lorsqu'une loi ou une réglementation applicable l'exige.


Annexe 1

Tableau de passage de l'information financière IFRS vers l'information financière ajustée

   
Semestre clos le 30 juin 2016
(en millions d'euros)
   Avant dilution Après dilution
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)   88 320 89 340
      
Information financière IFRS   Hors
intérêts minoritaires
BPA avant dilution BPA après dilution
  Résultat d'exploitation 107 693    
  Résultat financier (22 679)    
  Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence 3 576     
  Résultat non récurrent des sociétés mises en équivalence (16 887)      
  Impôt (13 172)    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) 0      
IFRS Résultat net du semestre 58 531 57 744 0,65 0,65
        
Tableau de passage vers l'information financière ajustée       
  Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents 19 086    
  Ajustement de juste valeur en rapport avec une acquisition 1 635     
  Coûts liés aux restructurations et acquisitions 14 074    
  Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions 29 223    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) 0      
  Impôt (15 340)    
Données ajustées Résultat net du semestre 107 209 106 422 1,20 1,19

Le résultat par action ajusté avant dilution du premier semestre 2016 est calculé sur la base du nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation au cours du semestre clos le 30 juin 2016, soit 88 320 213 actions. Le résultat par action ajusté après dilution du premier semestre 2016 est calculé sur la base de 89 339 875 actions correspondant à la méthode IFRS de calcul de l'effet de dilution, c'est-à-dire sur la base du même nombre moyen pondéré d'actions Gemalto en circulation et en faisant l'hypothèse que tous les instruments sur actions distribués auraient été exercés (1 414 056 instruments) et que les fonds reçus lors de l'exercice de ces instruments (22 428 933 euros) auraient servi à acquérir des actions de la Société au cours boursier moyen du premier semestre 2016 (394 394 actions) à 56,89 euros. 

   
Semestre clos le 30 juin 2015
(en millions d'euros)
   Avant dilution Après dilution
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)   87 605 88 689
      
Information financière IFRS   Hors
intérêts minoritaires
BPA avant dilution BPA après dilution
  Résultat d'exploitation 33 141    
  Résultat financier (13 686)    
  Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence 806    
  Résultat non récurrent des sociétés mises en équivalence 0      
  Impôt (4 400)    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) (2 662)      
IFRS Résultat net du semestre 13 199 13 734 0,16 0,15
        
Tableau de passage vers l'information financière ajustée       
  Charges liées aux éléments de rémunération fondés sur des actions et coûts afférents 17 114    
  Ajustement de juste valeur en rapport avec une acquisition 67 271     
  Coûts liés aux restructurations et acquisitions 18 790    
  Amortissement et dépréciation des actifs incorporels résultant d'acquisitions 23 307    
  Résultat des activités abandonnées (net d'impôt) 2 662      
  Impôt (37 190)    
Données ajustées Résultat net du semestre 105 153 105 688 1,21 1,19

Annexe 2

État consolidé de la situation financière

(en milliers d'euros) 30 juin 31 décembre
    2016 2015
ACTIF     
Actifs non courants   
  Immobilisations corporelles, nettes 339 804 347 994
  Écarts d'acquisition, nets 1 525 062 1 524 933
  Immobilisations incorporelles, nettes 572 315 592 597
  Participations dans les sociétés mises en équivalence 52 110 64 897
  Actifs d'impôt différé 192 949 197 212
  Actifs financiers disponibles à la vente, nets  -  -
  Autres actifs non courants 61 157 45 585
  Instruments dérivés 1 792 276
  Total de l'actif non courant 2 745 189 2 773 494
Actifs courants      
  Stocks, nets 266 479 273 564
  Créances d'exploitation, nettes 952 077 949 690
  Instruments dérivés 19 833 18 048
  Trésorerie et équivalents de trésorerie 402 785 407 659
  Total de l'actif courant 1 641 174 1 648 961
  Total ACTIF 4 386 363 4 422 455
       
Capitaux propres      
  Capital social 89 894 89 008
  Primes 1 290 161 1 240 241
  Actions propres (34 399) (36 329)
  Juste valeur et autres réserves (26 146) (8 135)
  Écarts de conversion 34 245 39 505
  Report à nouveau 1 175 185 1 158 525
  Capitaux propres, Part du Groupe 2 528 940 2 482 815
  Intérêts minoritaires 6 055 6 716
  Total des capitaux propres 2 534 995 2 489 531
Dettes      
Dettes non courantes    
  Dettes financières non courantes 558 309 549 758
  Passifs d'impôt différé 109 233 122 817
  Provisions pour retraites et assimilés 138 001 121 958
  Provisions et autres dettes non courantes 126 132 145 335
  Instruments dérivés 6 676 5 966
  Total des dettes non courantes 938 351 945 834
       
Dettes courantes    
  Dettes financières courantes 178 116 192 579
  Dettes d'exploitation 674 064 718 585
  Impôts courants 26 994 33 799
  Provisions et autres dettes courantes 18 882 19 366
  Instruments dérivés 14 961 22 761
  Total des dettes courantes 913 017 987 090
  Total des dettes 1 851 368 1 932 924
  Total PASSIF 4 386 363 4 422 455

Annexe 3

Tableau de variation de la position de trésorerie

  Semestre clos le 30 juin
en millions d'euros 2016   2015
     
Trésorerie et découverts bancaires, en début de période 405   1 057
     
Flux de trésorerie provenant des opérations d'exploitation, avant variation du besoin en fonds de roulement 177   199
Variation nette du fonds de roulement (43)   (57)
Flux de trésorerie absorbés par les mesures de restructuration et les frais liés aux acquisitions (16)   (19)
       
Flux de trésorerie nette provenant des opérations d'exploitation avant effet de décorellation temporelle des produits de couverture / (instruments dérivés payés d'avance) 117   123
       
Effet de décorellation temporelle des produits de couverture / (Instruments dérivés payés d'avance) 22   (84)
       
Flux de trésorerie nette provenant des opérations d'exploitation 139   40
     
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (75)   (104)
     
Flux de trésorerie disponible 64   (64)
     
Intérêts perçus, nets (1)   0
Flux de trésorerie utilisés par les acquisitions (3)   (888)
Écarts de conversion 1   7
     
Flux de trésorerie générés (utilisés) par des opérations d'exploitation et d'investissement 61   (944)
     
Trésorerie générée (utilisée) par le programme destiné à assurer la liquidité des titres et le programme de rachat d'actions 0   3
Dividendes versés aux actionnaires de Gemalto (42)   (37)
Produit (remboursement) net des instruments financiers (22)   179
Autres flux de trésorerie des opérations de financement (2)   (2)
     
Trésorerie et découverts bancaires, en fin de période 400   257
     
Emprunts à court et long termes, hors découverts bancaires, en fin de période (734)   (746)
     
    
Trésorerie / (Dette) nette, en fin de période (334)   (490)

Annexe 4

Chiffre d'affaires, par région

      Variation annuelle
Premier semestre
en millions d'euros
Premier semestre 2016 Premier semestre 2015 à taux de change constants à taux de change courants
Europe, Moyen-Orient et Afrique 635 652 (1%) (3%)
Amériques 593 562 +7% +5%
Asie 267 285 (5%) (6%)
Total 1 495 1 499 +1% 0%
 

 
    Variation annuelle
Deuxième trimestre
en millions d'euros
Deuxième trimestre 2016 Deuxième trimestre 2015 à taux de change constants à taux de change courants
Europe, Moyen-Orient et Afrique 336 370 (7%) (9%)
Amériques 319 292 +15% +9%
Asie 149 152 +3% (2%)
Total 804 813 +3% (1%)



This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: Gemalto via Globenewswire

Source(s) : Gemalto

Complément d'information
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]