Google Buzz : une plainte déposée

Le par  |  4 commentaire(s)
Google-Buzz-Logo

La polémique Google Buzz n'est pas calmée. Pour ses débuts très critiqués, le service de Google fait désormais l'objet d'une plainte déposée aux USA auprès de l'organisme chargé de la protection des consommateurs.

Google-Buzz-LogoGoogle a indéniablement créé le Buzz avec son service de réseau social de même nom, mais son lancement s'est avéré des plus chahutés. Passé l'effet de surprise d'un service intégré à Gmail, nombre d'utilisateurs se sont émus de problèmes liés à la protection de la vie privée. Étonnant que Google n'ait pas devancé ces critiques, mais il faut dire que d'apparentes bonnes idées ont finalement été conspuées.

C'est par exemple le cas du mécanisme de constitution automatique du réseau social lors d'une première utilisation. Passe encore le fait d'ajouter dans son cercle des contacts qui figurent déjà dans ses propres listes, mais de là à ajouter des contacts tout simplement parce qu'ils sont fréquemment cités dans des échanges...

En moins d'une semaine, Google a rectifié le tir en procédant à plusieurs changements et éclaircissements. On imagine aisément que les petites mains de Google Buzz n'ont pas connu des jours de tout repos. La principale rectification concerne le passage d'un mode automatique à un mode d'auto-suggestion pour la liste d'abonnés Google Buzz.

Au goût de l'Electronic Privacy Information Center, la réactivité de Google laisse toutefois encore à désirer et les changements apportés ne sont pas satisfaisants. Établi à Washington, l'EPIC est un centre de recherche d'intérêt public qui tente de sensibiliser sur les questions de protection de la vie privée. Pour l'EPIC, Google a essayé de " transformer son service de messagerie électronique en un service de réseau social non testé ", et d'estimer que Google a " violé les attentes des utilisateurs, a restreint leur vie privée, a contredit sa politique de confidentialité et pourrait avoir violé les lois fédérales sur les écoutes téléphoniques ".

L'EPIC a ainsi déposé une plainte auprès de la Federal Trade Commission en vue de l'ouverture d'une enquête sur Google Buzz aux États-Unis. Ce n'est pas la première fois que l'EPIC cible Google.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #596701

Google Buzz: c'est bon ils se sont bougé ? Rassuré ? Adopté ?

C'est la question du sondage en ligne trouvé sur Pnyx.

Pour voter: http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/537

Ils ont vite réparé le planté, et c'est super, ils vont faire mal à Twitter ? C'est pas mal, mais sans plus ? Ils commencent à faire peur et vous avez désactivé Google Buzz ? Vous quittez même Gmail, on est revenus à la pire époque Microsoft ?


Le #596811
Heu, bah alors, ces imbéciles n'ont plus qu'à:
-avoir un proxy
-ne pas surfer sur internet
-ne pas se promener dans la rue
-ne pas poster de message sur buzz (j'imagine que chez les amerloques, pour comprendre ce concepte, il faut avoir fait 10 ans d'université (ou 1 année d'école maternelle en Europe...)
- ne pas avoir de propriété
- ne pas être référencé dans les systèmes de l'état
- ne pas avoir de carte bancaire (enfin, là il y a le secret bancaire. Qui est contre l'état, car l'état n'est jamais clean non plus envers nous...)

Enfin, pour ne pas avoir d'information qui nous échappe, une seule solution: ne pas naître.


Quand est-ce qu'un imbécile américain va réussir à porter plainte contre la vie à votre avis???
Le #596871
"Étonnant que Google n'est pas devancé ces critiques"
n'ait.
Le #596971
Le jour où un autre aura réussit à amener La Mort devant un tribunal pour "préjudice moral".
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]