Google Earth pose son oeil policier sur un champ de cannabis

Le par  |  5 commentaire(s)
Google_Earth_API

Une photographie satellite affichée sur Google Earth a permis à la police suisse un joli coup de filet en localisant un champ de cannabis.

Google_Earth_APIMême si une enquête pour parvenir au démantèlement d'un vaste trafic de marijuana était en cours depuis plusieurs années, la découverte de la police suisse a été présentée jeudi comme fortuite.

Cette dernière enquêtait sur deux fermiers suspectés d'être liés à ce trafic international et pour mieux localiser leur lieu d'habitation, des agents de police ont eu recours au logiciel de cartographie Google Earth. C'est ainsi que l'année dernière, ils ont découvert dissimulé dans un champ de maïs, une plantation de cannabis.


Google Earth à l'oeil du policier
Mis au jour par Google Earth, cette plantation située dans le canton de Thurgovie, au nord-est de la Suisse, avait une superficie de 7 500 m2, et selon le chef de la Brigade des stupéfiants de la police cantonale de Zurich, cette trouvaille a été " chanceuse " (propos relayés par l'Associated Press).

Avec comme agent très spécial Google Earth, l'enquête policière a abouti à l'arrestation de seize personnes, la saisie de 1,2 tonne de marijuana et près de 900 000 francs suisses, soit plus de 600 000 euros. Le gang international derrière ce trafic est soupçonné d'avoir vendu 7 tonnes de haschisch et de marijuana entre 2004 et 2008.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #405641
il n'y aurais pas une question de lois de légalité au niveau de la suisse?
Le #405711
Les images satellitaires ne sont pas prises par Google Earth, qui les achète auprès de fournisseurs extérieurs et se contente de les rendre plus largement disponibles. En 2007, Google Earth a été accusé aux Etats-Unis de favoriser le terrorisme parce qu'il montrait trop nettement les installations de l'aéroport international Kennedy. L'article du "New York Times" qui relayait cette accusation était illustré... d'une photo de l'aéroport tout aussi nette que les images de Google Earth ! Tout le monde peut THEORIQUEMENT voir les mêmes images, prises dans depuis des espaces publics... mais il est vrai que le fait d'en disposer PRATIQUEMENT grâce à Goole peut changer bien des choses. Randall Stross détaille cette question dans "Planète Google", son récit des dix premières années de Google qui vient de paraître chez Pearson.
Le #405861
@voisincrisis

Si mes souvenirs sont bons, la culture du chanvre indien à des fins textiles est tout à fait légale en Suisse.

Après, suffit juste de convaincre les flics !
Le #405901
Je croyais que la résolution de GoogleEarth était au mieux de quelques dizaines de centimètres, c'est assez pour faire la différence entre un épis de maïs et un plant de cannabis ?
Le #405941
gotop>une superficie de 7 500 m²
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]