Google vs la presse belge : le condamné s'exprime

Le par  |  20 commentaire(s)
google-news-belgique-beta.png

Sans doute la firme de Mountain View a-t-elle préféré attendre que sa procédure en appel suive son cours avant de s'exprimer publiquement.

Sans doute la firme de Mountain View a-t-elle préféré attendre que sa procédure en appel suive son cours avant de s'exprimer publiquement. Cette dernière ayant été rejetée vendredi (voir notre actualité), l'obligeant à respecter dans son ensemble le verdict* du tribunal de première instance de Bruxelles, Google a décidé de rompre son silence.

Sur le blog officiel du leader mondial de la recherche Web, Rachel Whetstone, directrice de la communication pour Google Europe, est ainsi revenue sur cette affaire qui est loin d'être terminée.


Des interrogations légitimes
Eu égard au fait qu'une nouvelle audience sur le fond du dossier est prévue le 24 novembre, Whetstone s'est contentée de revenir sommairement sur l'affaire en question mais a tout de même " soulevé quelques lièvres " :

" Nous avons le sentiment que cette affaire soulève des problèmes importants et complexes. Cela touche le coeur même du mode de fonctionnement des moteurs de recherche : afficher des extraits de texte et des liens renvoyant les utilisateurs vers des sites Web où l'information réside est ce qui les rend si utiles. Et après tout, ce ne sont pas juste les utilisateurs qui bénéficient de ces liens mais les éditeurs également -- parce que nous générons un trafic important vers leurs sites. "

Bien sûr, si les éditeurs ne veulent pas que leurs sites apparaissent dans les résultats de recherche, le fichier robots.txt leur permet d'empêcher automatiquement l'indexation de leur contenu. C'est presque universellement accepté et respecté par tous les moteurs réputés.

A cet égard, Google Actualités n'est pas différent du moteur de recherche Web conventionnel de Google : nous n'affichons seulement que les titres et un peu de texte. Si les internautes veulent lire l'intégralité de l'article, ils doivent cliquer sur le lien les renvoyant vers le site du journal concerné. Et si un journal ne veut pas faire partie de Google Actualités, nous enlevons leur contenu de notre index -- tout ce qu'ils ont à faire, c'est de le demander. "


* : suppression des extraits d'articles d'une certaine presse belge consultables sur news.google.be + publication de l'intégralité de la condamnation sur google.be et news.google.be, 5 jours durant
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #132743
Les journaux devraient se réjouir d'être dans les Google news parce que Google leur apporte du trafic.

Je suis sur qu'au début ils étaient bien contents d'être listés dans Google news.
Le #132747
En Chine google respecte plus facilement et plus naturellement les lois du pays c'est le moins qu'on puisse dire...
Le #132748
supprimé (fautes)
Le #132753
le rapport avec la Chine '
Si les journaux ne veulent pas etre référencé, ils le disent dans le fichier robot.txt.
Mais apparement les journaux belges ont du mal à comprendre !
Le #132759
honte d'ètre Belge
Le #132760
Dans le monde de la presse, la rediffusion d'un article de presse est quasiment toujours soumis à rénumération. Est il logique qu'une société comme google puisse redifuser toutes les nouvelles sans rien payé sous prétexte qu'il ne les affiches pas en entier'

En plus leur escuse du "on les retire dés que c'est demandé" me fait bien rire vu qu'en cas de procés ils attendent la fin du procés pour le faire. En plus la logique voudrait qu'ils demandent l'autorisation de le faire vu que leur site est basé sur une liste fixe de journaux et agences de presse et non pas sur une liste évolutive comme l'est celle des moteurs de recherche.

En fait pour moi google news est un site de syndication des nouvelles et non pas un moteur de recherche. Visiblement la justice belge semble assez proche de ma façon de voir ce site là.
Le #132762
panurge >Il faut dire que c'est pas spécialement logique non plus comme système. C'est comme si on t'inscrivais d'office à une association d'alcooliques (pas anonyme) parceque tu ne porte pas un badge "je ne bois pas trop".

Mais bon, je ne vais m'en plaindre
Le #132778
y'as pas a dire... la connerie légendaire des belges n'as en fait rien de légendaire
Le #132782
a7_ :
pour dire des conneries pareil tu n'est surement pas belge !
En tous cas c'est sur tu sait de quoi tu parles dans ce domaine !
Visiblement la connerie c'est ton credo
Le #132789
@a7_ : c'et loin spécialement belge comme démarche.

L'AFP est fait aussi dans le même genre, et n'apprécie pas qu'on puisse accéder à leur dépeche de la même manière.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]