Google fait la promotion de l'IPv6 à sa manière

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Blog officiel de Google
Google logo

Les adresses IP vont bientôt manquer et pour éviter la pénurie, la solution passe par l'adoption d'IPv6. Sensibilisation à la sauce Google avec une version de son moteur disponible à une adresse uniquement compatible IPv6.

Google logoComme déjà évoqué à plusieurs reprises dans nos colonnes, le passage à la norme IPv6 est devenu une nécessité. Selon le protocole de communication IP dans sa version 4 actuellement massivement utilisé, une adresse IP est codée sur 32 bits, pour 4 octets allant de 0 à 255, ce qui offre 232 ou près de 4,3 milliards d’adresses possibles pour identifier une machine sur l’Internet par exemple. Malgré l’importance de ce chiffre, la pénurie commence à se faire sentir et ainsi, selon l’IANA (Internet Assigned Numbers Authority), en 2010, il n’y aura plus d’adresses IP libres.

Pour contourner cette limite inhérente à IPv4, la solution passe par l’adoption du protocole IPv6 où le codage des adresses s’effectue sur 128 bits au lieu de 32, et donc un nombre quasi illimité d’adresses (2128). Nous sommes en 2008, et il est donc grand temps d’agir. L’idée fait de plus en plus son chemin avec des initiatives qui se multiplient. L’autorité de régulation de l’Internet, ICANN, a d’ailleurs annoncé en février l’arrivée d’IPv6 au cœur du système mondial de l’Internet via sa mise en œuvre dans 6 des 13 serveurs DNS racines dont elle a la charge, d’où la possibilité pour ces serveurs de traiter une requête au format IPv6 et de la traduire en nom de domaine.


Google en apôtre de l'IPv6
En tant que moteur de recherche le plus utilisé au monde, Google se sent également investi d’une mission de sensibilisation à ce niveau, et y va de sa propre initiative en proposant une version de son moteur uniquement accessible en IPv6, ipv6.google.com. Pour pouvoir tirer parti de cette mouture spécifique, il faudra donc prouver son engagement en faveur de IPv6 et son adoption, condition sine qua non afin de l’utiliser.

L’adoption d’IPv6 est en marche et Google à l’instar d’autres sociétés montrent l’exemple.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #233431
Il fait faire quoi pour acceder à ce site?

J'utilise Firefox 3 RC et impossible d'y acceder.
Le #233441
Il faut demander à ton FAI pour avoir une IPv6, mais seul Free le propose pour le moment dans la console d'administration.
Le #233451
c'est bien de sensibilier les gens sur l'IPv6 mais ils n'y peuvent pas grand chose ce sont surtout les FAI qu'il faut booster
Le #233491
"il faudra donc prouvé son engagement en faveur de IPv6"

"er " et non "é"
Le #233501
ça change absolument que dalle.
Il y a juste un google en gif animé qui fais la samba ;-)
Le #234231
Je pense qu'un site comme " http://www.ipv6experiment.com/ ", une fois lance, fera nettement plus la promotion de l'ipv6 qu'un gif anime
Le #234331
vivement l'IPv6, je pourrai avoir une adresse IP pour mon frigo et une autre pour ma cafetière
Le #234781
@yoadip
Faut pas pousser. Bien d'autres FAI l'ont proposé avant Free. Par exemple Nerim fut le premier en France en 2002 et il s'agissait d'un véritable accès IPv6, natif, avec un ::/48 et non un succédané ::/64 tunnelé.

Globalement l'Allemagne était plus ouverte que la France il y a 4 ans (j'avais mené une enquête).

Mais bon, Free y arrivera un jour. Si, si !

@killyouridols
N'oublies pas ton animal domestique ainsi que tous les acariens qui peuplent ta moquette

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]