Protection des données : Google Analytics pour cible

Le par  |  3 commentaire(s)
Google-Analytics

Les autorités allemandes de protection des données ont une nouvelle fois Google dans leur collimateur. Sous la menace : Google Analytics.

Google-AnalyticsDécidément, l'Allemagne est intransigeante avec Google. Après un récent affrontement au sujet du lancement de Google Street View, la relation conflictuelle se poursuit avec Google Analytics. Ce service gratuit permet aux sites Web d'analyser et détailler leur trafic.

Responsable de la protection des données personnelles de Hambourg, Johannes Caspar estime que Google a encore du chemin à faire en la matière avec son service. Pourtant, depuis un problème soulevé fin 2009, Google a fourni de nombreux efforts avec notamment le raccourcissement des adresses IP collectées afin de les anonymisées. Par ailleurs, un module pour IE, Firefox et Google Chrome permet à l'internaute de bloquer Google Analytics.

Dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, Johannes Caspar a déclaré que " ce qu'offre Google n'est pas suffisant ". Il pointe du doigt le fait qu'il n'existe pas de module de blocage pour Safari et Opera ( soit 10 % des internautes allemands ), et avance avoir constaté qu'en dépit de ce module des données continuent d'être transmises ( dont l'adresse IP complète ).

Dans les règles de confidentialité de Google Analytics, on peut par ailleurs lire : " les propriétaires de sites qui utilisent Google Analytics peuvent demander à ce qu'une partie de l'adresse IP seulement soit utilisée pour la géolocalisation, grâce au masquage d'adresse IP ". C'est donc aux sites Web de demander le raccourcissement de l'IP, mais Johannes Caspar estime que Google se dédouane de ses responsabilités en se cachant derrière eux.

Reste qu'en Allemagne, l'affaire pourrait aussi se retourner vers les propriétaires de sites Web qui ont recours à Google Analytics.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #737231
Encore un service de Google qui ne respecterait apparemment pas certaines règles de protection de la vie privée élémentaire ...
L'omniprésence de cette boîte devient vraiment malsaine.
Le #737881
Anonyme
Le #737991
Heureusement qu'il y a l'Allemagne, on dirait que ce sont les seuls vraiment un peu préoccupés par la "privacité" et Google en général.

Au passage, le module GA opt-out refuse de s'installer dans Minefield.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]