Google Earth aide à l'arrestation d'un cultivateur zélé de cannabis

Le par  |  8 commentaire(s)
Google-Earth

La surveillance via Google Earth a permis à la police de l'Oregon d'interpeller un homme qui a été accusé de trafic de drogue en dépassant le cadre du cannabis thérapeutique.

L'État de l'Oregon aux USA tolère l'usage médical du cannabis. Mais l'un de ses résidents a manifestement dépassé le cadre légal alors qu'il était autorisé à cultiver pour cinq personnes. Il a été confondu par l'œil de Google Earth.

L'Associated Press rapporte que Curtis W. Croft s'est vanté de sa production de cannabis qu'il avait cultivé sur sa propriété. La police a alors jeté un regard sur cette culture en s'appuyant sur les images satellites proposées dans Google Earth.

cannabis.jpgLes autorités se sont alors aperçues que l'homme faisait du zèle et qu'il ne s'agissait manifestement pas d'un petit jardin à vocation médicinale. Les clichés datant de juin ont ainsi montré des dizaines de rangées de plantes.

Après un contrôle aérien effectué pour mesurer l'ampleur de la culture et un raid policier en septembre, l'homme âgé de 50 ans a été arrêté la semaine dernière pour trafic de drogue puis relâché. L'histoire n'en dit pas plus mais montre que Google Earth veille.

Ce n'est pas la première fois que cet outil est utilisé par les forces de l'ordre pour enquêter sur des productions de cannabis. Et pas seulement aux États-Unis mais également en Europe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1540012
Quand on fait de la culture de substance illicite, et si on veut pas se faire attraper bêtement;
on cultive sous serre, et de préférence bâchée !
Le #1540042
Tout le monde sous photosurveilance grâce à Big Brother Google ! Merci DontBeEvil (TM)

Et les seuls qui ont le droit de se cacher, c'est les zones militaires secrètes des USA...
Le #1540252
D'accord sa culture était illégale

Mais cette manière de nous épier devient un peu inquiétante

Comme par hasard c'est encore Google, toujours Google
Le #1540312
DeepBlueOcean a écrit :

Quand on fait de la culture de substance illicite, et si on veut pas se faire attraper bêtement;
on cultive sous serre, et de préférence bâchée !


" sous serre, et de préférence bâchée ! " mort de rire


Anonyme
Le #1540582
frenchcat a écrit :

D'accord sa culture était illégale

Mais cette manière de nous épier devient un peu inquiétante

Comme par hasard c'est encore Google, toujours Google


Il te faut relire l'article ainsi que Barium : le cultivateur en herbe s'est vanté.
Dans un premier temps utilisation de google mais ensuite des moyens classiques de surveillance pour confondre le coupable.
Donc google n'a rien à se reprocher.
Le #1540622
Je rappel à tout le monde, pour l'avoir fait, qu'il suffit de demander à google de ne pas apparaitre et votre maison sera noircie par un carré ou tout simplement innacessible visuellement
Le #1540662
Sur le coup Google Earth a seulement facilité les choses, mais bon de toutes façons quand on cultive un champ de pied de beu il faut bien se douter qu'un jour ou l'autre
Le #1540932
C'est assez flippant. Oui le mec faisait de la culture illégale... maintenant, avec les lois européennes récemment passées, il est également interdit (sur le plan légal ) de faire sa propre culture de plantes médicinales, et bientôt de légumes (semences "non contrôlées/validées" ). Sans parler de l'interdiction de resemer (il faudra passer au porte monnaie pour acheter des graines à CHAQUE fois )

Donc demain est-ce qu'on aura des dérives pour les gens qui ont leurs propres potagers, avec les flics qui viennent contrôler un particulier qui a son champ potager visible depuis Google Earth ?

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]