Google Glass Explorer : Google propose aux utilisateurs d'inviter leurs amis dans le programme test

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
Google Glass

Google cherche actuellement à développer son parc d’utilisateurs de la version Explorer des Google Glass et vient de lancer un système de parrainage en permettant à certains membres du programme test d’inviter des amis.

Google souhaite visiblement étendre à la fois son parc d’utilisateurs, mais aussi surtout profiter de davantage de retours d’expérience concernant Les Google Glass Explorer, la version qui sert actuellement de bêta pour préparer la version commerciale des lunettes de réalité augmentée.

Google glass invitation amis Ils sont peu pour l’instant à bénéficier d’un exemplaire de ces lunettes et les restrictions sont là pour éviter la revente ou même le prêt de l’accessoire.

Ainsi Google vient d’envoyer quelques mails auprès de certains participants au projet les invitant à proposer à leurs amis d’entrer à leur tour dans le programme de test.

Seules restrictions imposées par Google : être américain, avoir 18 ans ou plus et être capable de venir chercher ses Google Glass à San Francisco, New York ou Los Angeles.

Ce que ne mentionne pas Google dans le mail, c’est qu’aucun traitement de faveur n’est au menu, et que tout comme pour les premiers testeurs, il faudra s’acquitter d’une facture de 1500 $ pour obtenir son exemplaire de Google Glass.

Pas question non plus pour Google de voir certains utilisateurs profiter du système pour revendre des accès au programme, il faudra décrire le lien qui lie chaque utilisateur avec le candidat au projet, le candidat lui-même devant justifier de ses motivations et son intérêt concernant les Google Glass. Google se réserve enfin le droit d’une sélection stricte, comme cela a déjà été le cas avec la première vague de Google Glass.

Certains voient déjà l’opération comme une tentative de Google de recentrer une partie de ses utilisateurs vers le développement. Il faut dire que si les Google Glass Explorer étaient initialement destinés aux développeurs, la plupart des contributions partagées sur la toile viennent aujourd’hui de simples utilisateurs détournant l’usage des lunettes et ne proposant pas de logiciel ni d’idées au projet. En élargissant son parc, Google pourrait aussi tout simplement souhaiter avancer plus rapidement dans sa phase de tests avant de lancer la production de masse de sa version commerciale attendue pour le début de l’année 2014.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]