Google Buzz rembourse pour son lancement chaotique

Le par  |  0 commentaire(s)
Google-buzz

Google se rachète du lancement polémique de son réseau social Google Buzz en versant 8,5 millions de dollars à un fonds pour la protection de la vie privée. Les utilisateurs américains peuvent prétendre à titre personnel à une indemnisation.

Google-buzzTrès vite, le lancement en février dernier du réseau social Google Buzz adossé à Gmail a viré à la polémique pour Google. Une véritable levée de boucliers a eu lieu sur le front du respect de la vie privée. Principal point de contentieux, la divulgation publique de la liste de contacts d'un utilisateur sans son consentement explicite. Une liste qui plus est générée de manière automatique en fonction des pratiques d'utilisation de Gmail.

Google a rapidement rectifié le tir en demandant clairement l'aval de l'utilisateur pour valider ou non des suggestions de contacts et en apportant des modifications aux paramètres de confidentialité. Malgré ce ressaisissement intervenu en seulement deux jours, la firme de Mountain View n'a pas échappé à la fameuse action de groupe aux États-Unis qui vient aujourd'hui de déboucher sur un accord amiable.

Fait extrêmement rare, Google diffuse auprès des utilisateurs américains de Gmail un e-mail afin de les tenir au courant de cet accord. Google va ainsi solder le lancement douloureux de Google Buzz avec la somme de 8,5 millions de dollars qui sera reversée à un fonds, essentiellement pour soutenir financièrement des organisations de protection de la vie privée sur le Web. Google s'engage par ailleurs à un effort d'éducation à ce niveau.

Google précise que tous les utilisateurs US de Gmail qui ont eu la possibilité d'avoir recours à Google Buzz avant le 2 novembre 2010 sont concernés par cet accord. Les sept plaignants à l'origine du recours collectif devraient quant à eux recevoir chacun la somme de 2 500 $.

Toutefois, si des utilisateurs décident de saisir la justice à titre personnel ( s'excluant donc de l'accord amiable ), ils doivent le faire avant le 6 décembre 2010 afin de tenter d'obtenir une possible indemnisation.

Google indique que la justice californienne se prononcera de manière définitive sur l'accord amiable le 31 janvier 2011.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]