Google : le cours en bourse au plus haut

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Reuters
Google-nouveau-logo

Le cours en bourse de Google atteint des sommets, dépassant les 748 dollars, en constituant un refuge face aux déceptions des performances des réseaux sociaux.

Pendant qu'Apple digère l'annonce des 5 millions d'iPhone 5 écoulés durant les premiers jours de son lancement par une baisse de 2% de son cours et redescendre vers 685 dollars ( contre plus de 700 dollars depuis le 21 septembre ), alors que les analystes espéraient un volume supérieur, un autre géant, Google, renoue avec les records grâce à un cours qui a dépassé son record de 2007 ( 747,24 dollars ) pour dépasser les 748 dollars.

Le groupe profite d'une double position positive : il a montré une bonne résistance aux effets de la crise et du marasme économique ambiant ces derniers trimestres, confirmant une progression régulière et le maintien de ses revenus publicitaires.

Cela lui donne un aspect de valeur sûre par rapport à un second élément : la déception des marchés vis à vis des réseaux sociaux qui étaient censés être de puissants moteurs de croissance un fois cotés sur les marchés publics et qui sont loin de répondre aux attentes.


Des bases solides chez Google
Google-nouveau-logo Mais si les performances boursières ne doivent pas se juger à quelques mois d'activité, la déception envers Facebook, parti d'un valeur du cours de 38 dollars à actuellement un peu plus de 20 dollars ( après être descendu à 17 dollars ) est néanmoins forte, tandis que le cafouillage de son entrée en bourse reste un mauvais souvenir pour beaucoup et se compte en pertes de centaines de millions de dollars.

D'autres sociétés, sur lesquelles étaient fondés beaucoup d'espoir avant leur entrée en bourse, comme l'éditeur de jeux Zynga ou le site de bonnes affaires Groupon, ont également déçu, même si c'est à une échelle moindre. Dans tous les cas, le modèle économique reste fragile et difficile à garantir sur le long terme, pour différentes raisons ( ralentissement économique, émergence de concurrents sur le même créneau... ).

L'excitation initiale autour des réseaux sociaux s'étant diluée dans les incertitudes économiques, Google, avec ses revenus publicitaires en progression et une solide position dans la publicité mobile grâce à la domination d'Android, apparaît désormais comme une valeur d'autant plus sûre qu'elle ne semble pas près de faiblir, la concurrence restant loin derrière.

Et comme pour Apple, les perspectives d'évolution du cours de Google sont très positives, avec des projections à 12 mois anticipant une valeur moyenne à 850 dollars l'action.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1030192
Les investisseurs ne s'y trompent pas : ils voient clair comme de l'eau de roche le juteux monopole qui ni les régulateurs ni le grand public ne semblent décidés à reconnaître...
Le #1030302
patheticcockroach a écrit :

Les investisseurs ne s'y trompent pas : ils voient clair comme de l'eau de roche le juteux monopole qui ni les régulateurs ni le grand public ne semblent décidés à reconnaître...


Le monopole n'a rien d'illégal même s'il a de sérieux travers (par manque de concurrence principalement) c'est l'abus de cette position qui pose problème et il me semble que google est sous haute surveillance de ce point de vue. Il n'y a qu'à lire les news ici même qui relaient les demandes d'éclaircissement de l'UE par exemple concernant certains procédés litigieux.

Ceci étant google a surtout un potentiel extraordinaire du fait de sa diversification. Parti d'un "simple" moteur de recherche là où d'autres proposaient plutôt des annuaires, Google a réussi en 10 ans à devenir un acteur majeur de la téléphonie et est en passe de gagner son pari ( raté par le passé ) de devenir également un des leaders des réseaux sociaux. Et je ne parle pas du cloud et de son store multi facette qui vont lui assurer des revenus substantiels dans la prochaine décennie.

Les risques de dérapage sont grands quand on considère l'emprise que Google a déjà sur la vie de pas mal de gens (plusieurs centaines de millions à travers le monde) et il faudra rester vigilants mais à ce jour, il y a peu de fausses notes surtout quand on compare leur action à celles de certains de leur concurrents.
Le #1030362
Ah bon, c'est pas illégal alors tout va bien... surtout qu'en plus ils sont "sous haute surveillance"... mais n'est-ce pas justement parce qu'il y a quelques soucis ?
Le #1030372
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
Le #1030622
liberal a écrit :

Ah bon, c'est pas illégal alors tout va bien... surtout qu'en plus ils sont "sous haute surveillance"... mais n'est-ce pas justement parce qu'il y a quelques soucis ?


Ben non c'est parce qu'une situation de monopole peut rapidement poser problème. C'est vrai pour google, Apple et Microsoft dans des domaines différents.
Le #1030722
spamnco a écrit :

liberal a écrit :

Ah bon, c'est pas illégal alors tout va bien... surtout qu'en plus ils sont "sous haute surveillance"... mais n'est-ce pas justement parce qu'il y a quelques soucis ?


Ben non c'est parce qu'une situation de monopole peut rapidement poser problème. C'est vrai pour google, Apple et Microsoft dans des domaines différents.


On doit pas lire les mêmes actualités, alors http://www.generation-nt.com/google-abus-position-dominante-europe-actualite-1628622.html
Sinon, euh... Apple a un monopole sur quoi, au juste ? Quant à MS il a juste un monopole sur les OS PCs, la belle affaire... Faut voir le nombre de personnes que ça touche comparé à un monopole sur la recherche (touchant donc les PCs - même ceux hors monopole M$ - mais en plus les tablettes, smartphones, etc) et dans une moindre mesure qq autres domaines...
Le #1030872
Plus de 60% du marché des tablettes dans le monde...
Quant au monopole de google il va rapidement se restreindre à coup de Bing obligatoire sous Windows 8 et un possible changement sous Safari/iPad si le désamour Apple/Google se poursuit.
Le #1031372
Ouais, 60% du marché des tablettes... Ya des encore des gens qui les achètent, ces trucs? Dans mon entourage je connais personne qui en a une de tablette, les "geeks" sont plutôt du genre acros à leur smartphone de nos jours... Et justement de ce côté là, qui est-ce qui a plus de 60% du marché des OS smartphones? Gagné, encore Google http://money.cnn.com/2012/08/08/technology/smartphone-market-share/index.html
Pour le reste on verra bien, mais je serais pas aussi optimiste que toi sur les tentatives de mise en retrait de Google dans les quelques niches où il n'a pas encore imposé son OS pseudo-libre...
Le #1031582
Juste 120 millions de personnes à travers le monde rien que cette année et probablement près de 200 millions l'an prochain.

Les tablettes vont totalement remplacer les netbooks et dans de nombreux cas les ordinateurs portables. Les CPU/GPU embarqués consomment moins et peuvent aujourd'hui rivaliser avec les laptops d'il y a seulement 2 ans !

C'est sûr, ces trucs n'ont aucun intérêt...

Faut un tout petit peu s'intéresser à la technologie et à son évolution pour ne pas passer pour un troll.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]