Google Apps : fin de la gratuité

Le par  |  16 commentaire(s)
Google-Apps

Il n'est désormais plus possible de souscrire à l'offre gratuite de Google Apps. Les petites entreprises doivent se tourner vers Google Apps for Business, soit 40 € par utilisateur et par an.

Pour les nouveaux venus, la gratuité de Google Apps c'est terminé. Cette version standard et gratuite de Google Apps n'est plus proposée par Google.

Dorénavant, les entreprises de dix utilisateurs ou moins doivent se tourner vers Google Apps for Business, et donc 40 € par utilisateur et par an à débourser ( ou 4 € par utilisateur et par mois ).

Petite ou grande entreprise, il n'y a plus de distinction pour le recours à des outils en ligne qui comprennent service email ( 25 Go par compte ), outils de bureautique, noms de domaine privés, assistance téléphonique, contrôles au niveau de l'entreprise... pour une garantie de disponibilité de 99,9 %.

Soulignons bien que les Google Apps dans feu leur version standard demeurent gratuites pour les professionnels qui les utilisent actuellement. Le changement de politique concerne les nouveaux arrivants.

Quant aux particuliers, cela ne change rien, ils peuvent se créer un compte Google personnel pour utiliser gratuitement des Web apps comme Gmail, Google Drive.

Responsable produit Google Apps, Clay Bavor tente de justifier que la version basique de Google Apps montrait vite ses limites et les entreprises " veulent des choses comme un service d'assistance 24/7 et des boîtes de réception de taille plus importante. "

On retiendra toutefois également que même chez Google, la gratuité de certains produits n'est pas gravée dans le marbre.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1110272
Après avoir écrasé la concurrence Google a maintenant le champ libre pour faire payer l'utilisateur. Bientôt la même chose pour les particulier ?
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1110292
Vinncennzo a écrit :

Après avoir écrasé la concurrence Google a maintenant le champ libre pour faire payer l'utilisateur. Bientôt la même chose pour les particulier ?


C'est le concept Google. Un gros monopole mondial, qui met en faillite ou rachète tous les concurrents, puis fait absolument tout ce qu'il veut, avec (et ça par contre c'est à la fois curieux et impressionnant) une armée de fanboys qui applaudissent 24/7 et les autorités de régulation (les mêmes que celles qui s'offusquent quand il n'y a "que" 3 opérateurs mobiles par pays) qui voient rien.

Bon, et à part ça, il me semblait qu'ils avaient déjà fait sauter les Apps gratuites sauf pour les NGO et autres non-profits
Le #1110362
On met une belle mouche ou un joli asticot et quand le client mord à l’hameçon, on le ferre ! Principe commercial, vieux comme le monde Et après des news pareilles, on viendra nous rabattre les oreilles avec les "bienfaits" du clouding ... Ben, voyons
Le #1110372
Il a toujours été évidement que la version gratuite ne durerait pas éternellement.
D'un autre coté plutôt que proposer uniquement le gros payant, ils pourraient proposer une fomule payante mais plus modeste pour les tpe.

Style 10€/an/utilisateur, mais limitée à 10 utilisateurs max par exemple.
Le #1110392
mouais en meme temps, le service aux particuliers est gratos car google analyse les données donc c rentable pour eux pour les pubs
le service pour entreprise y'a des pubs ? je pense pas.
donc ct prévisible qu'a terme ils arretent la gratuité pour les tpe : ils l'ont laissé au début pour attirer les gens.

patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1110402
damrod a écrit :

mouais en meme temps, le service aux particuliers est gratos car google analyse les données donc c rentable pour eux pour les pubs
le service pour entreprise y'a des pubs ? je pense pas.
donc ct prévisible qu'a terme ils arretent la gratuité pour les tpe : ils l'ont laissé au début pour attirer les gens.


Genre ils analysent pas les données des entreprises... Ils s'en servent juste pas pour afficher des pubs, oui...
Anonyme
Le #1110482
Ce sont les apps pour les "professionnels" qui sont concernées et cela était prévisible puisque les besoins sont autres que pour le grand public.

Par contre ce qui ne change pas c'est tous les "tordus" de la planète qui gueulent contre la gratuité en échange de pub mais qui gueulent aussi si le schéma commercial traditionnel est adopté.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1110512
Lennart a écrit :

Ce sont les apps pour les "professionnels" qui sont concernées et cela était prévisible puisque les besoins sont autres que pour le grand public.

Par contre ce qui ne change pas c'est tous les "tordus" de la planète qui gueulent contre la gratuité en échange de pub mais qui gueulent aussi si le schéma commercial traditionnel est adopté.


Non c'est ni la pub, ni la version payante sans pub, le problème. Le problème c'est le data-mining dans tous les cas. Et accessoirement dans ce cas l'absence de choix. Genre on enlève la version gratuite parce que "la version basique de Google Apps montrait vite ses limites et les entreprises veulent des choses comme un service d'assistance 24/7 et des boîtes de réception de taille plus importante". Si c'est vraiment ce qu'elles veulent pourquoi leur retirer la version gratuite: elles prendront spontannément la version payante... Mais bon c'est bien l'esprit Google ça, ils se croient tellement intelligents qu'ils sont en droit de faire les choix à la place des gens. La différence entre Dieu et Google, c'est que Dieu se prend pas pour Google...
Le #1110542
patheticcockroach a écrit :

Lennart a écrit :

Ce sont les apps pour les "professionnels" qui sont concernées et cela était prévisible puisque les besoins sont autres que pour le grand public.

Par contre ce qui ne change pas c'est tous les "tordus" de la planète qui gueulent contre la gratuité en échange de pub mais qui gueulent aussi si le schéma commercial traditionnel est adopté.


Non c'est ni la pub, ni la version payante sans pub, le problème. Le problème c'est le data-mining dans tous les cas. Et accessoirement dans ce cas l'absence de choix. Genre on enlève la version gratuite parce que "la version basique de Google Apps montrait vite ses limites et les entreprises veulent des choses comme un service d'assistance 24/7 et des boîtes de réception de taille plus importante". Si c'est vraiment ce qu'elles veulent pourquoi leur retirer la version gratuite: elles prendront spontannément la version payante... Mais bon c'est bien l'esprit Google ça, ils se croient tellement intelligents qu'ils sont en droit de faire les choix à la place des gens. La différence entre Dieu et Google, c'est que Dieu se prend pas pour Google...


Ta remarque est assez représentative des grands groupes américains dans les IT ; de ce point de vue-là, Microsoft ou Apple cherchent aussi avec leurs propres stratégies à capter 100% du marché disponible ; la recherche du profit maximal associée à la moindre résistance possible des utilisateurs, point barre.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1110592
frèzetagada a écrit :

patheticcockroach a écrit :

Lennart a écrit :

Ce sont les apps pour les "professionnels" qui sont concernées et cela était prévisible puisque les besoins sont autres que pour le grand public.

Par contre ce qui ne change pas c'est tous les "tordus" de la planète qui gueulent contre la gratuité en échange de pub mais qui gueulent aussi si le schéma commercial traditionnel est adopté.


Non c'est ni la pub, ni la version payante sans pub, le problème. Le problème c'est le data-mining dans tous les cas. Et accessoirement dans ce cas l'absence de choix. Genre on enlève la version gratuite parce que "la version basique de Google Apps montrait vite ses limites et les entreprises veulent des choses comme un service d'assistance 24/7 et des boîtes de réception de taille plus importante". Si c'est vraiment ce qu'elles veulent pourquoi leur retirer la version gratuite: elles prendront spontannément la version payante... Mais bon c'est bien l'esprit Google ça, ils se croient tellement intelligents qu'ils sont en droit de faire les choix à la place des gens. La différence entre Dieu et Google, c'est que Dieu se prend pas pour Google...


Ta remarque est assez représentative des grands groupes américains dans les IT ; de ce point de vue-là, Microsoft ou Apple cherchent aussi avec leurs propres stratégies à capter 100% du marché disponible ; la recherche du profit maximal associée à la moindre résistance possible des utilisateurs, point barre.


A ceci près que Google ne veut pas juste 100% du marché, il veut aussi 100% des données...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]