Un bel horizon pour Google en 2008, sauf en Corée du Sud

Le par  |  3 commentaire(s)
Google logo

La firme de Mountain View est entrée en 2008 à peu près de la même façon qu'au début 2007 : le groupe est toujours le leader mondial de la recherche Web.

Google logoAlors que les analystes et spécialistes des moteurs de recherche diffèrent de point de vue sur l'avenir de Google en 2008, ils sont néanmoins tous d'accord sur le fait que le leader du secteur le restera.

Pour autant, il demeure bien incapable de rivaliser en Asie avec Naver et autres Baidu. Ainsi, en Corée du Sud, Naver est le premier moteur de recherche, et ce avec une part de marché supérieure à celle que Google rencontre aux Etats-unis, son pays natal. Selon Hitwise, le numéro un de la recherche au niveau mondial enregistre aux USA 65,1 % de PdM tandis que comScore, autre cabinet de statistiques, le place à 58,4%. En novembre, Yahoo se plaçait second avec 22 % tandis que Microsoft est troisième avec un maigre 7,09%, contre 9,8 % pour comScore.

En Corée du Sud, Google est quasi inexistant avec 2% du marché contre...plus de 75 % pour Naver. Il faut aussi préciser que les pays asiatiques comme celui-ci, la Chine par exemple, préfèrent souvent utiliser les produits développés par leurs propres soins. C'est ainsi le portail national Daum.net qui est le second moteur de recherche des sud-coréens avec environ 10 % de PdM.

Selon Scott Kessler du cabinet Standard & Poor, le fait que Google se diversifie autant ne lui autorise qu'une croissance ralentie de ses parts de marché sur le secteur de la recherche Web.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #194096
"préfèrent souvent utiliser les produits développés par leurs propres soins"


préfèrent souvent utiliser les produits copiés par leurs propres soins... serait sans doute plus appropriés
Le #194100
quoi ??? il y a de la copie en Asie
je reve
Le #194104
mouai, c'est vrai que l'occident a tout inventé...
Pour en revenir à Naver, il propose énormément de services et est autant une plateforme de partage qu'un moteur de recherche. C'est plutôt l'incapacité des pays européens à proposer une alternative de choix aux moteurs americains qui fait pitié. (parcque seekport c'est pas gagné)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]