Vers un démantèlement de Google ?

Le par  |  16 commentaire(s)
Google

Avec Google qui occupe les esprits des eurodéputés, le Parlement européen envisage d'œuvrer pour le scinder en deux sociétés distinctes. Un coup de bluff pour faire bouger la Commission européenne.

En Europe, le moteur de recherche Google fait l'objet d'une enquête au long cours pour des accusations d'abus de position dominante. Jusqu'à présent, les propositions faites par la firme de Mountain View n'ont pas permis d'aboutir à un accord amiable et cela traîne en longueur.

Alors, quand le Parlement européen escompte demander à la Commission européenne de " dissocier les moteurs de recherche des autres services commerciaux ", il est évident que cela vise avant tout Google auquel des concurrents reprochent de capitaliser sur une part de marché de près de 90 % en Europe pour rediriger vers ses propres services.

Le Financial Times a révélé ce projet de motion qui aboutirait à la scission en deux parties de Google. Reuters l'a ultérieurement confirmé et il devrait être soumis au vote ce jeudi. Le cas échéant, cela se traduira essentiellement par un moyen de pression afin que la Commission européenne accélère le traitement du dossier Google.

Reste que les derniers mois ont montré que rien n'est statique et il a finalement été obtenu de Google - suite à une décision de justice - une forme de droit à l'oubli en Europe.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1818992
1. "esprits des eurodéputés" : C'est une contradiction !
2. "cela traîne en longueur." : c'est un pléonasme !
3. Et avoir Bing par défaut dans IE, c'est quoi alors ? Ben oui, une position dominante

Le #1818998
Ulysse2K a écrit :

1. "esprits des eurodéputés" : C'est une contradiction !
2. "cela traîne en longueur." : c'est un pléonasme !
3. Et avoir Bing par défaut dans IE, c'est quoi alors ? Ben oui, une position dominante


Ils visent Google mais c'est Microsoft qui sera touché.
Anonyme
Le #1819008
Et quand euro-députés ne pourront plus avoir accès à des services ou des informations pertinentes, ils iront pleurer dans les jupons de Google pour qu'il revienne et refonctionne comme actuellement... ...
Anonyme
Le #1819010
Il y a un peu plus de 10 ans, c'était Altavista qui dominait les moteurs de recherche.

Google est arrivé et a proposé un produit qui a plu.

Pourquoi quelqu'un d'autre n'essayerait pas de faire un moteur de recherche performant, capable de rééquilibrer le marcher ?
Le #1819012
Mike-63 a écrit :

Il y a un peu plus de 10 ans, c'était Altavista qui dominait les moteurs de recherche.

Google est arrivé et a proposé un produit qui a plu.

Pourquoi quelqu'un d'autre n'essayerait pas de faire un moteur de recherche performant, capable de rééquilibrer le marcher ?


Parce que là comme ailleurs, le système de brevets logiciels US fige le marché.
Le #1819018
Ulysse2K a écrit :

1. "esprits des eurodéputés" : C'est une contradiction !
2. "cela traîne en longueur." : c'est un pléonasme !
3. Et avoir Bing par défaut dans IE, c'est quoi alors ? Ben oui, une position dominante


Pour le 3ième point, si tu ne sais pas changer de navigateur, je peux te donner un cours
Le #1819043
Scinder Google en deux
on veut nous créer un e-tsunami ?
Le #1819061
Mike-63 a écrit :

Il y a un peu plus de 10 ans, c'était Altavista qui dominait les moteurs de recherche.

Google est arrivé et a proposé un produit qui a plu.

Pourquoi quelqu'un d'autre n'essayerait pas de faire un moteur de recherche performant, capable de rééquilibrer le marcher ?


Rien à voir. AltaVista "dominait" le maché simplement parce qu'il était le seul à sortir des résultats à peu prêt acceptables. Et il se limitait à la recherche +/- portail de news dont tout le monde se fout. Là on a une myriade de concurrents (+/- tous basés sur Bing, certes, en dehors des locaux genre Baidu et Yandex) qui marchent bien, seulement les gens restent sur Google par habitude/parce que pleins de logiciels incrustent Chrome ou Google en page d'accueil/parce qu'ils sont droguées aux multiples autres services de Google/parce que "don't be evil"/parce que les collègues les font travailler sur Google Docs/etc.

L'article semble indiquer que la menace de coupure est une simple provoc', dommage car ça aurait vraiment du sens de séparer l'aiguilleur du web du reste des services, qui bénéficient de la bienveillance dans les résultats d'aiguillage...
Le #1819114
saepho a écrit :

Ulysse2K a écrit :

1. "esprits des eurodéputés" : C'est une contradiction !
2. "cela traîne en longueur." : c'est un pléonasme !
3. Et avoir Bing par défaut dans IE, c'est quoi alors ? Ben oui, une position dominante


Pour le 3ième point, si tu ne sais pas changer de navigateur, je peux te donner un cours


Suis sur GNU/Linux ...
Le #1819117
Mike-63 a écrit :

Il y a un peu plus de 10 ans, c'était Altavista qui dominait les moteurs de recherche.

Google est arrivé et a proposé un produit qui a plu.

Pourquoi quelqu'un d'autre n'essayerait pas de faire un moteur de recherche performant, capable de rééquilibrer le marcher ?


Hum, parce que le web de 2014 n'a rien à voir avec celui de 1999 ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]