Les Google Cars dans le trafic californien dès le 16 septembre

Le par  |  0 commentaire(s)
google car

Google franchira une étape décisive dans le développement de ses véhicules autonomes à partir du mois de septembre prochain : une autorisation vient d'être donnée à la marque pour introduire ses véhicules dans le trafic de Californie.

Cela fait plusieurs années que Google travaille à la conception de sa Google Car, un véhicule autonome misant sur le guidage GPS, télémètres laser, caméras et autres capteurs de proximité pour permettre une conduite parfaitement automatisée.

google car Le but de la marque est de proposer des véhicules capables de se déplacer seuls en fonction de la requête de l'utilisateur, et de proposer ainsi des réseaux de taxis ou directement des véhicules aux particuliers dans l'espoir de réduire les accidents tout en optimisant la consommation.

Mais pour ce faire, Google doit procéder à des tests en conditions réelles, ce qui implique une introduction de ses véhicules au sein du trafic principalement constitué d'autres véhicules non automatisés et dont les comportements n'ont pas toujours quoi que ce soit de "logique" du point de vue d'un ordinateur.

Prochain pas en avant pour Google : l'autorisation reçue du DMV ( Department of Motor Vehicules) de Californie, qui permet à la société de glisser une partie de ses voitures robotisées dans le trafic de l'état. Les Google Cars seront ainsi testées sur les routes publiques dès le 16 septembre 2014.

Pour Google, c'est l'occasion rêvée de voir comment son véhicule se comportera dans une foule de situations à chaque fois différente. La phase de test permettra d'affiner les protocoles de sécurité et les manoeuvres à éviter pour une conduite en toute sécurité tant pour les passagers de la voiture que pour les autres usagers de la route.

Malgré l'autorisation, le test doit se plier à quelques règles. Ainsi, la présence d'un chauffeur capable de reprendre la main à tout moment est imposée par le DMV. Autre point important : chaque Google Car insérée dans le trafic Californien devra être assurée à hauteur d'au moins 5 millions de dollars.

Des prérequis qui ne devraient pas empêcher Google de lancer les tests dès le premier jour de l'autorisation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]